Lifestyle

Critique du film Star Wars : Le Réveil de la Force

Critique du film Star Wars : Le Réveil de la Force

Hier, c’était l’avant-première pour la presse, l’occasion de voir le film et de pouvoir commencer à rédiger notre critique. Du coup, en tant que grand fan de Star Wars, on en a des choses à dire, du bien comme du mal à propos de ce Star Wars : Le Réveil de la Force. Attention, cet article contient FORCEMENT des spoilers, donc il est préférable de s’arrêter au synopsis (voir même avant).

 

Synopsis

Pour commencer, le synopsis qui n’a pas filtré sur le web. Il s’agit d’une manière de donner envie aux nouveaux adeptes et de garder la surprise. De notre côté, on a envie de dire que cela fait partie de la critique que de parler du synopsis. Le film commence ainsi par le très célèbre scrolling, on rentre tout de suite dans le sujet : Luke a disparu et la Résistance et le Nouvel Ordre (né des cendres de l’Empire) sont à sa recherche. C’est vague, on ignore ce qui s’est passé entre l’épisode 6 et ce septième, mais bon, on garde du mystère pour une future série ?

 

Le film

Après ce scrolling qui place l’action, on rencontre Poe Dameron, le super pilote de la Résistance et BB-8 qui recherchent la carte permettant de retrouver Luke. Rapidement, le Nouvel Ordre est à ses trousses et cela rappelle l’épisode 4 avec Leia et R2-D2. Le méchant, Kylo Ren, est introduit et ses pouvoirs dépassent tout ce qu’on a pu voir dans la saga. Cela m’a gêné, car si on reprend le 6, il ne reste que Luke Skywalker qui est formé vite fait par Obi-wan et Yoda. Du coup, comment se fait-il qu’un méchant soit capable de faire mieux que les plus forts (Palpatine inclus) ?

Passons ensuite à FN-2187 alias Finn, qui est le fameux stormtrooper qui va se libérer de l’emprise du Nouvel Ordre pour aider la Résistance. Par rapport à ce qui a pu être sorti sur Amazon et sur certains sites, il n’est pas le fils de Lando Calrissian. Il s’agit juste d’un gamin retiré à ses parents et formaté stormtrooper. A sa première mission, il va prendre conscience et vouloir s’enfuir. C’est à ce moment-là qu’il va rencontrer Rey, la seule femme du film (avec Leia Organa), qui a des similitudes avec Anakin et Luke. En effet, elle n’a pas de famille, vit dans le désert (pas de Tatooine mais de Jakku) et elle a une forte connaissance dans tout ce qui est droïde et vaisseaux spatiaux. Elle devient donc la compère idéale de Finn qui essaye de fuir tant bien que mal. Par la suite, on va retrouver le crew Han Solo, Chewbacca, Leia, C-3PO, R2-D2 histoire de faire vibrer la fibre du fan. D’ailleurs, on retrouvera quelques clins d’œil dans le Falcon Millenium, c’est sympa, mais on voit que c’est mal amené. On remarque que l’histoire est plus compliquée depuis le Retour du Jedi, mais nous n’aurons pas trop d’explications à ce sujet. Cependant, on reste sur un schéma classique avec un grand méchant, une « étoile de la mort », et un jedi pour arrêter tout ça. Les combats spatiaux et aux sabres laser sont super bien rendus voir même plus réalistes que ce qu’a pu faire les épisodes 1-2-3 et plus dynamique que les 4-5-6. On est dans une nouvelle ère et JJ Abrams a réussi son film.

 

L’avis

Pour moi ce film est à voir et ce n’est pas une carotte comme Jurassic World. Il suit l’esprit de la saga Star Wars tout en s’en éloignant aussi. Il est prévu que cela soit une trilogie et du coup, contrairement aux autres films qui pouvaient se suffire à eux-mêmes, le 7 annonce un 8 qui annoncera sûrement un 9. Maintenant que j’ai vu le 7, j’attends avec impatience le prochain qui arrivera l’année suivante. Si vous avez déjà vu les autres épisodes, celui-ci ne jure pas avec le reste et c’est à voir vraiment.

Voir les commentaires (2)

2 Comments

  1. Tode

    17 décembre 2015 dans 13 h 15 min

    Au top ce Star Wars ! Même si de petites choses me laissent une impression un peu… Je ne sais pas comment dire.
    J’ai une impression de déjà vu, voilà. Une espèce de mix entre Épisode IV et la seconde trilogie. Tout est très beau, à fond dans l’esprit SW. Mais mince… Encore une grosse planète à faire sauter, encore 3 X-Wings contre 75 Tie-Fighters, encore une histoire de padre… Bon. C’est bien amené et en même temps tout va très vite. Trop vite peut-être. Un padawan met 10 – 20 ans à étudier le maniement du sabre laser (puis se perfectionné toute sa vie), là hop un sabre dans les mains pour la première fois et ça vient taquiner du Sith plutôt balèze (bien que diminué, certes). Je n’ai pas été choqué par la maîtrise du Côté Obscur du Sith, il est issu d’une lignée assez spéciale quand même… avec un maître tout aussi spécial.

    J’ai vraiment beaucoup aimé ce Réveil de la Force, ce film est un bel aperçu des (très) nombreux films SW qui arrivent prochainement.

    Pincement au coeur en voyant Harrison et Carrie, bien vieux… Mon premier SW au cinéma est le Retour du Jedi en 1983. Ça date…

  2. Pingback: Nos avis sur Rogue One: A Star Wars Story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lifestyle
@Hadr1en

Rédacteur en chef de Moovely.fr

Plus de Lifestyle

havana2017-2-400x240

Havana transforme le Café A en place cubaine durant tout l’été

Hadrien Miche19 juin 2017
share-400x240

VIDEO – Futur en Seine 2017 : On y était !

M!KE16 juin 2017
Federation_industries_nautiques_Moovely_04-400x240

On a testé la location de bateau… sans permis

Lea8 juin 2017
Razer-Leviathan-Mini7-400x240

Test de l’enceinte portable Razer Leviathan Mini

M!KE29 mai 2017
Youtube-DJ-400x240

Youtube DJ, le site qui va sauver vos soirées privées

Kevin Brun1 mai 2017
zetime-400x240

Le projet Kickstarter de la semaine : ZeTime une montre connectée unique

Hadrien Miche19 avril 2017