Test du jeu de plateau Pandemic

Le destin de l’Humanité est entre vos mains ! Voilà qui donne le ton ! Dans Pandemic, les joueurs (de 2 à 4) vont devoir s’allier pour trouver les remèdes aux 4 maladies qui ravagent la planète. Pas de zombies, rien que les maladies Vs votre équipe. Rassurez-vous, avec de la coordination et une bonne gestion des priorités, vous devriez trouver les remèdes à temps… A vous de prouver que l’Humanité a de la chance de vous avoir ! Unité d’élite, c’est à vous de jouer !

 

L’UNIVERS DU JEU

Vous et vos compagnons faites donc partie d’une équipe dont le but est d’éradiquer quatre maladies mortelles.

Votre équipe fera ainsi le tour du monde pour entraver la propagation des maladies et développer les ressources nécessaires pour découvrir les remèdes. Vous devrez coopérer et tirer profit de vos forces individuelles afin de contenir les maladies avant qu’elles n’affligent le monde entier. Le temps presse : épidémies et éclosions accélèrent la propagation du fléau.

Trouverez-vous les remèdes à temps ?

Pandemic est un jeu 100% coopératif créé par Matt Leacock. Tous les joueurs luttent ensemble contre le jeu et s’organisent pour trouver, le plus rapidement possible, les 4 remèdes nécessaires à l’arrêt de la propagation de celles-ci. Tant que vous n’aurez pas de remède, le mal s’étendra, telle la peste noire. Le futur sera alors bien sombre.

Pour découvrir un remède, il faut aller sur n’importe quelle station de recherche (construite au préalable par les joueurs) puis défausser 5 cartes Ville de la même couleur (indispensable) pour découvrir le remède contre la maladie de la couleur en question. Il suffit alors de placer le marqueur Remède sur le plateau (les marqueurs sont visibles 2 visuels plus bas : bouteille rouge, noire, bleue, jaune). Une maladie est maintenant guérie. Allez ! Encore trois pour gagner !

 

Ci-dessus, Cyril a actuellement 2 cartes Ville de couleur bleue, il lui en faut encore 3 pour trouver le remède à la maladie bleue.

 

Vous gagnerez votre partie si vous trouvez 4 remèdes, et vous perdrez dans les cas suivants : 
• si 8 éclosions ont eu lieu (il y a alors une panique à l’échelle planétaire),
• s’il n’y a pas suffisamment de cubes de maladie lorsque les joueurs en ont besoin (une maladie s’est trop répandue), ou,
• s’il n’y a pas suffisamment de cartes Joueur (emplacement dédié sur le plateau) lorsque les joueurs doivent en piocher (votre équipe est à court de temps).

 

 

Prévu pour 2 à 4 joueurs, le jeu vous mettra dans la peau d’agents d’élite. Chacun aura un personnage différent avec des compétences propres. Veillez à regarder régulièrement votre carte personnage et, idéalement, à mémoriser celles des autres pour vous rappeler que :

” Ah oui, rappelle-toi que tu es Scientifique, tu peux faire ça !”.

 

 

Il faut bien communiquer, s’écouter et vérifier les différentes options possibles. Comme tout bon jeu coopératif, Pandemic offre un vrai challenge, avec des maladies (cubes jaunes, bleus, jaunes, noirs) qui se répandent très vite sur le plateau. Vous devez vous organiser au mieux. Au niveau du matériel, le plateau représente la carte du monde et il faut se déplacer pour empêcher chacune des maladies de se propager. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, les maladies peuvent vite contaminer un grand nombre de villes sur la planète.

 

 

UN TOUR DE JEU

Concrètement comment ça marche ? C’est bien simple, le tour de chaque joueur est divisé en 3 phases (plus de détails dans le livret de règles) :

1. Faire 4 actions,


 

 

2. Piocher 2 cartes,

3. Faire la propagation des maladies : dévoiler un nombre de cartes Propagation. Dévoiler ces cartes une à une, en prenant d’infecter chaque ville au fur et à mesure. Pour infecter une ville, il faut placer sur la ville 1 cube de maladie de la couleur correspondante, à moins que cette maladie n’ait été éradiquée (si le remède a déjà été trouvé par les joueurs). S’il y a déjà 3 cubes de cette couleur sur la ville, il ne faut pas en placer un 4e mais réaliser une éclosion dans cette ville (cf. Éclosions, livret de règles). Il faut ensuite défausser cette carte dans la défausse Propagation.

Une fois que le joueur qui vient de terminer son tour a fait la propagation des maladies, le joueur à sa gauche effectue son tour. A noter que les joueurs peuvent s’échanger des informations librement. Assurez-vous que tous les joueurs puissent contribuer aux discussions et stratégies. Toutefois, le joueur dont c’est le tour a toujours le dernier mot sur les actions qu’il fera.

 

NOTRE AVIS

La mécanique du jeu est simple, nous permettant de nous concentrer sur l’optimisation de notre tour et de ceux de nos compères. Chaque joueur procède toujours de la façon détaillée ci-dessus, un enchaînement simple et fluide qui permet vraiment de se concentrer sur le plateau de jeu ainsi que sur les compétences de tous les joueurs. Bien sûr, le jeu nous garde sous tension à chaque partie car il est souvent impossible de ravitailler toutes les villes. Ces situations amènent à des choix, des choix qui mènent à des catastrophes (propagation des maladies, éclosions, défaite…) mais aussi à la découverte de remèdes. Ouf !

Nous ne pouvons qu’insister sur ce point : pensez à observer, planifier, anticiper, jauger les priorités… Les jeux de société coopératifs sont facilement comparables aux escape games/ escape rooms en temps réel (Hint Hunt à Paris par exemple) car la communication entre les joueurs est centrale. C’est complètement le cas dans Pandemic. 

“Je fais ça, puis Antoine viendra ensuite à Miami, construira un centre de ravitaillement en défaussant ses cartes. Elise pourrait ensuite s’occuper de ravitailler le Caire pour empêcher une éventuelle éclosion. Qu’en pensez-vous ?”.

Si vous lisez Moovely.fr depuis un moment vous aurez constaté que nous aimons beaucoup les jeux coopératifs (Unlock Mystery Adventures, Unlock Secret Adventures, V-Commandos) et que nous en parlons avec plaisir chaque fois qu’un jeu de ce type nous parvient et nous plaît (nous ne publions pas d’article sur des jeux qui n’ont pas retenu notre attention). Nous devons avouer que nous n’avions jamais pris le temps de tester Pandemic mais que nous comprenons maintenant tout le tapage médiatique autour de celui-ci. Mieux vaut tard que jamais.

Pour résumer, si vous n’êtes pas d’accord avec vos compères, ce n’est pas grave ! Dites-le, demandez-leur de vous écouter et montrez-leur une autre option possible. Débattez, observez la carte, faites des statistiques selon les cartes déjà sorties. Anticipez et soyez sur vos gardes : si le jeu se déroule bien à un moment donné, cela ne veut pas dire que la partie est gagnée. Les maladies peuvent rapidement se propager dans les villes et donnez lieu à des éclosions qui infecterons toujours plus de villes. Le moindre faux pas est une bonne leçon.

Pandemic est un jeu primé dans le monde entier, un succès planétaire dont la gamme ne cesse de s’étendre. Cet engouement à nos yeux, est complètement mérité. Sans surprise, nous avons découvert qu’il existe aussi un Pandemic – Le Règne de Cthulhu ainsi qu’une gamme dérivée du jeu original : Pandemic Legacy – Saison 1 et Pandemic Legacy – Saison 2 (que la rédaction est en train de tester, nous viendrons en parler ici en détails, une fois la Saison 2 achevée). Par ailleurs, Pandemic est disponible sur Google Play et sur l’App Store. Une version Steam est également prévue pour cette année.

4 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
13
Share