Test du jeu de rôle sur table Dragon Age

Qu’est-ce que le jeu de rôle sur table ? Finalement, il est facile de le résumer en quelques mots : le jeu de rôle (aussi appelé “jdr”) est un loisir pendant lequel un groupe de joueurs se réunit pour vivre une aventure ensemble. Chacun interprète un personnage avec une identité propre, des compétences, un passé et, souvent, des objectifs personnels. De mon côté, je compare souvent le jeu de rôle à du théâtre, un théâtre pratiqué certes assis, autour d’une table, mais qui permet à chaque joueur de se mettre dans la peau de quelqu’un d’autre, souvent dans un univers différent du nôtre. Ne sommes-nous pas déjà des millions à vivre des aventures au travers de jeux vidéo ? Le jeu de rôle reprend l’idée de vivre l’Extraordinaire mais sans ordinateur ni console, mais ensemble, en groupe, et aiguillé par un maître de jeu (le narrateur de l’Histoire, qui pose le contexte et vous dit notamment ce que vos personnages voient). C’est aussi lui qui vous demande de lancer des dés. Mais nous verrons cela plus tard… Découvrons ensemble ce que Moovely.fr pense du jeu de rôle Dragon Age, disponible chez Black Book Editions

 

3 MINUTES POUR COMPRENDRE

La brève introduction ne suffisant peut-être pas, Moovely.fr vous propose de regarder deux vidéos, présentées par le romancier Maxime Chattam, et qui définissent particulièrement bien en quoi consiste le jeu de rôle, affectueusement appelé par les rôlistes (pratiquants du jeu de rôle), le jdr.

Elles sont courtes et vous permettront de mieux comprendre ce qui suivra, c’est-à-dire, notre avis sur le jeu de rôle Dragon Age. 

 

Le jeu de rôle expliqué en vidéo.

 

 

LES UNIVERS EMBLEMATIQUES

 

Les univers emblématiques du jeu de rôle (médiéval fantastique, surnaturel, space-opéra, l’horreur gothique, post-apocalyptique).

 

Vous avez regardé les deux vidéos ? Parfait, entrons maintenant dans le vif du sujet, Dragon Age !

 

Précision : dés non fournis avec le livre de base. Vous avez juste besoin de dés à 6 faces de 2 couleurs différentes (une couleur pour le dé dit “Dragon”).

 

 

UNE LICENCE ACCESSIBLE A TOUS

Un univers compliqué pour des débutants ?

Au cours de notre mini-campagne (tenant sur 6 parties), nous étions 4 joueurs et 1 mj (maître de jeu). Parmi ces 5 personnes, 3 connaissent parfaitement la licence Dragon Age depuis le premier jeu vidéo Dragon Age: Origins sorti en 2009 sur PC, PlayStation 3 et Xbox 360. Les 2 autres pas du tout et cela n’a en aucun cas été un frein car le mj les avait briefé quelques minutes avant le début de la première partie et s’ils avaient des questions, ils les posaient simplement en cours de partie.

Depuis d’autres jeux vidéo sont sortis et la licence se porte toujours aussi bien. Jouer à ce jeu vidéo dans sa version jeu de rôle sur table (aussi appelé jeu de rôle papier) a été un véritable plaisir et rien ne pourra effacer ces nombreuses heures passées tous ensemble autour d’une table à interpréter nos personnages, à rire, à retenir notre respiration en attendant que le mj ne donne les dégâts encaissés par notre personnage… A plaisanter sur la petite taille du nain, sur le comportement intransigeant du mage ou l’impulsivité de la voleuse qui nous a régulièrement mis dans de beaux draps ! 

La licence Dragon Age proposant un univers de dark fantasy, un monde sombre dans lequel survivre est difficile (notamment à cause des engeances qui sont, en quelque sorte, les “zombies” de Dragon Age), il est facile, même pour des joueurs novices, de se représenter l’univers. Au départ, un novice n’ayant jamais pratiqué de jeu de rôle ou ne connaissant pas les jeux vidéo Dragon Age n’aura aucun problème à jouer. S’agissant de fantasy/médiéval fantastique, les 2 novices (qui ont participé à notre mini-campagne) avaient Le Seigneur des Anneaux en tête avant d’affiner bien entendu leur vision en découvrant progressivement Dragon Age. Ils avaient des points de repère et se sont sentis à l’aise avec leurs personnages dès la première partie.

 

 

L’importance de la fiche de personnage

Livrée avec le livre de base de Dragon Age (livre de référence), la fiche de personnage peut être scannée ou, plus simplement, imprimée depuis le site de Black Book Editions directement.

 

 

La fiche personnage (une par joueur) est importante pour savoir de quoi son personnage est capable. Elle est aussi vitale pour se rappeler, en un coup d’oeil, de l’identité du personnage qu’on interprète :

  • nom
  • origine
  • âge
  • apparence
  • classe
  • armes
  • capacités de classe et spécialisations
  • caractéristiques
  • histoire personnelle (aussi appelée “background personnage”).

 

Le rôle du maître de jeu

L’écran du meneur de jeu.

 

Dans Dragon Age, les joueurs endossent le rôle de guerriers, de mages et de voleurs du monde de Thédas et tenterez de vous faire un nom en affrontant des ennemis inquiétants et des périls mortels. Le maître du jeu (qui n’est pas un joueur et ne possède donc pas de fiche personnage) jouera pour beaucoup dans l’ambiance qui se créera autour de la table. Pour faire vivre des aventures à ses joueurs, il devra pouvoir répondre aux questions, décrire avec exactitude les lieux que les joueurs arpentent, et résoudre les combats en jouant le rôle des ennemis lorsque nécessaire.

Exemple : des genlocks ont attaqué notre groupe d’aventuriers lors de la troisième partie. Lors de l’une des attaques de la voleuse, elle a fait “Perce armure” en dépensant des points de prouesse (les PP). Elle a lancé ses dés (3), ajouté le chiffre lié à son arme (une arbalète), fait l’addition et donné le résultat au maître du jeu.

Le maître de jeu lui a alors annoncé que son attaque avait bien touché l’un des genlocks. Après cela, elle a pu relancer des dés, 2 en l’occurence, pour effectuer l’étape de dégâts infligés au genlock. En fonction de ce que le maître de jeu fait comme résultat en jouant/lançant les dés représentant les attaques de l’ennemi sur les aventuriers, tout peut basculer !

 

Le maître de jeu (au centre de la photo) est assis derrière l’écran officiel du jeu de rôle Dragon Age.

 

Ainsi, le mj est le narrateur mais pas uniquement. Il joue réellement une partie fondamentale. Le maître de jeu ne fait pas que vous décrire les lieux, il est également actif en jouant les ennemis ainsi qu’en interprétant oralement les personnages que votre groupe peut rencontrer. 

Exemple : 

Le maître de jeu, “Bonjour voyageurs, je suis l’aubergiste, que puis-je faire pour vous aider ?”

L’un des joueurs, “Bonjour, savez-vous où nous pourrions acheter des rations et des armes dans ce village ?”.

Le maître de jeu, “Bien entendu ! Je peux vous vendre des rations. Quant aux armes, il faut traverser la place du village et entrer dans la maison rouge. Demandez à voir Wilfrieg.”

 

 

Le livre de base fournit énormément d’informations et il est important que le maître de jeu connaisse un minimum l’univers avant de faire jouer un groupe. Le livre comprend en effet les règles complètes du jeu de rôle en un seul volume (440 pages). Celui-ci contient :

  • Le système de jeu Adventure Game Engine (AGE), facile à apprendre et agréable à utiliser.
  • Un système de prouesses innovant, permettant des scènes d’action théâtrales et dynamiques.
  • Les règles d’avancement complètes du niveau 1 à 20 pour les mages, les voleurs et les guerriers, plus des spécialisations pour chaque classe, comme le guerrier mystique, l’assassin, le berserker, le mage des forces, le tireur d’élite et le psychomancien.
  • Des conseils pour les joueurs et les meneurs de jeu, et des règles optionnelles pour la création d’organisations, les batailles et la magie runique.
  • Des adversaires pour vos héros, des genlocks malingres aux puissants archidémons !
  • Des informations détaillées sur les nations, les peuples et les organisations du monde de Thédas.
  • Trois aventures complètes, dont une aventure d’introduction entièrement nouvelle.
  • Une grande variété de cadres de campagne pour les meneurs de jeu. Ils pourront créer des intrigues se déroulant durant les grands événements du monde de Thédas, comme le Cinquième enclin, la guerre entre les mages et les templiers, ou à la naissance de l’Inquisition.

 

Une gamme complète et une communauté active 

En plus de la campagne fournie avec le jeu, vous trouverez de nombreux scénarios libres d’accès pour Dragon Age. Nous avons ainsi joué à l’aventure d’introduction fournie dans le livre de base ainsi qu’un scénario trouvé sur internet, La rançon du Iarl. On ne vous spoilera pas les contenus de ces deux scénarios, c’est donc à vous de jouer ! Nous prenons beaucoup de plaisir à nous retrouver chaque mois pour continuer nos aventures et Dragon Age est clairement un jeu de rôle qu’on ne va pas réussir à lâcher avant plusieurs mois.

Si on le recommande ? Notre groupe de 4 joueurs et 1 mj vous répond : “OUI !”. 

 

 

Donc pas de panique, vous avez déjà 4 aventures avec le livre de base, trois autres aventures dans Massacre en Ferelden, trois autres avec Aventures en Ferelden, sans compter les aventures créées par des fans et qui sont disponibles gratuitement sur internet.

 

 

Vous trouverez tous les produits disponibles de la gamme Dragon Age directement sur le site de Black Book Editions. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
0
Share