Test de Microsoft Flow , un concurrent de IFTTT ?

Après plusieurs mois de tests, Microsoft vient de lancer un nouveau service nommé Flow. Le principe est de créer des passerelles entre plusieurs applications, en fonction de conditions établies. Par exemple, vous pouvez synchroniser votre Google Calendar avec votre Outlook Calendar, enregistrer automatiquement vos tweets dans un fichier Excel ou encore recevoir une notification quand un fichier a été rajouté à un SharePoint.

modeles-microsoft-flow

Tout comme IFTTT, il suffit de sélectionner, ou de créer, un modèle (si … faire …) , de connecter vos comptes avec Microsoft Flow et d’activer votre règle d’automatisation pour que cela fonctionne. Au total, 60 services différents fonctionnent avec Flow. Parmi eux, on peut notamment relever la présence des logiciels Office 365, Mailchimp, SalesForce ou encore les outils de productivité de Google (Drive, sheets, tasks…) .

microsoft-flow-tarifs

Ce nouveau service de Microsoft est en partie gratuit. Il est cependant limité à 750 exécutions de modèles par mois, avec une synchronisation minimum de 15 min. Si votre utilisation nécessite un service plus poussé, Microsoft propose également des versions plus performantes, mais payantes. Pour 15$ / mois, vous pourrez ainsi profiter de ce service à hauteur de 15 000 exécutions mensuelles, avec une synchronisation de 1 minute.

microsoft-flow-premium

Autre restriction de Microsoft Flow, certains services sont réservés à des utilisateurs Premium. Cela concerne ceux qui utilisent le service en version payante, ainsi que les comptes Microsoft professionnels et scolaires.

microsoft-flow-compte-premium

Mon avis sur Microsoft Flow

avis-microsoft-flow

Utilisateur convaincu de IFTTT, j’ai voulu voir qu’est ce que Microsoft apportait de nouveau pour concurrencer un acteur déjà bien établi. La réponse est très simple : un positionnement . Si on prend uniquement les faits Microsoft Flow est compatible avec bien moins d’applicatif que IFTTT, les conditions des modèles sont plus restreintes et certaines associations existent déjà.

Mais Microsoft Flow ne s’adresse clairement pas aux mêmes utilisateurs que IFTTT. L’éditeur vise une nouvelle fois les entreprises. L’association d’Office 365 , avec SalesForce, ainsi que des outils de productivité (Google Drive, Trello…) en sont la preuve. Ce positionnement devrait d’ailleurs aider Microsoft à enrichir rapidement son catalogue de services compatibles avec des applicatifs professionnels.

Pourquoi ne pas imaginer à l’avenir une synchronisation d’un logiciel de marketing automation, comme Hubspot, avec Word par exemple. Aujourd’hui, si on veut associer ces deux applications, il faut développer une API spécifique, ce qui demande du temps et de l’argent. Dans ce cas de figure, les entreprises n’hésiteront pas à s’acquitter des quelques dollars demandés par Microsoft pour profiter de cette synchronisation rapidement.

Plus il y aura de services compatibles, plus Microsoft Flow sera légitime et séduira les utilisateurs. Mais on le précise une dernière fois, on parle ici d’une utilisation professionnelle, car pour un usage privé, IFTTT est nettement plus adapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
0
Share