Test de l’escape game Escape Or Not – Gen Dynamic Project

Depuis l’arrivée des escape games en France, ces jeux en temps réel ont la cote. Rien qu’à Paris, les amateurs ne savent plus où donner de la tête tant les escape rooms sont nombreuses. Pour les enseignes, il s’agit de se démarquer avec des salles de qualité (énigmes, décors). Ici, nous vous donnerons notre avis sur la salle Gen Dynamic Project, une expérience proposée par Escape Or Not (Paris, 10e). Cet escape game a ouvert récemment et propose une salle clairement inspirée par le cinéma et notamment Jurassic Park. Rassurez-vous, cet article explique en priorité ce qu’est un escape game mais ne contient pas de spoiler sur la salle Gen Dynamic Project en elle-même.

 

ESCAPE OR NOT, UN ESCAPE POUR TOUS

La plupart des escape games sont accessible à tous et c’est particulièrement le cas ici avec Gen Dynamic Project. La salle a une difficulté modulable, notamment avec un niveau pour les enfants.

Niveau de difficulté KIDS :  de 10 à 15 ans, accompagnés par un adulte au minimum ou un animateur / acteur pour les groupes composés uniquement d’enfants (uniquement sur demande).

Niveau de difficulté NOVICE : pour les grands enfants, les débutants et ceux qui veulent se faire plaisir tout en vivant une expérience intense.

Niveau de difficulté AMATEUR : pour les amateurs de sensations fortes, qui aiment les défis, les rebondissements et se prendre la tête.

Si vous aimez avoir une idée de la répartition des tâches pour cette salle, voici les % :

Fouille, 40%
Manipulation/imbrication, 25%
Réfléxion/logique, 35%

En effet, certains escape games sont plus “matheuses” que d’autres, alors que certaines axent plutôt leurs énigmes sur des associations d’objets trouvés suite à une fouille intense des lieux.

Nous avons trouvé que l’équilibre entre fouille, manipulation et réflexion était juste parfait dans cette salle.

 

Crédits photographie : Escape Or Not.

 

Le concept de la salle, pour entrer dans le vif du sujet :

Une multinationale, leader dans les recherches en génie génétique…
Un laboratoire secret sur une île perdue…
Un service de renseignements sur les dents…
Une sombre affaire d’espionnage industrielle… Vous devez effectuer une mission de reconnaissance pour découvrir ce qui se cache derrière cette histoire… 

Tout est dit ! Vous avez 60 minutes pour réaliser votre mission et vous échapper (si possible tous indemnes…).

 

Crédits photographie : Escape Or Not.

 

Pour combien de personnes par équipe ? 

Escape Or Not propose Gen Dynamic Project pour des équipes de 3 à 5 joueurs (6 sur demande).

Toutefois, l’enseigne recommande plutôt une équipe de 4 ou 5 joueurs maximum (pour une expérience de jeu optimale et que tout le monde ait toujours quelque chose à faire).

 

Crédits photographie : Escape Or Not.

 

Le temps file ! Viiiiite !

Au départ, la première chose à faire est de fouiller la pièce dans laquelle vous vous trouvez. Une fois des objets ou indices récupérés il faudra chercher à les associer pour avancer dans le jeu. Sachant que des indices et objets, votre groupe ne cessera d’en découvrir pendant la mission.

Exemple : vous fouillez sous le lit et l’un des membres de votre équipe trouve une clé. Vous avez justement repéré un cadenas sur une porte. Foncez ouvrir le cadenas !

La communication entre membres de votre équipe est capitale. Ecoutez-vous et partagez vos trouvailles à voix haute :

J’ai trouvé une clé sous le meuble !
J’ai découvert un numéro caché derrière ce cadre ! 

 

ENSEMBLE SINON RIEN : COMMUNIQUEZ ENTRE VOUS

Mais qu’est-ce qu’un escape game déjà ? 

  • Première chose, votre groupe est enfermé dans un lieu (appartement, sous-sol, cave, etc).
  • Dans cette activité, il faut impérativement jouer ensemble. Se parler, ne pas faire de rétention d’informations. Il s’agit d’un jeu coopératif. Vous allez devoir communiquer avec vos équipiers sur les objets, codes et énigmes que vous allez découvrir en fouillant autour de vous. Votre équipe sortira-t-elle victorieuse ? Tout dépend de vous et de votre capacité à associer vos trouvailles entre elles, à communiquer vos recherches mais aussi à écouter les autres.
  • Vous aurez 60 minutes pour sortir, c’est-à-dire 60 minutes pour résoudre une multitude d’énigmes (trouver le code pour ouvrir le cadenas, associer des lettres, trouver des objets cachés contenant des indices, etc). D’autant plus dans cette salle : le rythme donne le sentiment d’être des héros dans un film.
  • Il faudra faire preuve de logique et gérer les priorités. Le tout en gérant le temps. L’idée ? Sortir victorieux. Pour rappel, 60 min, cela passe très vite !

 

Crédits photographie : Escape Or Not.

 


L’OR-GA-NI-SA-TION ! TUTORIEL POUR UN BON ESCAPE GAME

Dans chaque équipe, différents rôles se révèleront spontanément.

En jouant, chacun s’aperçoit assez vite qui a l’âme d’un leader, qui préfère fouiller, qui préfère la logique pure… Mais un escape game ne se gagne pas seul. Sachez faire entendre votre logique et point de vue aux membres de votre équipe. 

Besoin de compiler les informations collectées ?

Un membre de votre équipe peut, quand nécessaire, récapituler les objets trouvés, ranger les objets utilisés dans un coin de la pièce, ou encore lister les énigmes encore à résoudre.  Partagez-vous les tâches, nommez vos trouvailles à voix haute, etc.

Pendant tout le jeu, vous verrez le temps défiler, ce qui génèrera du stress et de l’adrénaline. Vous aurez envie de réussir ensemble (et de survivre ensemble !).

Chacun aura sa propre logique, certaines choses vous paraîtront incompréhensibles et ce n’est pas grave. L’essentiel est d’avancer, en équipe, et d’apporter son expérience propre au groupe. Nous n’avons pas tous la même logique et il est plutôt intéressant d’avoir des profils différents pour un escape game. Ce qui semble évident à l’un ne le sera pas pour un autre. Cette sensation sera forcément ressentie à un moment ou un autre. Vous aurez tout le loisir de vous expliquer la résolution des énigmes une fois sortis donc ne perdez pas de temps à expliquer aux autres ce qu’ils n’ont pas compris sur le moment. Ce serait perdre du temps.

 

Crédits photographie : Escape Or Not.

 

L’IMMERSION

Il existe énormément d’escape games sur Paris, chacun proposant souvent plusieurs salles, chacune avec une thématique propre (catacombes, vol à main armé, enquête sur un meurtre, soirée trop arrosée, etc).

Chaque escape game est différent d’un autre. De par le type d’énigmes proposé, de par sa difficulté et son thème. Dans tous les cas, la décoration est primordiale. Elle permet une immersion réussie… ou non. Elle permet de se mettre dans la peau des personnages, ou non. Certains escape games ne donnent pas l’impression de vivre un moment unique.

A ce niveau-là, c’est tout simplement un grand “Waow!”. Escape Or Not a particulièrement soigné la mise en scène de leur salle. On vous donne notre avis (sans spoilers), plus bas.

 

LA VICTOIRE

La partie s’arrête lorsque l’une de ces deux situations se produit :

    • L’équipe sort avant la fin des 60 minutes. C’est alors une victoire !
    • Votre équipe n’arrive pas à résoudre toutes les énigmes avant la fin des 60 minutes, et c’est une défaite. Le game master vous rejoint alors dans la pièce pour vous expliquer ce que vous avez manqué. Vous apprenez ainsi ce que vous auriez dû faire.

 

Côté Moovely.fr, c’est une VICTOIRE !
La photo fun de fin !

 

Pour information, voici les taux de réussite (actuels), transmis par Escape Or Not. Ci-dessous, classés par niveau de difficulté :

 

KIDS : 100%
NOVICE : 65%
AMATEUR : 40%

 

 

NOTRE AVIS

Parlons peu, parlons bien ! Cette salle est juste extraordinaire, ils ont soigné les décors comme peu d’escape games savent le faire (pas de spoilers, rassurez-vous). Nous étions 4 à tester la salle et pour la moitié cette escape room entre dans le top 3 de tous les escape games testés jusqu’ici (ces 2 personnes ont 17 et 23 escape games à leur actif). Pour les 2 autres, cet escape est tout simplement le… MEILLEUR.

Il est simplement hors de question de vous gâcher la moindre surprise que vous réserve la salle Gen Dynamic Project. Juste, allez-y ! C’est simple, nous étions vraiment dedans, nous avions vraiment le sentiment d’être les personnages que nous incarnions. Nous étions happées par l’action et boostées par l’adrénaline et l’envie de remplir cette mission pleine de rebondissements.

Allez-y ! Le sound design, les décors, les références (cinématographiques et séries tv), les mécanismes proposés, tout est bon. Après avoir testé autant d’escape games, que ce soit pour Moovely.fr ou dans nos loisirs personnels, il arrive toujours un moment où la ressemblance entre les salles se fait sentir (que ce soit au niveau des thèmes ou des types d’énigmes). Avec Escape Or Not, nous sommes sorties avec un grand sourire.

Pour clôturer, plus qu’une chose à dire : “Longue vie à Escape Or Not !”. Nous les suivrons vraiment de près. Accorder un soin pareil à leur salle est la preuve que les prochaines créations ne pourront qu’être meilleures. Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
1
Share