[Netflix] Army of The Dead, une catastrophe ?

Zack Snyder a récemment fait couler beaucoup d’encre, grâce à la sortie de SA version de Justice League, qu’on appelle communément le Snyder Cut. C’est un réalisateur avec pas mal de bons films à son actif, notamment 300, Sucker Punch, Watchmen. Mais ce que je retiens surtout, c’est Dawn of the Dead. Ce film de zombies, sorti en 2003, a marqué et influencé, à mon sens, toute la génération actuelle de films de morts-vivants. C’est également, encore à ce jour, un de mes films préférés.

Voir le nom de Zack Snyder dans un nouveau projet de zombie movie était quelque chose de surprenant, et assez excitant, connaissant le travail du réalisateur. Est-ce que son savoir-faire est toujours de mise ? Pas vraiment, et on va vous expliquer pourquoi.

Army of the Dead: un scénario qui aurait pu être correct

L’intrigue est en soi toute conne: un mystérieux container s’ouvre à proximité de Las Vegas, et très rapidement, toute la ville tombe sous une invasion de zombies. L’armée réagit en cloisonnant la ville avec un murs de containers, et on en parle plus.
Des bidasses aident justement à l’évacuation, ça sera votre excuse d’un casting pour le film.


Quelques mois plus tard, tous les personnages vivent leur petite vie tranquille, jusqu’à ce qu’un homme mystérieux vienne leur proposer le crime parfait: forcer un coffre dans un des casinos de Las Vegas, et se faire une belle plus-value dans l’affaire.

Dans l’absolue, pourquoi pas. On a une grande ville, des zombies, et un crew qui sait combattre les zombies. Ca annonce des scènes d’action potentiellement sympa.

Malheureusement, le film n’arrivera pas à faire ressentir grand chose.



Premièrement, le déroulé du film est tout ce qui est de plus prévisible. Je n’ai rien contre un scénario très linéaire, mais là…faut pas pousser.

Je ne vais pas vous spoiler comment ça se développe, mais on voit les trucs arriver à 1000 kilomètres, sans forcer. C’est peut-être ça le souci de Army of the Dead: rien ne pousse à la plus petite réflexion, à ressentir quoi que ce soit. A la rigueur, ma curiosité a été piquée à quelques moments, mais rien de dingue. Pas de notion d’epicness, pas d’effet wow… Et pourtant, c’est seulement ce que j’attendais. On parle bien d’un film de zombie, et pas d’un Nolan, mais aucun enjeu n’est vraiment posé tout du long de l’intrigue, ce qui aboutit à un désintérêt du spectateur.

Cette notion de stress, d’enfermement, on l’avait dans Dawn of the Dead. L’environnement clos du centre commercial est très proche de l’hôtel luxueux où se déroule l’action de Army of the Dead. Pourtant, on a deux films très différents, et c’est plutôt raté. Rien d’haletant, rien d’insurmontable pour les héros, tout ça pour finir comme un mauvais film de série B.

Le jeu des acteurs n’aide pas non plus. Le cast souffre d’un manque d’inspiration effarant, et tous les héros ne sont qu’un cliché générique de film d’action à deux balles. On a le bidasse qui souffre d’un trauma, la tête brulée, le bellâtre qui cache quelque chose… Rien d’original, tristement, et ça n’aide ABSOLUMENT pas à s’identifier aux persos, on a pas le temps de s’attacher non plus à eux. Vous vous en doutez, tous ne vont pas s’en sortir, et la plupart des morts est NULLE. Techniquement, tactiquement nulle. Ils se font écharper avec autant de logique que d’intelligence, c’est-à-dire AUCUNE, et limite, on s’en fout. Personne n’est assez attachant de toute façon.

Des idées intéressantes mais mal développées dans Army of the Dead.

Army of the Dead, des concepts intéressants mais pas développés.

Army of the Dead, c’est un scénario pas du tout porté par ses acteurs, mais aussi un mélange de trop de trucs. A vouloir trop en faire, avec si peu de moyens, le film s’effondre sous son propre poids et n’apporte aucune vraie saveur.

Outre le prétexte d’une invasion de zombie somme toute très classique, le film tente d’introduire quelques nouveaux éléments pour rafraîchir le genre: des zombies qui forment une hiérarchie, des extra-terrestres, des notions de voyage dans le temps…

Les zombies qui évoluent en une pseudo société primitive, ça s’est déjà vu dans Land of the Dead en 2005, par l’incroyable George A Romero, papa des films de zombie. Rien de très novateur au final pour Army of the Dead. C’est même dommage que le côté civilisation ne soit pas plus développé, car on a de très bons moments. Le zombie Alpha s’appelle Zeus, vit dans un hôtel appelé Olympus… Y’a des choses à creuser à ce niveau, et ce n’est pas fait. Cette notion de zombies intelligents et dynamiques offrait de très belles possibilités, et pourtant rien n’en est utilisé. Des scènes à la WWZ, le tout avec un chef encapé qui dirige ses troupes, c’est visuellement sympa. Ben là, vous l’aurez pas.

Les extra-terrestres sont une porte scénaristique qui aurait pu amener des choses un peu plus cohérentes. Plusieurs scènes contiennent des allusions (le convoi s’appelle Mothership), quant ce n’est pas carrément des soucoupes volantes dans le ciel, à nos chers amis de l’espace.
L’exemple le plus parlant reste cependant le sang bleu luminescent à paillettes, que certains zombies versent et qui n’a pas l’air super …sain.

Enfin, lors de la découverte du tunnel menant au coffre, des cadavres habillés aux couleurs de certains héros sont curieusement déjà sur place, donnant du poids à la tirade d’un des protagonistes concernant une bulle temporelle, ou encore une autre dimension. Encore une fois ce n’est pas creusé, et alourdit encore une intrigue qui ne tient qu’à un fil.

Je rajouterais pour finir qu’une suite a déjà été annoncée. Elle sera apparemment sous la forme d’une série animée, et nous dévoilera la chute de la ville de tous les vices, Lost Vegas. Est-ce qu’on est hypés… Yeah nah fuck you.

Conclusion: à éviter

Army of the Dead aura fait beaucoup parler de lui avant sa sortie, de part des trailers, et une campagne marketing assez efficace (Aux Parisiens qui passent par la gare Saint-Lazare, vous savez de quoi je parle).
Cependant,le film n’arrive pas à séduire, tant dans son exécution qu’un ratage total de tout ce qui le compose : personnages aux profils écrits sur un post-it, intrigue téléphonée, thèmes abordés trop rapidement, il est probable que Army of the Dead soit LE pire film qu’ait produit Zack Snyder.  C’est dommage, car il y a beaucoup d’idées qui auraient pu rendre le film excellent. Seulement, le voilà embourbé à vouloir en faire des casses, et ça devient un divertissement médiocre. Vous l’aurez compris, abstenez-vous, il y a de bien meilleurs films sur les différentes plateformes de streaming actuellement (je pense notamment à Cargo, sur Netflix, qui pour le coup est une petite perle, pas arrogante pour un sou).

Moi devant le film.

Conclusion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
228
Share