Test du Huawei P20 Pro après plusieurs mois d’utilisation

Le Huawei P20 Pro a été présenté en grandes pompes à Paris le 27 mars 2018. Un bel appareil avec un triple capteur photo ! Une première pour un smartphone et depuis l’annonce, je l’utilise au quotidien. L’occasion de vous faire un retour sur ces quelques mois d’utilisation avec le flagship de Huawei.

Caractéristiques

 Huawei P20 Pro
Système d'exploitationAndroid 8.1 avec surcouche EMUI 8
EcranOLED 6,1" 2240 x 1080 pixels
ProcesseurKirin 970
RAM6 Go
Stockage128 Go non extensible
Batterie4000 mAh
Taille et poids155 x 7,8 x 73,9 mm pour 180 g
CaméraDos : 20 MP + 8 et 40
Avant : 24 MP
Prix800€
AutreReconnaissance faciale + capteur d'empreinte en façade

Photos

L’interface

Huawei nous a habitué à sa surcouche EMUI depuis de nombreuses années. Si on peut lui reprocher d’être trop “iPhonesque”, elle n’en demeure pas moins simple d’utilisation pour ceux qui veulent un mobile et puis c’est tout. Pour les power-users, on retrouvera des options un peu cachés, mais qui permettent d’en tirer le maximum. On peut citer par exemple le “Always-on display”, le coffre-fort (le Knox de Huawei), les applications jumelles etc.

 

La photo

Grand focus sur ce téléphone et surtout avec l’intégration d’un troisième capteur, le téléphone m’a permis de montrer que Huawei dépassait Samsung et Apple sur plein de situations. Cependant, le traitement via l’IA qui a tendance à trop saturer les couleurs donne parfois des photos irréalistes. Certains apprécieront (comme moi), et d’autres désactiveront cette fonctionnalité qui a d’ailleurs été désactivé par défaut dans la dernière mise à jour du téléphone.

Pour la vidéo et le super slow-mo, Huawei a corrigé sa fonctionnalité en proposant la même chose que chez Samsung, c’est à dire : un déclenchement si un mouvement est détecté dans un cadre défini. Il est vrai qu’il était difficile d’obtenir un bon résultat sans s’y reprendre à plusieurs fois…

Pour expliquer les photos, les 3 de la Tour Eiffel ont été prises avec le zoom x1, zoom x5 et zoom x10, les photos de la mer avec les rochers sont avec l’IA et sans IA. Le reste des photos est fait avec l’IA en utilisant juste le focus quand cela était nécessaire. L’utilisation de l’IA est flagrante avec la mer, mais cela donne plus ou moins les mêmes résultats avec la verdure (le vert est très accentué).

 

Batterie

Avec 4000 mAh et les différentes optimisations du système (sans intervention humaine !), on peut dire que le téléphone tient très bien la route ! Généralement, j’arrive à enchaîner la journée de travail + mes jeux mobiles (Pokémon Go, Clash Royale) + ma musique (en Bluetooth) et la soirée sans devoir le recharger. Potentiellement, je pourrai tenir 1 journée et demi si je n’étais pas un gros joueur. Le mobile reste fiable sur la durée et la charge rapide est disponible au besoin et rend bien service !

 

Conclusion

Pour moi, le Huawei P20 Pro est le flagship Android de l’année 2018. Huawei nous présente un appareil avec son meilleur processeur, un écran très beau avec une encoche minimaliste, une triple caméra capable de beaux rendus, une batterie qui tient la route, et une surcouche claire et facile à utiliser. Il est bien évidemment moins cher que la concurrence (aujourd’hui, pas à son lancement), sans pour autant rougir face aux Galaxy S9 ou iPhone X.

Après ces quelques mois d’usages, je ne me vois pas l’intérêt de remplacer le P20 Pro ni d’envisager de le remplacer dans les prochains mois. L’appareil est promis au passage sous Android 9 Pie et Huawei continuera de proposer des mises à jour dessus. Le GPU Turbo qu’on a vu arriver ne m’a pas sauté aux yeux, mais il n’a jamais flanché dans un jeu donc à voir avec Fortnite, mais il tiendra la route encore quelques temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
0
Share