Avis et découverte des Pinces, Paris 9e

Moovely.fr tient à vous dénicher les bons plans. Au menu du jour, la découverte des Pinces, un restaurant spécialisé dans le homard et à prix abordable en plus. Deux rédactrices sont parties dans le 9e arrondissement afin de tester l’un des deux établissements ouverts sur Paris. Pour l’une d’entre elles, c’était son premier homard (met qu’elle pensait ne pas goûter avant longtemps du fait de sa réputation onéreuse). Pour l’autre, c’était une occasion intéressante de comparer les homards proposés par Les Pinces avec ceux de sa Bretagne natale.

 

L’IDEE !

Il était une fois Rémy, Vivien, Louis et Damien, quatre amoureux du homard à la recherche de lieux pour déguster leur crustacé favori, et à prix abordable. Le homard est réputé pour être cher !

Ces restaurants, ils les ont trouvés, mais… à des milliers de kilomètres de la France : à Boston, à New York ou encore au Canada. Voulant faire partager leur passion, ils décident de s’associer pour créer le premier restaurant du genre à Paris : Les Pinces.

Chez Les Pinces, la philosophie est simple, faire découvrir le homard au plus grand nombre dans le respect de la qualité produit : homard frais, pain sur-mesure, frites et sauce maison, le tout dans une ambiance conviviale. 

En bref, le homard pour tous ! 

 

Photo prise chez Les Pinces de Pigalle (28 Rue de Douai, Paris 9e).
Crédit photo : Moovely.fr

 

QUESTIONS, REPONSES !

Où sont situés vos deux restaurants ?
Les Pinces se situent à Pigalle, au 28 Rue de Douai, Paris 9e, ainsi que dans le Marais au 29 rue du Bourg Tibourg, Paris 4e.

D’où viennent vos homards ? 
Ça dépend des jours ! Principalement du Canada mais aussi des Etats-Unis et de Bretagne. L’objectif numéro un est qu’il soit frais, qu’il soit bon et qu’on puisse vous le proposer à un prix abordable.

Où se trouvent vos homards ? Frais, c’est-à-dire ?
Les homards sont dans un vivier au sous-sol, vous pouvez les apercevoir par le hublot dans l’escalier. Évitez de les réveiller… Un homard en colère, ça pince !

S’agit-il de homards sauvages ou de homards d’élevage ? 
On pourrait vous répondre qu’on les achète sauvages parce que ça a meilleur goût mais la vraie réponse, c’est qu’un homard d’élevage, ça n’existe pas.

S’il s’agit de véritables frites maison, pourquoi ont-elles toutes la même taille ? 
N’allez pas dire à nos cuisiniers que les frites sont industrielles avec le nombre de patates qu’ils coupent tous les jours, vous allez nous les vexer ! Les frites sont coupées à la main mais avec un gros coupe-frites de compet’ ! Ainsi, moins d’ampoules en cuisine et plus de plaisir dans l’assiette !

 

Déco luminaire chez Les Pinces de Pigalle.
Crédit photo : Moovely.fr

 

100% FAIT-MAISON

Chez Les Pinces, pas question de vous raconter des salades : l’expérience doit être parfaite et la qualité des produits est une priorité. Tout est bien fait maison ! 

Ainsi, les homards canadiens, américains ou bretons (selon arrivage) sont conservés vivants dans les viviers du restaurant. On ne peut faire plus frais !

 

Photo du vivier de homards (prise chez Les Pinces de Pigalle).
Crédit photo : Moovely.fr

 

Quant aux amis que vous auriez amené par erreur aux Pinces alors qu’ils n’aiment pas les produits de la mer, rassurez-vous, une Noix d’entrecôte est au menu (boeufs élevés en plein air).

Ou, pour varier les plaisirs, le Surf & Turf vous permettra d’avoir les deux : du homard et une noix d’entrecôte ! Et vous avez de la chance, il paraît que les deux se marient très bien.

 

 

Vous pouvez vous donner faim en accédant à la carte complète des Pinces Pigalle. Attention, vous risquez de vouloir y aller plus vite que prévu !

Alors, on prend quoi ? 

La carte en main, il ne nous a pas fallu longtemps pour nous décider. Mais prenez le temps de regarder la carte. Comme si vous y étiez ! 

 

Carte (Les Pinces de Pigalle).
Crédit photo : Moovely.fr

 

Terminé le suspens !

Nous avons toutes les deux opté pour le Homard Entier rôti au four, évidemment ! Le tout accompagné d’un vin blanc sec, “idéal pour le homard” selon ma collègue.

En images, c’est parti ! Première étape : s’équiper de son tablier.

 

 

 

Crédit photos : Moovely.fr

 

NOTRE AVIS

Découverte totale pour moi en cette merveilleuse soirée d’été. Sans plus de mystère, sachez que j’ai dépiauté ce homard avec la dextérité et la délicatesse d’un ours (sous les yeux amusés de ma collègue) mais que le vaillant tablier m’a heureusement protégée des éclaboussures. Au delà de son aspect amusant, il est donc bien utile pendant le repas ! Mon t-shirt le remercie.

J’ai adoré la chair du homard, jusque dans les pinces et dans les pattes de l’animal. La chair est tendre et charnue à la fois. Elle a aussi un goût différent de ce que j’ai eu l’occasion de manger dans ma vie. Inédit pour moi alors que je suis une grande amatrice de poissons, huitres, moules, crevettes et bulots. Je croyais naïvement que le homard ressemblerait à quelque chose que je connaissais déjà. Il était temps que j’essaie et j’avoue que ce dîner aux Pinces était idéal sur tous les points. Même les frites y sont délicieuses (je les boude généralement dans les restaurants, les trouvant rarement bonnes). Côté novice, c’est donc un 20/20, d’autant que le dévorer tout entier fait partie du jeu, même si cela sous-entend faire preuve de patience. Le homard, ça se mérite !

Du côté de Claire (photographe Moovely.fr), elle a également beaucoup apprécié son homard. Ses yeux pétillaient moins que les miens et l’exaltation était plus visible de mon côté, c’est certain, mais Madame a la chance de manger régulièrement du homard (elle remercie sa famille bretonne). Avoir son aval et son avis pendant le repas a permis d’attester une chose : je n’étais pas la seule à aimer et oui, Les Pinces est une excellente adresse.

A un prix aussi compétitif, il serait vraiment dommage de ne pas y faire un tour. Nous y retournerons d’ailleurs bientôt pour tester le Lobster Roll que nous avons mis de côté le soir de notre test pour privilégier deux plats identiques et concerter nos avis sur un même plat.

Vous rêvez de la mer, de la plage, des plateaux de fruits de mer et d’un bon homard pendant vos vacances ? Ne les attendez plus, allez aux Pinces !

Pour compléter le tableau, sortir d’un bon restaurant et passer devant le Moulin Rouge en rentrant à pied, c’est plutôt sympa.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
0
Share