Test des Huawei Freebuds 3

Huawei a annoncé ses Freebuds 3 lors de l’IFA en septembre 2019. Il aura fallu attendre le mois de novembre avant de les voir débarquer en magasin. Après plusieurs semaines de tests et de trajets quotidien, que valent ces écouteurs au design certes commun, mai qui propose une réduction de bruit active sans être des intra ?

 

Présentation

Les Freebuds 3 profitent de la nouvelle puce Kirin A1 et du Bluetooth 5. Quand on les utilise, ici avec un Mate 20 Pro, chaque oreillette va demander sa propre piste au smartphone et non pas les 2 canaux qui seront ensuite dispatché entre la gauche et la droite. Ce mode de fonctionnement permet une latence et une consommation d’énergie réduites.

Passons au design de ces écouteurs… Il est certes très inspiré des AirPods d’Apple, le boitier circulaire et proposant la recharge sans-fil se range facilement dans la poche et c’est enfin ce que je voulais ! On retrouve également sur le boitier un petit bouton pour l’appairage et enfin un port USB Type-C si vous n’êtes pas adepte de la recharge sans-fil. Les branches des écouteurs permettent quelques actions en tapotant dessus et c’est via l’application qu’on va pouvoir définir les actions.

Si vous possédez un smartphone Huawei/Honor, vous aurez un petit avantage par rapport aux autres smartphones Android, l’affichage ci-dessous pour la première connexion et l’état en direct de la batterie de chaque élément. Autrement, tout se passe dans l’application…

Application

L’application se nomme “AI Life” et est disponible uniquement sur Android. Sur l’app, on va pouvoir connaitre l’état des batteries de chaque élément (écouteurs et boîtier), modifier les raccourcis sur les écouteurs, rechercher des mises à jour et enfin activer la réduction de bruits et la paramétrer.

Il est donc tout à fait possible de se passer de l’application puisque les raccourcis par défaut permettent d’activer la réduction de bruits en tapotant 2 fois sur l’écouteur gauche et faire Play/suivant sur l’écouteur droit. Par contre, les mises à jour sont super importantes ! En effet, quand j’ai commencé à les tester, j’ai retrouvé les bugs donnés dans la presse : perte de connexion, réduction de bruit qui saute, etc. Huawei a revu sa copie et depuis 2-3 versions, les écouteurs sont excellents. Au passage, lors de l’activation de la réduction de bruits, c’est une voix en anglais qui nous signalera son activation/désactivation.

 

Alors la réduction de bruit ?

L’intérêt de ces écouteurs, c’est cette fonctionnalité inédite sur ce form-factor : la réduction de bruit active, alors qu’est-ce que ça vaut ? Alors, c’est assez incroyable, mais on reste en dessous de ce qu’on peut retrouver ailleurs car les écouteurs n’isolent pas beaucoup de l’extérieur. Sur du trajet en bus ou en train, oui la réduction de bruit fonctionne et permet un gain de quelques décibels, mais n’espérez pas vous isoler du monde grâce à ça. Je l’utilise sur tous mes trajets et même pour simplement profiter d’un bruit ambiant plus faible… En utilisant des embouts (les mêmes qu’on peut trouver pour Airpods), j’ai eu une meilleure isolation, mais c’est hors propos…

 

Les Freebuds 3 au quotidien

Je les utilise depuis plus d’un mois à raison de quelques heures de transports par jour. L’avantage que j’ai avec le Mate 20 Pro, c’est que je peux les recharger en sans-fil dans ma poche sans avoir besoin de câble. L’appairage est quasi instantané (moins de 2s après avoir ouvert le boîtier) et hop je lance ma série avant de m’engouffrer dans les transports publics. Le son est de bonne qualité (pour du open-fit) et mise avant tout sur les mediums. Niveau autonomie, on va tendre vers du 4h sans réduction de bruit et 3 en l’activant. Le boîtier nous permet de les recharger 3 fois avant de les brancher. En filaire, il faut moins d’une heure pour les charger (30 min permet de récupérer 70%) tandis qu’en sans-fil on est plutôt sur du 30 min 30%. Lorsque je prends des appels, j’avais pour habitude de retirer mes écouteurs car ils n’étaient pas bons… Les Freebuds 3 arrivent à mieux capter ma voix et généralement l’interlocuteur en face me comprend très bien. Au final, ils sont dans ma poche et prêt à être dégainés dès qu’il le faut.

 

Conclusion

Les Freebuds 3 sont particuliers car ils se posent comme des écouteurs open-fit avec une fonctionnalité réservée aux écouteurs intra. Impossible donc de les ranger dans une catégorie, mais si vous avez un appareil Huawei/Honor, ces écouteurs sont un must-have tellement ils sont ancrés dans l’OS. J’aime leur simplicité, le boîtier qui rentre dans la poche et cette mini réduction de bruit qui va avec mes besoins dans les transports en communs. Certes, ces écouteurs sont à 170 euros, mais un équivalent chez Apple vous coûtera 229 euros… Bref, si vous n’avez pas de smartphone Huawei, l’achat parait plus discutable…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
11
Share