Test du lecteur audio intelligent Prizm

Prizm, c’est un projet sur Kickstarter que j’ai aidé à financer en octobre 2014. Il s’agit d’un objet connecté qui se branche sur vos enceintes et qui va diffuser de la musique. Classique, mais il fait mieux puisqu’il peut fonctionner sans application et surtout il apprend de vos goûts et de votre environnement, afin de proposer la bonne musique au bon moment. J’ai eu la chance d’être beta-testeur et donc de pouvoir l’essayer un peu plus longtemps. Je vous propose donc de le découvrir à travers ce test.

 

Photos du Prizm

Quand on ouvre la boîte, le Prizm est beau, il donne envie. Il va se retrouver dans notre salon, donc son design est important. Il est livré avec tout ce qu’il faut pour le brancher à des enceintes (sauf un câble optique). En plus, le Prizm est Bluetooth pour convenir à tous les usages.

Il intègre un micro afin de capter le niveau sonore de la pièce et ainsi adapter la musique diffusée. Prizm sait aussi qui est dans la pièce et sera capable de diffuser des musiques qui plaisent à tout le monde.

Il est vendu 150 euros sur le site officiel.

Petite parenthèse : je suis allé les rencontrer dans leurs locaux à Paris et en découvrir un petit peu plus sur ce objet connecté. Ainsi, le premier modèle ne ressemblait absolument pas à un triangle mais plutôt à une télécommande des années 50 avec un gros bouton à tourner et des tout petits.

Ils ont fait évolué le design tout en gardant la base de leur algorithme. Après Kickstarter, ils ont gagné de nombreuses récompenses (au CES et à d’autres salons) et des investisseurs pour les suivre comme le CEO de Deezer ou Xavier Niel (Free).

 

Une configuration simple

Le Prizm est très simple à installer et à configurer. On le branche à nos enceintes, on l’alimente, puis avec l’application Android ou iOS on va lui donner les informations essentiels. On configure le Wi-Fi, on renseigne 3 titres qu’on aime pour initialiser le profil, et c’est parti. Prizm va commencer à jouer et suggérer des morceaux, auxquels on va pouvoir réagir en touchant le cœur ou la croix (Like ou Next) directement sur l’objet, ou bien sur l’application. Chaque interaction est alors mémorisée, pour apprendre nos goûts et affiner la sélection musicale. Il est aussi possible d’Orienter la sélection par rapport à un artiste ou à un titre. Et il sera bientôt possible de choisir un genre musical à explorer.

 

Une application discrète

L’intérêt du Prizm c’est de pouvoir jouer de la musique sans passer par les étapes fastidieuses de : je me connecte en Bluetooth/Wi-Fi, je lance mon application, je diffuse le son vers l’appareil et je pilote avec mon smartphone. Ici, l’application a l’avantage de pouvoir faire des recherches de morceaux et de voir le morceau en cours.

On retrouve les mêmes actions que sur le boîtier. C’est à dire que je me contente de laisser l’appareil choisir et je n’ai plus qu’à aimer (appui sur le cœur) ou à passer à la suite (appui la croix). Le son se gère au milieu grâce à une bande tactile et le bouton tout en bas permet de mettre en pause ou d’éteindre le Prizm.

Nos coups de cœur se retrouvent dans l’application et se mettent dans une playlist dédiée afin de retrouver ce qui nous a plu. C’est vraiment top.

 

Conclusion

Avec le Prizm, je découvre de la musique dont j’ignorais l’existence et que j’aime surtout. L’algorithme fonctionne bien, je ne m’embête pas avec une application, tout le monde peut utiliser le Prizm. Le réflexe de rentrer chez soi, lancer le Prizm a vite remplacé celui d’allumer la télé.

Chacun peut aussi contribuer à l’ambiance sonore, il suffit d’installer l’application Prizm (gratuite, iOS & Android) et d’initialiser son profil en quelques secondes, en renseignant quelques-uns de ses titres préférés.

Prizm est désormais bien intégré dans mon salon et dans mes soirées, si lors de la beta, il était un peu capricieux, il est désormais opérationnel et j’en suis super satisfait. Grâce à Prizm, j’écoute plus de musique et je découvre des artistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Post

Acer Air Monitor, pour analyser la qualité de l’air à la maison

Next Post

Test de Fire Emblem Warriors

Related Posts