Présent

Panasonic Lumix DMC-CM1, la SmartCam ULTIME (Episode I)

Panasonic Lumix DMC-CM1, la SmartCam ULTIME (Episode I)

J’aime la photo. Ca fait plus de 25 ans que ça dure. Et même si parfois les aléas de la vie m’en éloigne un peu d’un point de vue pro, je prends toujours autant de plaisir à utiliser de petits appareils pour les photos « de tous les jours ».

La première claque petit appareil, c’est en l’an 2000 : le tout premier Ixus. My God, un appareil photo de la taille d’un paquet de clopes. Il tient dans la poche de mon jean’s ! 2 mégapixels, un zoom, un truc de fou ! J’étais le roi des soirées « Hey Tode, t’as pris des photos hier soir ? Tu me les envoies sur Caramail s’il te plaît ? ».
Bien plus tard, la deuxième claque : l’iPhone 3G. Oh-My-God. On peut prendre des photos de bonne qualité (avec presque huit ans de recul : LOL. Mais bon à l’époque c’était top), les envoyer sur Facebook et tout. Ah mon 3G blanc…
Troisième claque, celle dont je vais vous parler aujourd’hui : le Panasonic Lumix DMC-CM1. Alors là, comme on dit dans Batdance : STOP THE PRESS.

Quelques specs

 Panasonic Lumix DMC-CM1
Dimensions (L x H x L)135,4 x 68,0 x 21,1
Poids203g
Système d'exploitationAndroid 5.0 (Lollipop)
ProcesseurQualcomm® SnapdragonTM 801
Stockage16 Go de stockage, 2 Go de mémoire (jusqu'à 128 Go supplémentaires avec la carte microSDXC en option)
Cartes mémoire microSD, microSDHC et microSDXC
CapteursAccéléromètre, Gyroscope, Proximité, Boussole, Pression, Luminance
SIMmicroSIM
Sans fil4G
NFC
WiFi
Bluetooth
GPS
EcranÉcran LCD TFT avec contrôle tactile statique, 16,8 M couleurs
4,7", format 16:9 1920 (L) x 1 080 (H) RVB, 6.220.000 points
BatterieNon amovible
2600mAh
Capteur1 pouce 20,1 mégapixels
ObjectifLEICA DC ELMARIT F2,8-11
ObturateurObturateur mécanique / Auto (obturateur mécanique + obturateur électronique)
Image fixe : Obturateur mécanique : env. 60 - 1/2000 s Auto : env. 60 - 1/16.000 s Vidéo : env. 1/30 - 1/16.000 s
ISO100 à 25 600
Formats de fichierJPG, RAW, MP4 pour les vidéos
Prix (au 21/12/2015)749€

Panasonic_Lumix_DMC-CM1_Moovely-42

Mais c’est quoi ?

Dans mon introduction, je vous ai parlé des deux premiers petits appareils « pour la photo de tous les jours » qui m’ont marqué : un appareil photo, et un smartphone. Le Panasonic Lumix DMC-CM1, c’est les deux. C’est un compact expert qui fait téléphone. Et comme la partie téléphone tourne sous Android Lollipop, on a accès à tout ce dont on a besoin, de Snapseed à Clash of Clans en passant par Gmail et Google Maps. Et bien entendu, on peut téléphoner. Je vais passer rapidement sur la partie smartphone. On ne va pas se mentir, le CM1 ayant été présenté en 2014 il ne peut rivaliser avec les ténors actuels du marché en puissance pure. Mais, à quoi bon ? En utilisation normale et quotidienne, je n’ai jamais eu à me plaindre. Mes jeux tournent bien, mes applications usuelles aussi (boite mail, appli de transports en commun, surf, flux RSS, etc.). On a quand même du Snapdragon inside, un écran LCD TFT de 4,7’’ Full HD, Lollipop en système d’exploitation… Que demande le peuple ? Il veut une batterie conséquente ? Bon, ça, ce n’est pas le point fort du CM1. Il est comme la plupart des smartphones : il faut le recharger tous les jours. Ca ne m’a pas gêné, d’autant plus que j’ai toujours un chargeur nomade avec moi (obligé quand on a un smartphone à la Pomme). Donc voilà, rien à redire sur la partie téléphone / smartphone, elle fait le boulot, et plutôt bien.

Panasonic_Lumix_DMC-CM1_Moovely-42

Là où le CM1 met un retourné suivi d’une balayette à TOUS les smartphones du marché, c’est sur la partie photo. « Trop facile » me direz-vous, puisqu’il s’agit d’un appareil photo qui fait téléphone. Mmhhh pas si facile, quand on voit les acteurs du marché qui ont tenté le coup (par différents moyens, que ce soit en mode smartcam ou en mode truc bien gros à rajouter au dos de son smartphone) et qui se sont un peu loupé. Là, pour moi, Panasonic frappe très, très fort.

Le Panasonic Lumix DMC-CM1 est LE photophone, LA SmartCam, le téléphone qui fait appareil photo, l’appareil photo qui fait téléphone, appelez-le comme vous voulez, mais il n’y a pas mieux sur le marché pour qui recherche le meilleur des deux mondes en un seul et unique appareil. Alors oui, quand un constructeur de smartphone présente son nouveau bébé et que ce dernier a la partie appareil photo qui dépasse de 1mm au dos de l’appareil, tout le monde crie au scandale. Alors que dire du CM1 et de son objectif énorme au dos. Euh, c’est le dos ou la face avant de l’appareil, en fait ? Si c’est un appareil photo, il s’agit bien du recto, la face arrière étant l’écran ! Plus sérieusement, étant donné que nous avons affaire avant tout à un appareil photo, ce n’est pas gênant. Ca nous donne certes un smartphone très épais, mais aussi un appareil photo ultra fin. Dans tous les cas il tient dans la poche de mon jean’s. J’avoue avoir eu un peu peur pour le bel objectif Leica et qu’un bouchon / lens cover ne serait pas de refus.

Panasonic_Lumix_DMC-CM1_Moovely-42

Retouchée avec Snapseed, depuis le RAW ci-dessous

Le tour de force de Pana, c’est le parfait équilibre entre le grand capteur CMOS 20 mégapixels de 1 pouce (issu du FZ1000, une belle bête), la magnifique optique Leica Elmarit 28mm F/2.8, le processeur dédié Venus Engine, et le tout sous Android. Ca marche du tonnerre, vraiment. Alors attention, il s’agit d’un compact expert, donc il faut passer un peu de temps à comprendre les différents programmes et autres (nombreuses) fonctionnalités offertes par l’appareil. Au départ on peut aussi tout mettre en mode Auto et on aura déjà de bons résultats. Mais ça serait passer à côté de toute la puissance du Lumix. Ah, on me dit dans l’oreillette que beaucoup de gens font ça avec leur reflex, ils mettent sur Auto et n’en bougent jamais. C’est un peu dommage, mais d’un autre côté les appareils photo d’aujourd’hui sont très intelligents et analysent plutôt bien la scène avant le déclenchement. Si vous shootez en Auto, les modes iA et iA+ vous seront alors fort utiles. Pour ma part c’est comme sur mon Full Frame : je shoote en priorité Ouverture avec le Lumix. Et c’est le pied !

On peut tout régler sur le CM1. Ce qui est fun c’est que la roue que entoure l’objectif peut selon le choix du photographe, servir à changer l’ouverture, à régler le zoom (numérique), ou encore la vitesse d’obturation. On choisit ! Comme vous pouvez le voir sur les captures d’écran ci-dessous, Panasonic a mixé avec soin des réglages classiques (zone de mise au point, balance des blancs, etc.) avec des réglages « scènes ». Que l’on soit débutant ou expert, on trouvera les réglages qui nous conviennent.

Une SmartCam pour les gouverner tous

Je reviendrai dans un prochain article sur ces réglages et les possibilités offertes par le Panasonic Lumix DMC-CM1.
En appareil photo de tous les jours, c’est pour moi ce qui se fait de mieux : je l’ai toujours sur moi, je peux retoucher les photos avec mes logiciels favoris (Snapseed, VSCO), et je peux partager ces clichés immédiatement sur Twitter, Facebook, Instagram, ou bien entendu par MMS.
Je suis au resto, j’ai un super dessert au chocolat et je veux poster une belle photo sur Insta pour faire rager mes collègues restés au bureau (j’adore ça) ? Avec le CM1 c’est easy et surtout, c’est très beau quelque soit les conditions de luminosité.
Le petit aide sa mère à décorer le sapin de Noël ? La prise de vue sans bruit du Lumix m’aidera à prendre de belles photos sur le vif, sans les déranger.
Je me balade à Londres, en mode street photography ? La discrétion, la très grande réactivité à l’allumage et la petite taille de l’appareil me permettent de shooter en à peine quelques secondes : je le sors de la poche j’allume je vise je shoote. J’ai au préalable réglé l’ouverture sur f/8, of course.
J’ai besoin de faire quelques photos produits pour mon blog ? Pas de soucis. « Il marche bien tout 50mm 1.8 ! » me dit un ami en regardant les « photos produit » d’un smartphone que j’ai testé il y’a quelques semaines. Ah ah, s’il savait…

Si vous êtes blogueur, Twittos, Iger, street shooter, ou que tout simplement vous cherchez un très bon compact expert qui soit aussi un smartphone et ce, afin de retoucher et partager vos photos sur les réseaux sociaux et/ou avec vos proches, ne cherchez plus. Le Panasonic Lumix DMC-CM1 est fait pour vous.

Voir les commentaires (3)

3 Comments

  1. Pingback: L'iPhone 7 sera-t-il mon nouveau smartphone ?

  2. Halkin

    17 décembre 2016 dans 18 h 43 min

    Bonjour,
    En ce 17 décembre 2016, j’ai acquis la bête pour 479 € TTC sur amazon 😉 En plus la housse dédié et la protection objectif avec bouchon dédié permettant même un filtre PL de 28mm . Le pied 🙂
    Et en extra l »étui Cotta du Japon permettant un usage APN sécurisé et classss 🙂 🙂
    Un complément pour mon Pentax KS2 ou KS1…
    mon site web: photoreporter.pro

    • Tode

      23 décembre 2016 dans 8 h 55 min

      Bel investissement ! Si seulement Panasonic se décidait à le vendre moins cher encore, pas mal de photographes se le prendraient j’en suis certain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Présent
@todephotographe

Photographe // Gamer // G33k // Addict aux burgers et aux mojitos // Aime les V6 mais aime aussi les électriques // FPV Racing wanabee

Plus de Présent

CarsVSStorm-400x240

Cars 3 : Un dernier tour piste pour Flash McQueen

M!KE2 août 2017
switchbot-feat-400x240

Test de Switchbot, un robot qui appuie sur vos interrupteurs

Hadrien Miche1 août 2017
moshi_vacanza1-400x240

Notre sac pour l’été : le Vacanza de Moshi

Hadrien Miche21 juillet 2017
kirbyblowoutblast-400x240

Test du « mini-jeu » Kirby’s Blowout Blast

Hadrien Miche20 juillet 2017
fujitsu-scansnap-ix100-400x240

ScanSnap iX100 : scanner dans le Cloud n’a jamais été aussi simple

Hadrien Miche18 juillet 2017
flipwars-400x240

Test de Flip Wars : un petit jeu addictif en multijoueur

Hadrien Miche17 juillet 2017