Mobilité

Comment être éco-responsable vis à vis de son smartphone ?

Comment être éco-responsable vis à vis de son smartphone ?

Notre société est un concentré d’incohérence. On ne mange plus de viandes, mais on n’abandonne pas notre perfecto en cuir pour autant. On s’insurge de la pollution, mais quand il faut faire un trajet de 7h en train, on préfère le confort d’une heure d’avion. On sensibilise la population à éteindre la lumière quand on sort d’une pièce, mais pendant la période de Noël on perpétue la tradition d’éclairer les rues de nos villes avec des guirlandes lumineuses très énergivores. Je pourrais continuer tant les exemples sont nombreux. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’aujourd’hui notre société développe une conscience écologique sans pour autant vouloir faire de grandes concessions.

Le parfait exemple de ce constat est le smartphone. Aujourd’hui, tout le monde, ou presque, a un smartphone dans sa poche. Outil devenu indispensable dans notre fonctionnement, il est aussi, comme de nombreux produits High-Tech, un objet particulièrement désastreux au niveau écologique, sociétale ou encore politique. On ne va pas vous refaire le reportage de Cash Investigation (que vous retrouverez en bas de l’article), mais pour résumer : un smartphone est conçu avec des minerais qui financent des génocides en Afrique, puis fabriqué par des enfants en Chine dans des conditions désastreuses, tant pour les employés que pour la planète.

Le FairPhone , un smartphone pas si propre…

Fairphone

Une entreprise néerlandaise, nommée FairPhone, a bien compris le dilemme auquel était confronté les « éco-responsables » : ils veulent limiter leur impact sur la planète, tout en profitant des fonctionnalités d’un smartphone. C’est ainsi qu’ils ont élaboré le premier smartphone éco-responsable. Moins de minerais utilisés dans la conception de l’appareil, des accords avec les constructeurs chinois pour garantir des bonnes conditions de travail aux employés, un smartphone facilement réparable… Malgré tous les efforts, il faut se dire les choses en toute franchise, on est loin du smartphone « propre ».

Le vrai engagement écologique, c’est de recycler son smartphone

D’ailleurs, le smartphone propre est techniquement impossible à réaliser pour le moment. En soi, on pourrait construire les appareils en Europe, ce qui garantirait de bonnes conditions de travail et des usines respectueuses de l’environnement (et encore…), mais le coût de production du smartphone serait tellement élevé, qu’il ne ferait pas le poids face à la concurrence. Qu’on se le dise, vous pouvez être très engagé, jamais vous ne payerez un smartphone plus de 1 000€ car il a été fabriqué en France.

Mais surtout, aujourd’hui on ne peut pas se passer de minerais tels que l’or , tantale, cuivre, argent, dans la conception d’un smartphone. Des éléments qui sont systématiquement importés d’Afrique centrale où les conditions d’extraction sont catastrophiques d’un point de vue environnemental et qui financent également, entre autres, plusieurs guerres civiles…

Pourtant sur le papier, on pourrait limiter l’importation de ces minerais, la France en est riche mais ne l’exploite pas ! Je vais éclaircir mes propos. On estime que dans une tonne de carte électronique, qui compose le cœur de nos smartphones, on retrouve 1 kg d’or, 5 kg d’argent, 9 kg de tantale et 250 kg de cuivre. Soit une concentration bien plus supérieure que les meilleures mines du monde. En recyclant nos smartphones usagés, les experts du secteur pourraient récupérer ces minerais et les réutiliser dans la conception de nouveaux appareils. Ainsi, l’impact environnemental de la production de téléphone portable serait en partie limité.

Seulement 15% des smartphones sont recyclés

Dans la réalité, on est loin du compte. Seulement 15% des smartphones sont aujourd’hui recyclés. Une grande majorité des personnes préfèrent, en effet, garder un appareil dans le tiroir « en cas de besoin ». Cela représenterait tout de même 100 millions de téléphones ! Dont 5 chez moi… A la lecture de ces chiffres, j’ai donc pris la décision de recycler mes appareils, car d’après moi, le recyclage reste le seul geste éco-responsable crédible qu’on peut faire vis à vis de son smartphone. J’espère que vous suivrez le même chemin, recyclons nos mobiles !

Le fameux reportage de Cash Investigation sur la production des smartphones :

 

Voir les commentaires (1)

1 commentaire

  1. Pingback: Comment recycler son smartphone ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mobilité
@kevinlebougnat

Le Jean-Pierre Coffe du High-Tech

Plus de Mobilité

Klipsch_The_One_Moovely_04-400x240

Test de l’enceinte The One de Klipsch

Tode8 septembre 2017
Kobo_Aura_One_Moovely-6-400x240

Test de la Kobo Aura ONE

Tode11 août 2017
GS160_keyvisual_startseite_1140px-400x240

Gigaset GS160H : L’entrée de gamme le plus fiable

M!KE30 juin 2017
Motorola-Moto-G5-Plus-400x240

Test du Motorola Moto G5 Plus, comme un air de Nexus

Kevin Brun27 juin 2017
HP_Envy_Her_01-400x240

Test de l’ultraportable HP Envy 13

Tode15 juin 2017
Federation_industries_nautiques_Moovely_04-400x240

On a testé la location de bateau… sans permis

Lea8 juin 2017