Test de Super Mario Odyssey : la nouvelle bombe de Nintendo

Après les excellents Zelda, Mario Kart, Splatoon 2, voici que Nintendo dégaine son nouveau triple A : Super Mario Odyssey ! Notre plombier moustachu préféré reprend du service dans une toute nouvelle aventure et cette fois-ci il va se déguiser ! Découvrez notre test :

 

L’histoire

Une fois encore Bowser cherche à kidnapper Peach et se marier avec elle. Mario l’affronte, mais cette fois-ci il échoue ! Heureusement, il va faire la rencontre du chapiforme Cappy qui cherche sa soeur Tiara et ainsi ils vont partir à l’aventure pour sauver leur être cher. Grâce à Cappy, Mario va pouvoir contrôler les ennemis qu’il rencontrera sur son chemin ce qui lui permettra d’avancer dans sa quête…

 

Mario Odyssey : un renouveau

Depuis la Nintendo 64, on était habitué au schéma : récupérer une étoile, fin du niveau, revenir dans le niveau pour en chopper une autre, etc. Ici, on est plus dans une sorte d’open-world, où vous pouvez trouver autant de lunes que vous voulez avant de quitter le niveau (il en faut un certain nombre avant de pouvoir changer de niveau). On est plus libre et c’est tant mieux, cela permet de flâner dans les niveaux, d’explorer comme on le souhaite.

Du côté de Cappy, le compagnon de Mario, on va donc pouvoir prendre possession des objets et des ennemis. Cela permet d’avoir des gameplays différents et d’attraper des lunes qu’on ne pourrait pas autrement. C’est très fluide, on pige très vite le principe et on avance en lançant Cappy sur tout et n’importe quoi ! Cela permet aussi de ne pas se retrouver face à un remake de Super Mario Galaxy ou un Super Mario 64.

Là où Nintendo fait fort c’est qu’il récompense les joueurs hardcores comme les joueurs classiques, on retrouve de nombreux easter eggs (que je ne vous dirai pas sans risquer de vous spoiler) et vraiment on a envie d’aller plus loin dans le jeu de tester les limites. Certains l’ont d’ailleurs très bien faits et on peut voir leurs exploits sur YouTube.

 

Durée de vie

Alors ce Mario est vraiment long ! Si l’histoire ne demande qu’une centaine de lunes pour se terminer, atteindre 100% réclamera pas mal de temps (999 lunes à chopper sans compter les costumes et les objets à acheter). Au total, une dizaine d’heures et après le double pour le terminer (pour un gamer confirmé). C’est honorable ! Franchement, je ne me suis pas ennuyé de tout le jeu et c’est plutôt un critère important quand le jeu est aussi long. Les décors sont beaux, la Switch est vraiment très bien exploitée et j’ai adoré me balader dans la ville de New Donk City par exemple !

 

Conclusion

Si vous ne devez acheter qu’un jeu pour Noël pour accompagner votre Nintendo Switch c’est Super Mario Odyssey sans hésitation. J’ai passé de nombreuses heures dessus et je continue à en passer pour récupérer les dernières lunes. Il fait parti du haut du panier et franchement, il serait dommage de passer à côté de cette pépite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

Test du Hubsan Nano Q4

Alors que mon confrère et ami Hadrien tentait d’apprivoiser le Parrot Bebop sur les côtes sablaises, j’avais pour…
Lire
Total
0
Share