On a testé la location de bateau… sans permis

J’ai eu l’occasion de tester la croisière fluviale lors d’un week-end entre amis il y a quelques semaines avec la Fédération des industries nautiques dont la particularité est la location de bateaux sans permis. Le concept est simple, vous pouvez louer un bateau pour un week-end, une semaine ou plus, et naviguer seuls sur les différents fleuves de France et cela avec un permis provisoire qui vous sera délivré par le loueur juste avant votre départ.

La croisière

C’est avec Les Canalous que nous sommes partis à bord d’un Haines Rive 40 très confortable. Nous étions six à bord et le bateau était équipé de trois cabines. Nous avions également trois salles d’eau et une petite cuisine. Vraiment bien agencé et très pratique !

Après une petite heure d’explications par un membre de l’équipe des Canalous qui nous a montré comment utiliser les équipements intérieurs du bateau, mais aussi comment l’amarrer et le conduire, nous avons pris le large. Je dois avouer que ses explications m’ont semblé très succinctes et rapides, peut-être parce qu’un de mes amis avait indiqué avoir le permis bateau, mais seule je ne serais pas partie sereine.

D’autant que nous avons commencé notre voyage sur la Mayenne par le passage d’une écluse. Et là nous avons très vite pu tester nos talents de marins. En effet, selon les heures de la journée les passages d’écluses sont automatisés et accompagnés par les éclusiers. Mais à d’autres moments, il faut les passer seuls. Et bien évidemment c’est ce qui est arrivé pour notre premier passage. Il nous a donc fallu des forces et surtout un peu de temps avant de réussir à l’ouvrir. Il a ensuite fallu que notre capitaine parvienne à faire entrer le bateau entre les murs étroits sans accident. Mission accomplie !

Nous avons sur notre trajet passé une douzaine d’écluses, de quoi devenir de véritables experts. Au départ on s’inquiète, on se sent un peu seuls sur ce gros bateau, et puis rapidement on se prend au jeu. Nous étions en pleine nature, presque seuls au monde puisque nous n’avons croisé que quelques pêcheurs et trois ou quatre autres bateaux.

Après quelques heures de navigation nous avons amarré dans le port de Château-Gontier où nous avons pu nous brancher à l’électricité et remplir la cuve d’eau du bateau. Nous avons passé la nuit sur le port. Il est possible d’amarrer le bateau partout sur le trajet, sur des pontons existants ou même en pleine nature. Mais les branchements électriques ne se trouvent pas partout, une carte des zones d’amarrage équipées nous a été distribuée avant le départ. Le lendemain matin nous sommes repartis en chemin inverse afin de revenir au point de départ mais sur d’autres croisières il est possible de faire une boucle et de visiter de nouveaux lieux durant tout le séjour.

On valide !

En conclusion, c’était une expérience très agréable. Parfait pour un séjour original où l’on peut profiter de la nature à son rythme en se prenant pour un véritable moussaillon ! Si vous êtes tenté par l’aventure vous trouverez la carte des toutes les croisières possibles ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
0
Share