The Ritual, le dernier film d’horreur façon Netflix

Les soirs où j’ai envie de peindre des figurines, je me cherche quelque chose à regarder sur Netflix en même temps. Un truc pas trop compliqué à suivre même si on a pas les yeux rivés sur le film. Netflix, le géant du stream US a encore frappé, et sauvé ce que je m’apprête à voir. J’ouvre donc l’appli, et je tombe sur “The Ritual“. Kessessé ? “Film d’horreur nianiania, amis perdus dans la forêt, cabane hantée…”. Bon pourquoi pas. Je lance le film et ce qui m’est arrivé va vous étonner (non je déconne).

Pou le synopsis, c’est assez simple:

“Un groupe d’amis se réunit pour une randonnée en forêt, mais une présence menaçante s’y cache et les suis…”

Des influences empruntées aux classiques dans The Ritual

Le film se divise en deux parties qui ont chacune leur intérêt. On retrouvera un peu de “The Blair Witch Project”, “The Witch”, “It Follows” dans la première, tandis que la deuxième s’oriente plus sur les films où les protagonistes se font séquestrer. Bref c’est bien le name dropping, avec des explications c’est quand même mieux!

Pour faire simple, un groupe de 5 potes vont en soirée, un des leurs se fait tuer par deux braqueurs de supérette. En son honneur, et suivant sa dernière volonté, les 4 survivants partent faire du trekk en Suède. Pas particulièrement chauds ni aventuriers, ils tiennent à respecter la mémoire de leur camarade, et s’en vont donc au pays des Trolls et autres joyeusetés. Bien évidemment, le geek de la bande (je dis ça parce qu’il a des lunettes) se foule la cheville de manière énervée, impossible pour le groupe de pousser jusqu’à leur prochaine étape…Impossible, ou difficile si les 4 compères décident de passer par la forêt qui cache le chemin le plus court…
Ils tombent sur un drôle de spectacle, une vache éventrée et empalée… à 3 m de hauteur. Qui a fait ça, pourquoi… Ils le découvrirons plus tard et ce n’est pas hyper gai.
La nuit tombe, heureusement pour eux, une cabane apparait, dans laquelle ils s’installent pour la nuit. Cabane qui d’apparence a l’air d’une cabane, mais qui contient en fait un sombre secret qui poursuivra la bande d’amis jusqu’à la fin du film.

Tu arrives dans ton AirBnB au fond des bois tu trouves ça dans une des pièces. Tu fais quoi ?

Un film en deux parties

Le film est ainsi découpé en deux parties, la première étant cette partie de cache-cache/survival entre les amis et cette étrange chose qu’on aperçoit jamais nettement, qui évolue dans les arbres. Qu’est-ce que cette créature fait dans ces bois, qu’est-ce qu’elle veut à ce groupe d’amis ? La réponse n’est pas très claire, mais n’en reste pas moins assez effrayante.

Je vais spoiler un peu pour vous parler de la seconde partie du film, attention à ceux qui souhaitent découvrir le film dans dans son entier (soulignez le texte pour le lire).

La seconde partie voit les deux derniers survivants arriver dans un village qu’ils ont repérés dans les bois grâce aux feux allumés. La délivrance ? Pas vraiment car d’emblée, Luke et Dom sont séquestrés par les villageois un peu crades, qui semblent provenir d’une époque assez lointaine. Ils l’enferment lui et son dernier ami survivant, Dom. Pauvre Dom qui se fait sacrifier assez rapidement. 

Une vieille femme, aux airs de prêtresse, porte la même marque que Luke, ce qui lui fait comprendre qu’il a peut-être été choisi pour un but bien précis. Lequel ? Il ne le saura pas même après avoir réussi à s’échapper. 

The Ritual, film réussi ?

J’ai passé un moment agréable à regarder The Ritual, qui, même s’il ne révolutionnera pas le genre, offre une performance soignée avec un casting convaincant.
Je ne peux que vous conseiller, si vous comptez regarder le film, de lire quelques lignes sur ce que le monstre est, c’est aussi surprenant que presque creepy !

The Ritual est disponible sur Netflix !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Post

Samsung Pay sera disponible en France avant l’été

Next Post

Test de la housse Noreve pour smartphone

Related Posts