Test du casque Skullcandy Hesh 3 Wireless

Skullcandy, la marque avec une tête de mort, qui proposait des écouteurs différenciant il y une dizaine d’années. Je n’ai pas suivi l’évolution de la marque depuis ce temps, et c’est en tombant sur leurs derniers casques que je me suis laissé tenter. Ainsi, voici le test du Skullcandy Hesh 3 Wireless, le casque audio avec une autonomie record pour moins de 150 euros !

 

Photos

Dans le packaging, on retrouve aussi un câble micro-USB pour la recharge, et un câble tressé jack-jack 3.5mm. Dommage, de ne pas proposer une pochette de transport.

 

Prise en main

Habitué aux anciens designs, le côté sobre du Hest 3 Wireless m’a fait bizarre. Je trouve le logo trop caché à mon goût qui fait passer le casque pour quelconque. Cependant, la qualité est au rendez-vous avec des coussinets en similicuir très confortables. L’arceau en aluminium résiste bien aux torsions et l’aspect mate est bien soigné. Sur l’écouteur droit, on va retrouver : le port microUSB pour la recharge, 3 boutons (Play/Pause/On/Off, Volume + et Volume -), le port Jack 3.5mm (qui désactive les boutons si on l’utilise). Les seuls indications vocales sont malheureusement en anglais, mais un “Power On, connected” ou “Pairing”, ce n’est pas très compliqué à comprendre…

Porté sur la tête, le casque ne fait pas mal, les coussinets englobent bien les oreilles et on ne ressent pas de gêne même après plusieurs heures. L’arceau cranté permet de bien gérer la taille sur la tête. Son poids de 204g ne fait pas trop peser sur la tête.

Au niveau de l’écoute, je n’ai pas trouvé le casque exceptionnel, mais pas non plus mauvais. Les sons sont bien restitués avec une légère mise en avant des basses. L’isolation du monde extérieur est bien, mais dans l’autre sens, on entend qu’on écoute de la musique.

Du côté du micro intégré, aie le casque ne fait pas des merveilles. Mes interlocuteurs m’entendent rarement quand je suis en extérieur donc je suis obligé de repasser en téléphone pour être entendu. Ce n’est pas l’intérêt principal d’un casque, mais tout de même, c’est dommage d’en avoir intégré un qui ne soit pas “utile” au quotidien.

 

Autonomie : le Hesh 3 Wireless bat des records !

Casque sur les oreilles avec du Spotify ou du Netflix, je m’étonne toujours du temps que je passe sans devoir le recharger ! J’en oublie qu’il possède une batterie pour dire… En effet, avec une charge complète, le constructeur promet 22 heures d’autonomie et une charge rapide qui permet 3 heures d’écoute pour 10 min branché. De mon côté, je dois dire que je dépasse les 22 heures (je n’écoute pas spécialement fort non plus). Un gros plaisir de ne pas devoir embarquer un câble microUSB en voyage tellement je suis confiant sur son autonomie.

 

Conclusion

Skullcandy a bien évolué depuis mes derniers écouteurs et je dois dire que c’est dommage d’avoir oublié cette marque. En effet, avec le Hesh 3 Wireless, Skullcandy propose un produit abordable (129,99€), confortable, Bluetooth, avec une autonomie de ouf. C’est un beau produit que je conseille volontiers si vous ne souhaitez pas investir beaucoup d’argent dans un casque audio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Post

Street Fighter V : Arcade Edition est maintenant disponible sur PlayStation 4 et PC

Next Post

DJI présente le nouveau Mavic Air

Related Posts