Présent

Test du skateboard électrique Blink Board de Acton

Test du skateboard électrique Blink Board de Acton

Il y a quelques semaines je vous livrais mon tout premier aperçu du skateboard électrique Blink Board de Acton, qui nous avait été prêté par Eco-Riders, les spécialistes de la Green Transportation. Malgré une sacrée gamelle (entièrement ma faute), j’étais conquis. Qu’en est-il après plusieurs semaines de ride ?

Blink_Board_Eco-Riders_Acton_Moovely-8

Blink Board

Commençons par quelques informations sur ce petit skate électrique :

Blink_Board_Eco-Riders_Acton_Moovely-8

Comme vous pouvez le voir sur l’image d’introduction de cet article, le skate est vraiment petit. On est loin du gigantisme des long board. Couplé à un poids de 4,8kg, nous avons donc là le skateboard électrique le plus léger du monde ! Cela peut paraître banal, moins de 5kg, mais croyez-moi c’est un véritable tour de force. Il n’y a pas si longtemps, les skates électrique faisaient plus de 10kg. Hors de question de se les trimballer dans les transports en commun, ces premières planches servaient exclusivement à de la balade.

Avec la Blink Board, on peut donc aussi bien faire de la balade que du « commute », comme disent les anglais. C’est à dire aller de chez soi au travail. Moi qui vit loin, loin, très loin en banlieue (Zone 5, represent), bien évidemment je ne vais pas traverser l’Île-de-France en skate. Mais le skate m’accompagne tout au long de ma journée : après avoir déposer le petit à l’école, je vais tranquillement en skate jusqu’à la gare (au lieu de courir en priant pour que le train soit en retard). Arrivé sur Paris, soit je ride jusqu’au bureau, soit je reprends les transports en commun (bus ou métro) avec un peu de skate à la fin. La légèreté et le faible encombrement de la Blink Board fait que je ne suis jamais gêné dans les transports, et surtout, je ne gêne personne.

L’autonomie de 10km est largement suffisante pour rider sans avoir peur de la panne sèche (électrique). Je ne suis jamais tombé à court d’énergie et ce, malgré plusieurs longues sessions de skate dans la journée. Et comme une recharge complète ne prend qu’une heure (on est loin des longues heures de charge sur les premiers modèles de skate électrique) on peut très bien recharger sa Blink Board dès qu’on fait un arrêt quelque part : au bureau, au café, sur une des prises électriques disponibles aux Halles, et j’en passe.

Comment ça marche ?

La télécommande fournie avec le skate se connecte en bluetooth à la board, et nous permet d’actionner la roue motrice qui nous fera avancer. Je commence toujours par un kick manuel (je fais avancer la planche comme avec un skate normal) puis je pousse le petit joystick situé sur la télécommande pour que la roue motrice prenne le relais. Le tout fonctionne bien. Il m’est arrivé deux-trois fois de ne plus avoir de motricité alors que tout était en ordre de marche, dont une fois en plein couloir de bus (je reviendrai plus bas sur « où rouler »), ça m’a fait très, très bizarre. Puis la connexion est revenu.

La télécommande permet aussi de freiner en tirant le joystick vers l’arrière : ne le faites pas. Le skate freine tellement fort et surtout, d’un seul coup, que c’est la mega gamelle assurée. Il faut vraiment être prêt et bien mettre le poids du corps en arrière. Comment freine-t-on alors, me demanderez-vous ? Et bien comme en skate normal : avec la semelle de sa chaussure. En tout cas c’est ce que je recommande. J’espère que les prochaines versions de skate chez Acton permettront un véritable freinage progressif. Parce que c’est vrai qu’en vitesse de pointe on atteint les 25km/h et il vaut mieux savoir freiner. Ou savoir bien éviter les obstacles.

Même si elle est petite, la planche est solide et supportera jusqu’à 100kg. Même mes amis outre-mangeur de Moovely pourront rider sans problème.

Last but not least, deux bandes de LED s’allument lorsqu’on met en marche la Blink Board. Alors cela ne va pas nous aider à éclairer la route, certes, mais on nous verra bien et ça, c’est très pratique.

Blink_Board_Eco-Riders_Acton_Moovely-8

C’est pour qui ?

Avec la Blink Board on peut donc aussi bien rider tranquille qu’aller au boulot. Il vaut mieux avoir déjà ridé un peu avant parce que comme tous les skateboards, la Blink ne pardonne pas trop les erreurs. Il vaut mieux avoir le sens de l’équilibre et avoir déjà fait un peu de skate avant. Vous pouvez bien entendu commencer de zéro avec cette planche, comme avec n’importe quel skateboard. Mais dans ce cas-là protégez-vous bien.

Conclusion

Alors combien ça coûte tout ça ? 749€, livré avec le mode d’emploi, la télécommande, la sangle de transport, le chargeur de batterie et des petits outils. La batterie est garantie 3 mois, le moteur et les circuits électroniques sont eux garanties 12 mois pièces et main d’oeuvre.

Pour aller encore plus loin avec votre skate, vous pourrez le connecter à votre smartphone afin de régler certains paramètres (mode débutant, confirmé, expert, etc.) et aussi voir les riders présents aux alentours, être classé selon la distance parcouru… Autant j’avais trouvé cela bien sympa lorsque le boss d’eco-ridera m’a montré l’app sur son iPhone, autant ce fut la déception lorsque j’ai téléchargé l’application sur mon téléphone Android. Comme encore trop souvent, le jour et ma nuit entre les deux versions. On espère que Acton va remédier à cela très vite.

Blink_Board_Eco-Riders_Acton_Moovely-8

 

Quand on aime la glisse et qu’on vit en ville, la Blink Board devient très vite indispensable. Je ne pensais pas que j’allais devenir accro si vite et c’est à très grand regret que j’ai dû rendre la board à Eco-Riders. Une fois qu’on a compris qu’il faut freiner « à l’ancienne », ce skateboard électrique est un véritable plaisir en terme d’utilisation et aussi de sensation. J’ai depuis repris mon petit Dusters California mais le côté pratique du skate électrique me manque terriblement. Et c’est ça qu’il faut bien comprendre : faire du skate électrique n’est pas un truc de bobo fainéant, c’est un moyen de transport citadin fun et non-polluant.

Blink_Board_Eco-Riders_Acton_Moovely-8

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Présent
@todephotographe

Photographe // Gamer // G33k // Addict aux burgers et aux mojitos // Aime les V6 mais aime aussi les électriques // FPV Racing wanabee

Plus de Présent

CarsVSStorm-400x240

Cars 3 : Un dernier tour piste pour Flash McQueen

M!KE2 août 2017
switchbot-feat-400x240

Test de Switchbot, un robot qui appuie sur vos interrupteurs

Hadrien Miche1 août 2017
moshi_vacanza1-400x240

Notre sac pour l’été : le Vacanza de Moshi

Hadrien Miche21 juillet 2017
kirbyblowoutblast-400x240

Test du « mini-jeu » Kirby’s Blowout Blast

Hadrien Miche20 juillet 2017
fujitsu-scansnap-ix100-400x240

ScanSnap iX100 : scanner dans le Cloud n’a jamais été aussi simple

Hadrien Miche18 juillet 2017
flipwars-400x240

Test de Flip Wars : un petit jeu addictif en multijoueur

Hadrien Miche17 juillet 2017