Test du jeu de société Vengeance

Moovely.fr aime les jeux immersifs, les productions au matériel de qualité et aux thèmes forts ! Dans la famille des grosses boîtes, nous aimons beaucoup la gamme de Zombicide par exemple : Zombicide, Zombicide Black Plague (le test du nouveau Zombicide Green Horde est d’ailleurs prévu sur le site). Ici, Vengeance vous propose d’entrer dans la peau de l’un des anti-héros proposés dans la boîte. Le but : retrouver la personne qui vous en a fait baver et vous venger ! Thème certes violent mais qui a le mérite de détendre. Ici, taper du méchant permet d’évacuer le stress sans danger ! Attention à la sensibilité de joueurs plus jeunes, la violence est bien présente dans le jeu (attaque au couteau, grenade, etc). On vous laissera jauger selon vos enfants au besoin 😉 

 

UNE REVANCHE HAUTE EN COULEURS !

“Une bande de raclures vous a laissé sur le carreau, mais l’heure de la revanche a sonné. Préparez-vous à la castagne, dénichez les ordures qui vous ont fait du tort et faites-leur subir votre terrible vengeance lors de séquences de combat à couper le souffle. Cependant, vous n’êtes pas le seul à vouloir éliminer ces pourritures. Les autres joueurs cherchent également à se venger. Assurez-vous donc d’être le premier à creuser les tombes de ces fumiers.”

Nous en parlions récemment dans notre test de Lords of Hellas, de nombreux jeux de société sont désormais financés sur Kickstarter (une plateforme de financement participatif) avant de sortir, beaucoup plus tard, dans le commerce. Certains jeux sont quant à eux Kickstarter Exclusive, cela veut dire qu’ils ne peuvent s’obtenir qu’en réservant/payant son exemplaire sur Kickstarter car ils ne seront jamais disponibles en boutiques (physiques ou online d’ailleurs).

 

Boîte de base de Vengeance.

 

Vengeance, quant à lui, est également disponible dans le commerce après une campagne Kickstarter ayant levé plus de 182 000 dollars sur la plateforme. Par contre, contrairement aux jeux de la gamme Zombicide (jeux également financés sur Kickstarter), Vengeance n’est pas un jeu coopératif mais compétitif (chacun pour soi !).

Une partie du matériel de la boîte de base de Vengeance.

 

Un beau succès ! Une extension existe d’ailleurs et propose notamment un personnage que j’affectionne particulièrement pour l’avoir interprété durant une partie : le révérend Gray.

Mais revenons au jeu de base ! Choisissez votre perso parmi Léa Pistolera, Shadowman, Johnny Silver, Petite Gudrun, Kaja. Avec votre plateau personnage vient un deck de cartes, propre à chaque personnage. Et une figurine par personnage également.

 

 

UN UNIVERS REALISTE ET IMPITOYABLE

Tout au long du jeu, il vous faudra combattre ! Battre les boss rapporte plus ou moins de points de victoire. Plus le boss est dangereux (comprendre, difficile à battre) plus il vous donnera les points tant convoités ! D’ailleurs, chaque boss a sa propre figurine ! Dans la boîte, plus de 80 figurines, autant dire que ça prend de la place, c’est certain !

Preuve avec la liste effrayante (ou alléchante selon que vous aimiez les gros jeux ou non 😉 )

  • 1 Guide d’Initiation
  • 80 Figurines
  • 80 Bases de Socles
  • 1 Marqueur Tour
  • 18 Dés Spéciaux
  • 3 Pistes de Jeu
  • 5 Fiches de Héros
  • 28 Tuiles Capacité
  • 16 Tuiles Matos
  • 12 dalles Repaire Recto-Verso
  • 45 Cartes Montage
  • 40 Cartes Vengeance
  • 20 Cartes Boss
  • 4 Cartes Gang
  • 4 Cartes Référence
  • 5 Cartes Mission Solo
  • 5 Cartes Mission
  • 15 Cartes Succès
  • 60 Cubes en Bois
  • 12 Marqueurs Joueur en Bois
  • 24 Pions Furie
  • 24 Pions Reco
  • 20 Pions Objectif
  • 1 Sablier de Combat.

Le jeu semblant compliqué au premier abord (la profusion de matériel donne cette impression), nous vous conseillons cette vidéo de la chaîne Jeu Dés Couvre qui vous permettra de voir, en quelques minutes, si le jeu est fait pour vous.

 

Découverte et présentation de Vengeance.
Cliquez ici pour accéder à la vidéo.

 

 

Subir du stress, un trauma, des attaques impactera votre personnage (durablement, ou pas selon vos décisions et actions) mais gardez bien en tête que chaque petit boss vaincu rapporte 5 points de victoire tandis qu’un gros boss en rapporte 8. Alléchant ! Par contre, il faut avoir la chance (un petit peu) et des améliorations de personnage qui permettent d’en venir à bout ! Le mieux, ne pas s’attaquer à des ennemis trop ambitieux, regardez ce que votre personnage peut faire et veillez à le faire monter en aptitudes ! C’est ainsi que vous survivrez et pourrez (nous l’espérons pour vous !)… triompher.

 

NOTRE AVIS

Dés de combat à lancer pour vaincre vos ennemis, personnage à optimiser, matériel immersif, grenades, coups de couteau, course à travers les quartiers pour aller vite, foncer vers les boss que vous souhaitez tuer, voilà ce qu’est Vengeance ! Comme tout gros jeu, il faut prendre le temps de consulter les livrets de règles en cours de partie car la multitude de figurines, de tuiles, de plateaux, de dés vous donnera parfois le vertige. Dans les faits, le jeu est simple, il faut juste garder une chose en tête : taper des boss et leurs hommes de main reste le moyen de faire un max de points. Equipez-vous, usez de vos relances de dés au bon moment et surtout, gardez la tête froide ! La vengeance a beau être au centre du jeu, il faudra faire preuve d’intelligence et faire rapidement évoluer votre personnage pour le rendre plus puissant face à des ennemis souvent durs à battre (les dés ne font pas souvent de cadeaux 😉 ).

Nous conseillons de jouer à ce jeu en ayant du temps devant vous, idéalement en journée, le week-end car une soirée vous semblera bien courte si vous dépendez du métro pour rentrer chez vous avant minuit trente. Prenez votre temps… Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? Un jeu que nous conseillons aux amateurs de films d’action et de polars, à ceux que les ambiances de tuerie ne rebutent pas. Ces personnages ne sont pas des enfants de coeur et vous plongerez ici dans une atmosphère sombre, où les gangs commettent des méfaits sans discontinuer, où il faut être fort pour nettoyer les quartiers des bandes qui s’y baladent. Un jeu qui nous a rappelé Sin City pour son aspect cinéma, pour son aspect violent aussi. Un bon jeu entre potes que les fractures et arrachages de dents ne feront pas pleurer. “Un jeu de bonhomme !” pour reprendre une phrase de William.

Vengeance est un jeu de Gordon Calleja, édité par Edge Entertainment et distribué en français par Asmodee. Prix public conseillé : 89,95 euros. Il est conseillé dès 14 ans et pour des parties constatées (à 4 joueurs) de 3 heures en général. Le jeu se joue de 1 à 4 joueurs (le mode solo/1 joueur n’a pas été testé dans le cadre de cet article).

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
0
Share