Test du jeu de société Settlers : Naissance d’un Empire

Quel bel été que nous passons ! Avec beaucoup de temps pour tester des jeux que nous avions envie d’essayer depuis longtemps. Après que l’équipe ait découvert l’excellent petit jeu de gestion Les Bâtisseurs – Moyen Age, nous avons cherché des jeux du même type. Settlers apparaît rapidement dans nos recherches comme un jeu de société riche, certes bien plus long que Les Bâtisseurs, mais une excellente référence pour les amateurs de jeux de civilisation et de gestion. Grands amateurs de jeux vidéo (Age of Empires, Tropico, Civilization, Anno… et bien sûr de The Settlers !), il était temps de tester ce jeu de société. On y va pour notre avis !

 

BATISSEZ VOTRE CIVILISATION !

Settlers : Naissance d’un Empire est un jeu de cartes dans lequel chaque joueur prend le contrôle d’une des 4 civilisations proposées dans le jeu de base. Vous avez 5 rounds pour explorer de nouvelles terres, construire des bâtiments, produire et échanger des ressources, vaincre vos ennemis, et ainsi marquer des points de victoire.

Les colons de 4 grandes puissances mondiales (Romains, Japonais, Egyptiens, Barbares) ont découvert de nouvelles terres riches en ressources et opportunités et veulent en profiter ! Ces colons justement, ce sont d’adorables meeples (pions ouvriers) de couleur rose.

Un design global bon enfant pour un jeu de développement et de gestion d’empire qui s’avère aussi mignon que complexe (dans le bon sens !).

 

Caractéristiques :
Genre : jeu de stratégie et de gestion de ressources
De 1 à 4 joueurs
10 ans et +
Auteur : Ignacy Trzewiczek
Illustrateur : Tomasz Jedruszek

 

 

 

Les Romains, les Barbares, les Égyptiens et les Japonais s’y rendent aussitôt pour repousser les frontières de leurs empires respectifs. Ils y construisent de nouveaux bâtiments pour renforcer leur économie, creusent des mines et cultivent des champs pour collecter des ressources, et construisent des casernes et autres terrains d’entraînement pour former des soldats. Mais ils s’aperçoivent bientôt que la région est trop petite pour tout ce monde, et la guerre ne tarde pas à éclater…

 

 

 

Petite note : pour les premières parties, il est conseillé de jouer à 2 joueurs avec les Romains et les Barbares, qui sont les factions les plus faciles à jouer. Les capacités des cartes des Égyptiens et des Japonais étant plus complexes, les jouer est plus difficile pour les débutants.

Durant nos tests (nous étions de 2 à 4 testeurs max), chaque joueur changeait chaque fois de civilisation (7 parties de Settlers au total avant rédaction de ce test). Ce qui est certain c’est que ceux qui jouaient les Égyptiens et les Japonais trouvaient, à chaque fois, que ces civilisations n’étaient pas les plus faciles à prendre en main. A côté de ça, nous avons tous vu que ces 2 civilisations, plus techniques, plus puissantes, sont aussi plus riches en possibilités 😉

Chaque faction/civilisation a son propre paquet de cartes, dans lequel elle est la seule à pouvoir piocher. Il existe aussi un paquet de cartes communes, disponible pour tous les joueurs. Chaque carte peut être utilisée de 2 ou 3 façons différentes selon qu’il s’agit d’une carte commune ou de faction. Toutes les cartes peuvent être construites en tant que lieux dans l’empire d’un joueur, ce qui confère à ce dernier un usage permanent de la capacité du lieu en question.

Les cartes communes et les cartes de faction japonaises peuvent subir des razzias pour obtenir les marchandises indiquées en haut à droite. Les cartes subissant des razzias sont défaussées et remises dans leurs piles de défausse respectives. Les cartes de faction peuvent devenir des affaires, qui permettent au joueur concerné de recevoir la marchandise indiquée en bas de la carte immédiatement, ainsi que lors des futures phases de production.

 

 

 

 

JEU RICHE ET REGLES FOURNIES

Le livre de règles est presque rédigé comme un roman tant il est chargé en informations. Après, le mieux pour découvrir un jeu est de se lancer et de vérifier les règles au besoin dans le livret de règles mais il est vrai qu’il faut prendre le temps de lire les règles sérieusement avant la première partie. A mesure des parties, chacun appréhende mieux les phases de jeu, prend conscience des différentes stratégie et observe aussi le jeu des autres joueurs pour leur piquer des idées.

Comme dans tout jeu de ressources, il faut anticiper, prévoir ses actions à l’avance, faire des combos. Avoir telle ou telle ressource permet par exemple de construire un nouveau bâtiment. Il faut l’avoir prévu. Nous ne sommes clairement pas dans du jeu d’ambiance mais dans un jeu d’optimisation. Par ailleurs, les joueurs pouvant faire des razzia sur vos bâtiments, cad les raser, vous vous assurerez de mettre des jetons de défense sur les bâtiments les plus précieux.

Le but du jeu est d’accumuler le plus de points de victoire, que l’on gagne en étendant son empire et en gênant ses adversaires. Une partie se déroule en cinq rounds, eux-mêmes découpés en 4 phases :

1. Phase d’observation
Les joueurs prennent de nouvelles cartes.

2. Phase de production
Les joueurs reçoivent des ressources, ouvriers, pions razzia, etc. produits par leur faction.

3. Phase d’action
La phase principale du round. Les joueurs utilisent leurs cartes, ressources, ouvriers, etc. pour activer des actions, étendre leur empire et marquer des points de victoire.

4. Phase d’entretien
Les joueurs défaussent leurs ressources, ouvriers, or et pions, qu’ils aient été utilisés ou non.

Au cours de la 1ère phase, chaque joueur prend 3 nouvelles cartes et les ajoute à sa main. Une de ces cartes est piochée dans son paquet de faction et les 2 autres sont issues du paquet commun. Durant la 2ème phase, chacun collecte les marchandises du plateau de faction, des affaires et des lieux de production.

Durant la partie, les joueurs auront l’occasion de gagner des points de victoire (PV) de différentes façons : grâce aux affaires qu’ils font, aux actions qu’ils entreprennent, et aux effets spéciaux des lieux. Les lieux ajoutés à l’empire d’un joueur rapportent aussi des points de victoire. À la fin de la partie, les joueurs ajoutent les PV de leurs lieux aux PV déjà accumulés pour calculer leurs PV totaux.

Le joueur qui a le plus de points de victoire a bâti le plus grand empire et gagne la partie !

 

NOTRE AVIS

L’Empire contre-attaque ! Dans Settlers, le coeur du jeu réside dans la combinaison de cartes, autrement dit dans le “combo”. Chaque empire est constitué de 3 parties (en gros : 1 partie de production, 1 partie concernant des améliorations et effets permanents, 1 partie récapitulant les actions possibles). Chaque joueur a en effet un plateau vertical divisé en 3 parties et chacune de ces 3 parties est composée de 2 côtés (gauche, droite). Ce sont sur ces côtés que les cartes sont posées au fur et à mesure de la partie. Certains bâtiments seront rasés, défaussés, d’autres seront construits et donneront des avantages au joueur. En terme de temps, nous sommes ici sur du jeu de gestion prenant entre 01h à 2 joueurs et jusqu’à 02h/02h30 maximum à 4 joueurs. Encore une fois, il faut souvent regarder les règles sur les 2 premières parties parce que le jeu est riche en possibilités. Une fois les informations acquises, le jeu est par contre facile à jouer. Comme détaillé ci-dessus dans les différentes phases, nous sommes ici sur de la pose de cartes, de l’adaptation, de la création de stratégies variées. A chaque partie, vous aurez envie d’essayer différentes stratégies. Raserez-vous régulièrement des bâtiments ennemis ? Essaierez-vous d’optimiser au maximum votre phase de production pour avoir énormément de ressources et réfléchir à une stratégie un peu plus tard ? Ou vous lancerez-vous directement dans une spécialisation sans prendre en compte la stratégie des autres ?

A vous de construire votre empire comme vous le souhaitez ! Un excellent jeu de gestion dont vous ne vous lasserez a priori pas tant les possibilités sont énormes (par ailleurs, le jeu compte déjà des extensions, non testées par notre rédaction à l’heure actuelle).

Settlers : Naissance d’un Empire est un jeu édité par Edge Entertainment et distribué par Asmodee.

 

 

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
3
Share