Notre sélection des objets connectés du salon Made in France 2016

Ce week-end, nous sommes allés faire un tour du côté du MIF 2016. Ce salon qui se tient chaque année sur Paris met en avant des produits uniquement “Made in France” . Alors que dans les médias on a l’impression que notre économie va mal, on peut vous assurer qu’on est sorti de ce salon plein d’optimisme et çà, ça fait un bien fou. Nous avons eu la chance de rencontrer de nombreux jeunes (pas une question d’âge) entrepreneurs ambitieux, motivés et surtout avec plein de bonnes idées.

Comme dans tout salon, on a trouvé du très bien et du moins bien. Du projet qui a de l’avenir au produit utopique. Nous avons fait le tri et nous vous avons sélectionné 4 objets connectés qu’on valide avec le tampon Moovely.

MyOeno, le sommelier connecté

myoeno

MyOeno est un petit tube qu’il faut tremper dans son vin. Connecté en Bluetooth à une application (Android et iOs), cet objet va déterminer les caractéristiques du vin en fonction de 3 critères : la puissance, la vivacité et le tanin. Une fois le profil établi, l’application va pouvoir vous recommander des vins similaires, si votre dégustation du soir vous a séduites.

Un peu à la manière de Vivino, la force de l’application est sa communauté. A chaque dégustation vous allez annoter le vin afin de guider d’autres membres dans leurs futurs choix de vins. A la différence que MyOeno ne se base pas sur le ressenti de ses utilisateurs, qui est subjectif, mais sur des données scientifiques. En réalité, le petit tube est un spectromètre qui analyse scientifiquement le vin en fonction des 3 critères précédemment cité. Les recommandations sont alors plus précises et laissent de moins en moins de place à la subjectivité.

myoeno

Si vous aussi vous trouvez que c’est une excellente idée, MyOeno est en cours de financement sur Ulule, n’hésitez pas à leur donner un petit coup de main!

Herkul va protéger votre smartphone

herkul

N’est il pas mignon ce petit bracelet ? Esthétique, Herkul est bien plus qu’un simple accessoire de mode. Anciennement nommé “Stop Voleur” , ce petit bracelet est une sorte de laisse virtuelle entre vous et votre smartphone. Si vous vous en êtes trop éloigné, votre mobile va alors sonner et le flash de l’appareil photo s’actionner. Si vous êtes, par exemple, en dehors d’un café et que votre smartphone est à l’intérieur, une alarme sonnera de plus en plus fort et le flash de votre appareil photo s’activera.

Ce système a pour objectif de remédier à la principale cause de perte d’un smartphone, son oubli. Encore à l’étape de concept, Herkul rentrera en campagne de financement en mars 2017. On ne vous manquera pas de vous en reparler à ce moment là.

Liva, le carnet de santé connecté

Encore un bracelet connecté, mais cette fois-ci, il n’a pas la même fonction. Liva ne protège pas votre smartphone mais vous protège. Le concept réside dans un QR code gravé sur le bracelet. En le scannant, on obtient rapidement toutes les données médicales de la personne. Bien entendu, seules les informations que vous avez préalablement renseignées sur le site seront accessibles. Mais plus vous avez renseigné votre compte, plus les secours pourront mieux vous prendre en charge. Car c’est là l’utilité de Liva. En un scan, les personnes qui viennent vous secourir ont accès à votre groupe sanguin, à vos allergies, à vos précédents médicaux … Je ne sais pas vous, mais je troquerais bien ma carte de groupe sanguin par un petit bracelet design.

Le jean connecté vibrant

jean-connecte-vibrant

D’après les représentants de Spinali Design, le vêtement connecté va remplacer les smartphones dans une dizaine d’années. Si l’idée est un peu utopique, il faut avouer que le jean connecté vibrant est un produit intéressant. Configuré à partir d’une application, on peut utiliser ce jean connecté pour différents usages : alerte de notifications importantes, aide à la géolocalisation… Mais l’exemple d’utilisation qui nous a le plus séduits est la fonction GPS de ce jean. Synchronisé à partir d’un trajet Google Map, votre jean va vibrer à droite ou à gauche pour vous indiquer le chemin à suivre. Je connais deux trois amis cyclistes qui devraient adopter le jean connecté uniquement pour cette fonction.

Vous voyez ? La France a du talent et surtout des idées. Si le savoir faire industriel de notre cher pays semble déjà faire partie des livres d’histoire, il ne fait nul doute que la France peut à nouveau rayonner à travers ses produits connectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
0
Share