Test des écouteurs Sony MDR-XB50AP , la bonne surprise

Sony MDR-XB50AP

 

Chez Moovely, c’est Tode qui a l’habitude de parler des produits audio. Même si je n’ai pas son expertise, j’ai décidé de vous parler des écouteurs Sony MDR-XB50AP , que j’ai découverts par pur hasard.

Avant même de parler, plus en détails, de ces intras, il faut revenir sur le contexte. Niveau équipement audio, je suis plus mormon que mariage traditionnel. Derrière cette analogie, que j’avoue “toute pourrie” , je veux dire que je ne suis pas attaché à un équipement mais à plusieurs équipements audio. Par exemple, si j’écoute de la musique au travail, je vais utiliser mon casque audio. Par contre, si je dois marcher dans la rue, je vais m’équiper d’une paire d’intra-auriculaires. Ainsi, je tourne en trois et quatre équipements différents, en fonction de mon usage.

Pourquoi j’ai abandonné le casque audio en mobilité ?

Pendant longtemps, à chaque fois que je voulais me plonger dans mes longues playlists, je chaussais uniquement mon casque audio. Puis j’ai découvert tous les avantages des écouteurs intra-auriculaires quand j’ai fait l’acquisition du Sony Xperia Z2. Le smartphone était livré avec des écouteurs à réduction de bruits. Un pur bonheur ! J’ai enfin découvert qu’on pouvait avoir des basses profondes et une bonne isolation phonique, avec des intras. Depuis, je ne m’équipe que de ce type d’écouteurs, à chaque fois que je dois me déplacer. Les écouteurs sont simples à ranger dans une poche, contrairement à un casque audio.

Moins encombrants, ils sont aussi moins solides. A moins d’être très précautionneux, on a l’habitude de ranger les écouteurs en boule. Ce qui fragilise le câble et crée des faux contacts, à moyen terme. En général, une paire ne dépasse, que très rarement, le cap des six mois avec moi. C’est d’ailleurs pour cela que je n’investis pas plus de 100€ pour chaque paire d’écouteurs.

Il y a quelques semaines, je partais dans les rues de Paris pour profiter des rares rayons de soleil du moment. 30 minutes de marche et ce qui devait arriver, arriva, mes écouteurs ne fonctionnaient plus. Après avoir vérifié que le problème venait bien d’un faux contact de mon câble, j’ai décidé de me perdre dans les rayons de la Fnac pour trouver rapidement un remplaçant. C’est ainsi que j’ai découvert les écouteurs Sony MDR-XB50AP que je vais vous présenter.

Je me suis donc perdu dans le rayon audio de la Fnac, à la recherche d’écouteurs de dépannage. Vu le contexte, je ne comptais pas dépenser plus de 50€ pour cet achat. Entre les écouteurs à embouts plats (qui sont inconfortables), les produits trop entrée de gamme, j’ai jeté mon dévolu sur le début de gamme de Sony, les MDR-XB50AP. Sur la boite de ces derniers, il est marqué “Extra Bass”. Vu que j’écoute principalement de la musique électronique çà m’a parlé. Sony étant quand même une valeur sûre en audio, je me suis laissé tenter par ces écouteurs à 39,99€ . Mais au final, les Sony MDR-XB50AP n’ont pas été qu’une solution de secours, ils sont devenus mes écouteurs de tous les jours.

Un package très complet

Sony MDR-XB50AP

Dans la boite, on retrouve donc une paire d’écouteurs intra-auriculaires avec des embouts en silicone. S’ils ne correspondent pas à votre oreille, vous avez également quatre paires d’embouts de différentes tailles, allant de L à SS . Pour les plus précautionneux avec leurs écouteurs, vous avez également une petite housse de transport. Cela évitera de torturer le câble et de créer des faux contacts à moyen terme. En parlant du câble, il mesure 1,2m , une taille raisonnable vu le prix. On y retrouve un serre-câble permettant de resserrer les deux fils à votre convenance.

Naturellement, on retrouve aussi une petite télécommande de contrôle. Elle est toutefois assez limitée puisqu’elle permet, uniquement, un “Play/pause” et de décrocher quand on reçoit un appel. Mais pour des écouteurs à 39,99€ , cette fonctionnalité est loin d’être prioritaire. Cette fonctionnalité est compatible avec les principaux appareils mobiles : Android, iPad, iPod, iPhone, BlackBerry, Windows Phone.

Un transducteur de 12 mm

sdr

Maintenant parlons de l’essentiel, c’est à dire les écouteurs. Ils embarquent un transducteur de 12 mm, qui est boosté par un amplificateur de basse situé dans la branche. Au niveau de l’apparence, ils brillent bien. Mais pour moins de 100€ , il ne faut pas s’attendre à retrouver du métal. C’est bien du plastique avec une belle petite couche de peinture. Esthétiquement, çà fonctionne bien. Mais après quelques semaines d’usage, elle commence à partir. J’ai bien peur que dans quelques mois, il ne reste plus grand chose…

cof

Au niveau qualité audio ? Franchement, pas grand chose à redire. J’ai déjà eu des intras à plus de 100€ qui étaient moins performants. Comme annoncé, les basses sont profondes, mettant légèrement en retrait les autres fréquences, mais rien de bien dérangeant. On n’est pas sur un produit destiné aux audiophiles, mais pour un usage classique et quotidien, ils font très bien l’affaire, je peux vous l’assurer.

Si vous n’avez pas trouvé la réponse à votre question sur les Sony MDR-XB50AP , n’hésitez pas à me la poser en commentaire, je répondrais promis.

 

16 comments
  1. J’adore les écouteurs de ce genre. J’ai l’impression que la musique est beaucoup plus forte, et c’est ce qui me plait, car je ressens toutes les émotions.

    1. Ce sont surtout les basses qui sont fortes, si tu écoutes des musiques centrées sur la voix, tu risques d’être déçu

  2. Bonjour,

    Je ne sais vraiment pas quelles écouteurs intra-auculaire choisir. J’ai déjà vu ceci , très bon test tout de même .
    Cest pourqoi je voulais vous demander si ces écouteurs étaient bien pour un ado qui écoutent beaucoup de musique et qui appelle souvent ?
    Je ne veux pas mettre plus de 50€ , et le micro il est assez bien (je veux dire on entend assez bien la voix de notre interlocuteur ) ?
    Il pourra les garder assez longtemps car il est très soigneux ? (Il a un casque Philips qui a bientôt 5 ans et il est en très bon état )
    Pour de la musique sur Spotify, c’est assez bien (il ne cherche pas le graal, juste des basses profondes car il aime bien les musiques electro) ?
    Je vous remercie beauxoup.

    1. Bonjour Chantal, je pense sincèrement que c’est le produit qui lui correspond. Personnellement, j’écoute également beaucoup d’électro, et je ne vois pas beaucoup de différences avec un casque audio à moins de 100€ .

      En ce qui concerne la durée de vie, il est certain que les intras ne tiendront pas 5 ans (à moins d’une bonne surprise), mais s’il est soigneux, je pense qu’il peut les faire tenir 2 ans facilement.

      J’espère avoir répondu à vos questions ?

      1. Voilà un avis utile et complet. Mais je vous assure si vous lisez la notice, il n’y a pas que play/pause. On appuie 2 fois musique suivante, 3 fois musique précédente, longuement GoogleVoice.

        1. A vrai dire, je fais toujours mes tests sans notice afin de juger de l’intuitivité des produits . Mais merci du compliment 🙂

  3. Bonjour Kevin

    Grande bouffeuse de basse et alors propriétaire d’un smartphone HTC au son surpuissant mais dont le rendement avec l’AKG K618 DJ ne me convenait plus, j’avais fouillé sur la toile pour trouver un casque plus performant (alors que je trouvais le K618 DJ déjà ULTIME à l’époque), j’ai failli acheter un Sennheiser en particulier car super côté sur les blogs de tests.

    Mais vu le prix (traduction : la peau du dos), j’ai préféré tester sur place à la Fnac et HEUREUSEMENT que je ne l’ai pas acheté ! car c’est justement en testant l’arceau Extra Bass de Sony que j’ai capitulé, j’achèterai donc la version intra auriculaire LES YEUX FERMÉS (enfin, juste après les avoir ouverts pour tomber sur votre confirmation que j’allais faire le bon choix) !

    Je viens de le commander : J’ATTENDS avec IMPATIENCE.

    Merci pour votre analyse et bonne continuation à vous 😉

      1. Bonsoir Kevin !

        Testé en direct live (et avec un peu de retard) : c’est absolument ce que je cherchais j’adhère purement et simplement M.E.R.C.I. !!!!

        1. Merci à toi ! Si on passe autant de temps à tester les produits, c’est pour aider des utilisateurs à faire le bon choix. Si cet article a au moins guidé une personne, ma mission est accomplie 🙂

  4. avec beaucoup de retard sur le sujet désolé, je ne suis pas un connaisseur de son. mais aujourd’hui mes écouteurs m’ont laché et je suis allé dans une boutique que je connais dans l’optique d’acheter une simple paire d’écouteurs à 15 euros et le vendeur a réussi à me vendre cette paire de sony et j’avoue que c’est une toute autre expérience. je prends beaucoup les transports pour aller au taff et là le son est bien isolé. en plus de cela c’est très confortable.

  5. Déçu de ces écouteurs , fonctionnalités ultra limitées et son tout juste potable pour ce prix .
    On trouve du matériel Bluetooth beaucoup moins cher et beaucoup plus performant pour à peine la moitié du prix de ces Sony .
    2/5

  6. Extra pour les basses, vous êtes en présence d’un groupe en live sans problème, ça fait plus d’un an que je l’ai, j’écoute même des fois la TV avec la nuit (et une rallonge jack mâle -jack femelle), par rapport aux casques (les gros) qui entourent l’oreille complètement, je ne suis pas sourd, j’aime les bons sons (pas forcément forts, je regrette que certains confondent puissance et qualité, mettre fort tout saturé c’est moche, on est bien d’accord), donc par rapport aux casques, je n’ai jamais eu de basses aussi profondes et riches, sans saturer quoi que ce soit, sans mettre fort, pourtant des casques de qualités “haut de gamme” etc. Plus chers aussi. Je l’ai trouvé en période de soldes à moins de 20 euros, coup de bol ! J’écoute de tout, rock, heavy métal, mais aussi classique (oui il y a aussi des basses profondes en classique) et j’évite les MP3 qui n’offrent qu’un semblant de qualité pour quelques personnes mais ça m’insupporte de ne pas entendre la même chose que sur le CD d’origine par exemple. WMA Pro 10 est 100 fois mieux pour le même poids de fichiers (puisque le même “bitrate”, débit, si c’est par exemple 192 kbps, eh bien on a le même poids puisqu’il y a tant de bits et tant de secondes dans le calcul). Mais je privilégie le OGG, même ) 64 kbps j’entends jusqu’au triangle au fin fond de l’orchestre quand j’écoute la musique de Star Wars très dynamique ! L’écouteur Sony pour en revenir à lui est bien pour ça, la musique, je pense que tout le monde s’y retrouvera, que ce soit rock, électro, rap etc. Je donnerai juste un petit “moins” je trouve que les aigus ne sont pas aussi clair que le sont les basses, j’aurais aimé un peu plus de ce côté mais j’utilise du coup l’égaliseur audio sur l’appareil utilisé et je corrige un peu ça.

  7. Je viens d’acheter ce produit, j’en suis satisfait. Au point de vue de la restitution des timbres, dans tous les styles de musique, y compris classique, il est très convainquant, autant que des produits beaucoup plus chers que je possédais il y a quelques années.
    En ce qui concerne les basses, oui, elles sont extrêmement gonflées, mais la bonne nouvelle c’est que l’on peut revenir à l’équilibre facilement avec un petit coup d’égaliseur – si bien qu’on peut aussi voir ce produit comme un casque polyvalent avec une “option” bass booster, que l’on déclenchera au besoin. Ce “bass booster” est très bien sur le rock (belle dynamique des percussions et de la basse), à utiliser très modérement sur le classique, et, paradoxalement, souvent gênant en électro : en fonction des tracks, c’est ou bien très impressionnant, ou bien complétement excessif et brouillon. Donc au global un bon produit, mais qu’il faut savoir régler selon sa musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
0
Share