Ant-Man & la Guêpe : notre critique sans spoilers !

Ant-Man & la Guêpe sort aujourd’hui ! Trois ans après la sortie du premier volume, et seulement quelques mois après Avengers 4, c’est l’occasion rêvée  de retrouver Paul Rudd et Evangeline Lilly en rôles principaux pour ce nouvel opus.

 

L’histoire

Le film Ant-Man and The Wasp se place à la suite de Captain America : Civil War, et juste avant les énormes changements présentés dans Avengers : Infinity War. On retrouve Scott Lang, coincé chez lui par le gouvernement, qui tente d’occuper ses journées comme il peut entre sa fille et son nouveau travail avec Luis. Très loin de lui, Hope Van Dyne et son père Hank Pym se donnent pour mission de sauver un proche grâce aux capacités intellectuelles et physiques de la Guêpe.

Très loin Thanos, Iron Man et autre Black Panther, ici on se retrouve à parler de science et de fourmis, jusqu’à l’apparition d’une étrange vision…

Les personnages

Scott Lang, très loin d’être le héros qui fait le plus rêver (et oui, ce n’est ni un dieu nordique, ni un surhomme aux pouvoirs légendaires) est tout de même l’un des personnages Marvel auquel on peut s’identifier le plus facilement. Qu’est il de plus, à part un père divorcé, qui se démène pour sa fille, tout en se retrouvant dans des situations peu banales ? et c’est ce qui fait tout son charme. C’est un héros attachant et drôle, sans blagues lourdes, mais qui sait tout de même être léger.

Je pourrais passer des heures à vous parler des femmes du MCU, mais Hope, alias la Guêpe, est un personnage vraiment passionnant. C’est une femme remarquable, intelligente, motivée, courageuse, tellement inspirante pour une nouvelle génération de fans. Dans le but de retrouver un être proche, elle se bat aussi bien avec ses mots, son élégance ou ses points, face à des méchants plus ou moins compétents… Que ce soit Sonny Burch (le génial Walton Goggins) ou Ghost (la fantastique Hannah John-Kamen), personne ne peut lui résister.

Cette méchante, d’ailleurs, apportent une autre réflexion au film. Qui sauver, comment aider un maximum de personnes ? Qui est coupable, qui doit se battre ? Les gentils deviennent les méchants, et on se retrouve à ressentir une affection pour cette méchante au potentiel assez élevé.

Tous les personnages, même secondaires, sont intéressants, avec des histoires qui donnent envie d’en apprendre plus sur la science et/ou les fourmis.

 

En prendre plein les yeux, mais pas plein les oreilles

Contrairement aux Gardiens de la Galaxie où la musique est vraiment importante et entrainante, ici elle est presque insignifiante. On sait que c’est propre à Marvel de préférer nous en mettre plein la vue plutôt que de nous surcharger d’informations avec une musique trop entêtante. Et ils réussissent toujours. Ici on se retrouve avec des scènes de combats vraiment belles, des effets spéciaux dingues sur les passages de Ghost, et même une scène de poursuite qui est particulièrement réussie.

 

Finalement

J’ai beaucoup aimé ce film, qui est un très bon interlude après Avengers 4 (on comprend enfin pourquoi Ant Man n’est pas dans le film) et qui permet d’avoir un moment plus léger après la fin bouleversante d’Infinity War.

Ce film a un bon rythme, ce qui fait que l’on n’est pas perdu dans l’action non stop, mais il n’y a pas non plus de passages trop longs ou ennuyants. Les moments “calmes” sont souvent les plus drôles, car chaque moment de réflexion est propice à un instant joyeux ou naïf.

Ant-Man & la Guêpe est un très bon divertissement, et au final, c’est totalement ce qu’on attend d’un Marvel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

Test : Leica Q

Préambule Leica. Pour la plupart des photographes du 21e siècle, ce nom est synonyme de matériel hors de…
Lire
Total
0
Share