Test du jeu de plateau Champions de Midgard

Des Trolls assaillent la ville, des Draugar terrorisent les villages voisins tandis que des Monstres attaquent les voyageurs et les marchands. Le peuple souffre, serez-vous leur nouveau champion ? A la lecture de ce pitch, Champions de Midgard a l’air d’être un jeu de société 100% baston. Le thème viking lui donne en effet une aura guerrière alors qu’il s’avère plus complexe que ça. Les amateurs de jeux de gestion et de jeux de pose d’ouvriers (Agricola, Les Piliers de la Terre, L’Age de Pierre, Dungeon Lords…) trouveront probablement que le jeu dépoussière le genre, avec une thématique musclée, mais dans lequel la gestion et le placement stratégique de ses personnages reste au coeur du jeu. Optimisation, planification de vos actions et stratégie de blocage de vos adversaires seront de mise pour l’emporter !

 

BASTON ET STRATEGIE !

Dans Champions de Midgard, chaque joueur (le jeu se joue de 2 à 4) incarne un Chef viking à la recherche de Gloire pour son clan. Le but étant d’être celui qui prendra la place tant convoitée de l’ancien Jarl ! Chaque joueur démarre la partie avec des vikings (petits personnages en bois, à sa couleur), une fiche personnage, des dés, et un équipement de départ (or, jeton Faveur, nourriture, bois…).

 

 

Pour impressionner le peuple, vous devrez prouver que vous pouvez triompher de trolls, des Draugar et de Monstres puissants qui vivent par delà les mers. Pour tuer les Monstres, vous devrez organiser des expéditions et les préparer en amont pour vous assurer que vous avez suffisamment de nourriture et de vikings pour survivre au trajet puis, à la bataille ! 

Les Trolls et les Draugar sont quant à eux sur la terre ferme et vous n’aurez pas à mettre vos vikings sur un drakkar pour les combattre. Il est donc plus facile de partir les combattre mais les récompenses sont moins alléchantes.

 

 

Tuer des Trolls, des Draugar ou des Monstres vous donne des récompenses différentes (points de Gloire, pièces d’Or…). En triomphant de ces créatures vous augmentez vos chances de terminer premier sur la piste de Gloire. Si vous êtes le joueur avec le plus de points de victoire (points de Gloire) à la fin de partie (après avoir compté les points bonus de fin de partie), vous deviendrez le nouveau Jarl, le nouveau chef !

 

 

Le chemin est néanmoins semé d’embuches ! A part un lieu, tous les lieux du plateau (que chaque joueur peut visiter en posant un viking dessus) ne peuvent être visités que par un joueur à la fois. Si quelqu’un pose l’un de ses vikings sur le plateau, il en applique l’effet, un effet dont ne bénéficiera pas les autres joueurs avant le prochain tour de jeu. Rappel : il y a 8 tours de jeu dans une partie. Une partie vous prendra aux alentours de 02h30 à 4 joueurs, 02h00 en moyenne pour une partie à 3, 01h30 à 2 joueurs.

Parmi les lieux/les cases que vous pouvez visiter, il y a notamment :

  • le Fabricant de Haches (Fabricant de dés noir : chaque dé est un guerrier),
  • le Fabricant de Lances (Fabricant de dés rouge : chaque dé est un guerrier),
  • le Fabricant d’Epées (Fabricant de dés blanc : chaque dé est un guerrier),
  • les Terrains de Chasse (ce lieu peut accueillir plusieurs joueurs en même temps),
  • la Hutte du Sage,
  • la Maison longue du Jarl,
  • le Charpentier,
  • le Petit Drakkar Public,
  • le Navire Marchand,
  • le Fumoir,
  • le Maître des runes,
  • la Baraque des Ouvriers, etc. L’effet de chacun des lieux est détaillé à partir de la page 6 du livret de règles.

Il y a un nombre énorme de lieux à visiter sur le plateau, et vous pourrez toujours vous rattraper. A aucun moment vous n’aurez l’impression d’être mené par un joueur sans options possibles pour vous rattraper. Vos options sont nombreuses, il suffit d’observer les cases du plateau et de planifier vos actions. Un autre joueur a posé son viking sur le lieu qui vous intéressait ? Ce n’est pas grave, de nombreuses autres cases sont libres.

 

 

PARTIR EN MER !

Dans Champions de Midgard, vous devrez constamment vous adapter à ce que font les autres joueurs. Mais quoiqu’il se passe, il y a une chose importante dans le jeu : aller combattre les Monstres par delà les mers. Comme pour combattre les Trolls et les Draugar, vous aurez besoin de guerriers (de dés), de nourriture mais aussi d’un drakkar avec une capacité suffisante pour embarquer hommes et provisions !

 

 

Sachant aussi que certains Monstres sont plus forts à battre, il faudra donc penser à partir avec plus d’hommes. N’oubliez pas que les combats sont résolus au lancer de dés, comme dans Zombicide par exemple. Prendre plus de guerriers permet de contrer, dans une certaine mesure, la malchance éventuelle 😉

Si les expéditions rapportent gros (si tuer des Monstres rapportent gros donc), elles sont aussi risquées. En effet, avant de résoudre le combat (c’est-à-dire avant de lancer vos dés, lesquels ont des faces succès et des faces échec) vous devrez tirer une carte événement… Parfois, la carte annonce qu’il ne se passe rien. Parfois, elle annonce que vous perdez un soldat, ou une nourriture. Cela peut vite renverser la situation et vous faire perdre le combat. Mieux vaut partir avec beaucoup de guerriers (beaucoup de dés) et de nourriture pour parer les mauvaises surprises. Quoiqu’il arrive, et le jeu annonce la couleur avec des illustrations très guerrières, combattre est important pour gagner des points de Gloire ! 

 

 

NOTRE AVIS

Soyons direct sur un point ! La résolution des combats se fait à l’aide de dés. Les joueurs qui détestent le hasard trouveront néanmoins plusieurs moyens de réduire les risques d’un résultat foireux. Je m’explique : 1/ Le jeu permet d’acquérir des Jetons Faveur (lesquels permettent, contre un Jeton défaussé, de relancer un ou plusieurs dés). 2/ En fonction de la créature que vous combattez, vous aurez tendance à emmener des guerriers plus forts (des dés noir par exemple). 3/ Vous pouvez préparer des expéditions avec beaucoup de guerriers (beaucoup de dés donc) et minimiser ainsi le risque de tomber sur les faces vides des dés (qui sont des échecs).

Planification, blocage des autres joueurs, placement de vikings, combats avec dés, visite de lieux qui permettent d’échanger de la nourriture, du bois, de l’or… Des cases qui permettent aussi de recruter un nouveau viking, d’embarquer vos soldats sur un drakkar, de combattre des créatures… Champions de Midgard regorge de possibilités et c’est bien là ce qu’on aime dans le jeu ! Nous avons hâte que les extensions soient localisées en français pour continuer cette belle aventure avec de nouveaux challenges ! Ce jeu est notre coup de coeur du moment, avec 12 parties au compteur pour ma part. Amatrice de jeux de gestion grande fan d’Agricola et de L’Age de Pierre, Champions de Midgard est le jeu qui mixe des mécaniques éprouvées de contrôle (stratégie) à celles de jeux plus chaotiques et fun comme King of Tokyo ou Zombicide. L’alliance peut sembler étrange mais elle marche parfaitement.

Champions de Midgard est édité par Don’t Panic Games.

 

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
1
Share