Test du jeu de cartes Time Bomb

Big Ben surplombe la charmante ville de Londres tandis qu’elle cache, sous son tic-tac régulier, le son de la bombe posée par Moriarty . C’est alors que Sherlock se précipite vers la tour pour tenter de la désamorcer !
Aiderez-vous Sherlock à désamorcer la bombe et sauvez Big Ben ? Ou assisterez-vous plutôt Moriarty dans son plan machiavélique ? Time Bomb est un jeu à identités cachées dans lequel il faudra bluffer et rapidement deviner qui est qui ?

DE QUOI S’AGIT-IL ?

Tout comme les jeux du même type comme Shadow Hunters, Résistance, Bang ou encore Nosferatu, Time Bomb est un jeu dans lequel il faut identifier, au plus vite, les personnes qui sont dans notre camp, ou non.

Time Bomb est un jeu de Yusuke Sato dans lequel l’équipe de Sherlock Holmes vient d’apprendre que Moriarty a posé une bombe au cœur de Big Ben qu’il veut faire exploser. Pour l’équipe de Sherlock Holmes, le but est évidemment de la désamorcer au plus vite.

Un jeu pour 4 à 8 joueurs, conseillé dès 8 ans, pour des parties de 15 minutes environ. Je précise que le jeu est très facile à prendre en main. De ces jeux parfaits pour des parties courtes, intenses, en famille ou entre amis (avant, ou après des jeux complexes !). En fonction du nombre de joueurs, la mise en place change complètement (nombre de cartes Rôle, nombre de cartes Câble, etc). Au total, le jeu comporte 8 cartes Rôle, 40 cartes Câble, 1 jeton Pince Coupante articulée, 1 carte Pince Coupante, 8 jetons Compte-tours.

Au début de la partie, vous (chacun des joueurs) découvrez secrètement à quelle équipe (vous regardez quelle carte rôle vous avez), de Sherlock ou Moriarty, vous appartenez (surtout, gardez votre identité secrète, cachez bien votre carte rôle). Vous tenterez d’identifier vos partenaires sans vous faire démasquer par vos adversaires. Tour à tour, choisissez un câble à couper chez un autre joueur pour, selon votre équipe, tenter de désamorcer ou de faire exploser la bombe.

Sommairement, nous résumerons en disant que l’équipe Moriarty est le gang des méchants et celle de Sherlock Holmes est celui des gentils.

Time Bomb est un jeu de bluff, de négociations et d’observation. Il s’agit de réussir à jeter le trouble parmi les joueurs tout en essayant de faire comprendre à nos compères (du même camp que soi) à deviner que nous sommes avec eux. En effet, personne n’a le droit de montrer sa carte rôle aux autres joueurs. Il faut faire preuve de subtilité et d’attention pour devenir, au plus proche du réel, qui est notre ami… ou ennemi.


COMMENT GAGNER ?

L’équipe de Sherlock gagne la partie si elle parvient à désamorcer la bombe, tandis que l’équipe de Moriarty gagne la partie si elle parvient à faire exploser la bombe qui détruira Big Ben.
Il faudra donc parler, argumenter et tenter de convaincre les joueurs de faire telle ou telle action afin de servir l’intérêt de son équipe… Sans attirer les suspicions du clan adverse.


NOTRE AVIS

Les discussions vont bon train pendant Time Bomb. Si vous arrivez à déduire qui ment et qui dit vrai, la partie sera plus facile pour vous. Si vous aimez les jeux à identités cachées et si la tchatch n’a plus de secret pour vous, ce jeu est pour vous. Seul point noir, les personnes timides risquent de pas accrocher au jeu si convaincre les autres n’est pas leur point fort.



Nous avons trouvé le jeu très agréable, facile à expliquer et à jouer
car nous avons testé Time Bomb avec des joueurs rompus à l’exercice. Le seul test effectué avec, parmi les joueurs, trois grands timides, a par contre été moins probant que les parties précédentes. Les joueurs de jeux de rôle (sur table) ou les amateurs de théâtre trouveront le jeu facile et seront immédiatement à l’aise. Les joueurs habitués à des interactions plus limitées n’y trouveront peut-être pas leur compte.

Trahisons et rebondissements sont au menu de ce petit jeu d’ambiance ! A tester pour se faire un avis (voir règles en pdf). De notre côté, nous trouvons que Time Bomb utilise parfaitement les ficelles de ce type de jeux que nous connaissons bien depuis Résistance ou Shadow Hunters. Après tout, ne dit-on pas, “C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleurs soupes.”. C’est agréable de découvrir ces mécaniques, bien huilées, dans l’univers de Conan Doyle.

A bientôt et jouez bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Post

Test du Sony Xperia XZ1 , une nouvelle réalité ?

Next Post

C’est quoi le cashback ? Explication avec Poulpeo.com

Related Posts