Test du jeu de société Le Manoir Infernal

Tiens, tiens. Un certain Panic Mansion a été nommé pour le prestigieux Kinder Spiel des Jahres 2018. Voilà qui a attiré l’attention des joueurs que nous sommes (avoir un jeu nommé au Spiel est un honneur dans le monde du jeu de société, d’où notre curiosité). Panic Mansion (ou Le Manoir Infernal en VF) est édité par Blue Orange, une société qui ne cesse de publier des jeux à succès (Kingdomino, également édité par Blue Orange, a remporté le Spiel des Jahres en 2017). Bref, petit point rapide sur le Spiel des Jahres : chaque année, ce prix récompense 3 jeux, un par catégorie : Catégorie Jeux grand public (3 jeux nommés), Catégorie Jeux gamers (3 nommés), Catégorie Jeux pour enfants (3 jeux nommés dont Panic Mansion cette année). Un jeu pour enfants donc ? Rassurez-vous, Panic Mansion est aussi amusant pour les adultes que pour les plus jeunes. La raison ? Etant un jeu de dextérité et de rapidité, tout le monde peut passer un bon moment. Les deux modes proposés permettent même une grosse rejouabilité et une difficulté réglable. Voyez plutôt !

 

FACILE ET FUN ?

Première chose : qui dit jeu familial, jeu pour enfants, dit aussi simplicité des règles. Et là-dessus, nous confirmons que le jeu est facile à expliquer et à jouer : les règles tiennent sur une page recto verso. Ce qui nous change des jeux plus complexes auxquels nous sommes habitués lors des soirées jeux. Un peu de fraîcheur nous a fait du bien et c’est avec plaisir que nous avons pu constater que même les joueurs les plus réfractaires (“Je suis curieux de voir mais je ne pense pas être fan.”) ont passé de très bons moments. Toute une soirée à secouer une boîte sans voir le temps passer, c’est que la recette fonctionne avec nous.

Alors, dans les faits, comment ça marche ? Déjà, tout le monde joue en même temps, tout le temps. Ce qui explique les 20 minutes de durée pour une partie. Un jeu de dextérité rapide à jouer et dynamique donc ? Voyons ça tout de suite !

 

 

CONSTRUIS TA BARAQUE

Dans Panic Mansion, 2 à 4 personnes vont s’affronter pour être le premier à récupérer 5 cartes Aventure ! Simple, facile, il faut juste récupérer des cartes. Alors, les cartes sont les objectifs à atteindre et aussi les récompenses (il ne vous est pas demandé d’attraper des cartes, ce n’est pas le Dobble 😉 ).

Non, dans ce jeu, il va surtout falloir faire preuve de dextérité et agiter votre manoir (votre boîte individuelle comme montrée ci-dessous) pour que les éléments cachés dedans (aventurier, fantômes, trésors…) aillent dans la pièce indiquée par la carte Aventure. Il n’y a qu’une carte Aventure révélée au centre de la table pour TOUS les joueurs. A chaque nouvelle carte révélée, les joueurs jouent tous en même temps et c’est le joueur qui arrive à réunir les éléments dans la bonne pièce, en premier, qui gagne la carte Aventure en cours.

En l’occurrence, sur la photo ci-dessous, il gagne la carte Aventure au sommet du tas de cartes (cad la carte vert correspondant à la pièce verte de votre manoir).

 


Mais tout d’abord, première chose : à l’ouverture de la boîte, il faut construire son manoir (il y en a 4 à construire, pour un total de 4 joueurs maximum donc). Très facile à imbriquer les uns dans les autres, les éléments mettront moins d’une minute à former un total de 8 pièces distinctes. Chaque joueur a le même modèle de manoir.

Puis, vous mélangez les cartes, placez vos éléments dans votre manoir (différent selon le mode de jeu choisi) et c’est parti !

 

Les 4 manoirs se rangent parfaitement bien dans la boîte du jeu. Sur la photo ci-dessus, il y en a 3 dans la boîte du jeu et un à l’extérieur (à droite). 

 

LE PREMIER MODE DE JEU

Dans Panic Mansion, le premier mode proposé (qui est aussi le plus facile) consiste à ce que chacun (avant de débuter la partie) mette son aventurier + les 3 trésors + 1 fantôme dans son manoir (photo ci-dessous).

 

L’aventurier (personnage marron), ses 3 trésors (cubes dorés) ainsi qu’un fantôme (personnage blanc) sont placés dans chacun des manoirs. Tous les joueurs jouent en même temps dans Panic Mansion. 

 

Dans l’exemple ci-dessus, il y a un tas de cartes. Sur la photo, ce tas de cartes montre la pièce verte. Le but des joueurs sera d’être le premier à bouger, secouer, pencher son manoir de manière à avoir son aventurier + ses 3 trésors dans la pièce verte. Mais sans que le fantôme ne s’y trouve.

Si vous êtes le premier joueur à avoir fait glisser vos éléments dans la pièce indiquée par la carte Aventure (juste en bougeant le manoir car interdiction d’utiliser ses doigts !) et que vous criez “Manoir Infernal !” (ou en criant Panic Mansion !) alors vous gagnez 1 carte. Vous n’avez alors plus qu’à récupérer 4 cartes supplémentaires pour gagner la partie !

Evidemment, un joueur qui gagne une carte est un joueur qui prend de l’avance, ce qui désavantage les personnes qui jouent après lui. Le voisin de droite de ce joueur choisit alors quel élément (parmi ceux disponibles hors du manoir du joueur), il va ajouter au manoir du jeune vainqueur de la carte. Il aura le choix entre plusieurs éléments (photo ci-dessous), rendant la capture de futures cartes plus compliqué.

 

Au départ, chaque joueur a un aventurier + 3 cubes marron + un fantôme dans son manoir. Les autres joueurs ajouteront progressivement des serpents, des yeux, des araignées ou encore un 2ème fantôme. 

 

Au passage, je précise qu’une vidéo explique à merveille les règles du jeu. Pour connaître les subtilités de ce premier mode de jeu, n’hésitez pas à la regarder. Cela vous donnera tout de suite un aperçu des règles.

 

LE DEUXIEME MODE DE JEU ET SA VARIANTE

Dans ce deuxième mode, premier changement : les joueurs doivent placer l’aventurier + les 2 fantômes + 2 yeux + 2 araignées + 2 serpents + 3 coffres dans leur manoir. Cela fait déjà beaucoup d’éléments dès le départ. Donc plus de challenge ! Côté Moovely.fr il s’agit du mode de jeu que nous préférons, probablement parce qu’il est plus complexe et demande d’anticiper l’adhérence et la rapidité des éléments à se déplacer dans notre manoir.

En effet, les yeux roulent très vite (et perturbent donc souvent nos plans en se retrouvant dans la pièce qu’il ne faut pas !). Les araignées, elles, accrochent plus le sol que les autres éléments et sont ainsi plus difficiles à faire bouger d’une pièce à l’autre (même en bougeant fort son manoir). Rappel : interdiction d’utiliser ses doigts, c’est de la triche. Il faut uniquement faire bouger les éléments en penchant la boîte, en la secouant, en la faisant sautiller légèrement pour débloquer des éléments coincés.

Quant aux serpents, ils sont longs et se coincent souvent dans les passages d’une pièce à l’autre, bloquant l’accès aux autres éléments que nous voudrions déplacer dans une pièce spécifique !
Et les fantômes sont quasiment du même format que l’aventurier, donc se déplacent aussi vite que lui. Attention à ne pas les emmener involontairement dans la même pièce que votre personnage.

A force de pratiquer, vous arriverez à savoir quels mouvements faire pour éviter que tel ou tel élément n’avance trop vite ou ne bloque les passages. Tout est une question d’observation et de connaissance des spécificités de chaque élément.

Deuxième gros ajout avec ce mode : compléter les 2 conditions révélées (photo ci-dessous). A savoir dans cet exemple que, pour gagner, il faut être le premier joueur à avoir 2 yeux + un trésor + l’aventurier + 1 fantôme dans la pièce noire

 

 

Et le but reste le même que dans le premier mode : être le premier à avoir 5 cartes pour remporter la partie.

La variante de ce deuxième mode ajoute encore un autre challenge avec un niveau de difficulté plus élevé. A savoir qu’il faudrait, dans l’exemple ci-dessous, ne placer uniquement dans la pièce marron que les éléments absents du visuel. Soit : amener dans la pièce marron les éléments ne figurant pas sur la carte. Ici : 2 fantômes, 1 trésor, 2 yeux, 2 araignées.

 

 

 

NOTRE AVIS

 

Déjà, le matériel ! Le matériel est vraiment très beau. La thématique manoir a vraiment bien marché sur nous. De plus, parcourir les 8 pièces pendant toute une soirée (en espérant qu’un élément ne glisse pas au dernier moment pour ruiner notre mouvement et nous empêcher de gagner la carte en cours) est vraiment fun ! On a beaucoup rigolé, pesté, crié ! En bref, nous avons vraiment beaucoup aimé la soirée test dédiée à Panic Mansion.

Si vous cherchez un jeu facile à apprendre, auquel vous pourrez jouer autant en famille qu’avec vos amis gamers, Panic Mansion a des chances de vous plaire. Si vous avez la possibilité de le tester lors d’un salon, dans un bar à jeux, dans votre boutique habituelle… Foncez ! Le jeu est simple mais offre une rejouabilité infinie avec le deuxième mode et vous permettra de vous défouler et de faire vos abdos du rire. 

Une petite pensée pour conclure : nous croisons les doigts pour Blue Orange qui va connaître les résultats le 11 juin et qui découvrira si Panic Mansion remporte, ou non, le Kinderspiel des Jahres 2018. Nous n’avons pas eu l’occasion de tester les deux autres jeux nommés dans la catégorie. A suivre le 11 juin !

 

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
0
Share