Logan

Avant toute chose, cliquez sur Play ci-dessous et mettez en fond cette magnifique reprise la chanson Hurt par Johnny Cash pendant que vous lisez mon avis sur Logan :

Et faites Play encore et encore, le temps de lire ce billet. Cette chanson, initialement écrite par Nine Inch Nails, colle parfaitement à la bande annonce du film ainsi qu’à l’univers dans lequel nous plonge le film Logan. On pourrait presque croire que les paroles ont été écrites pour le film. Et M. Cash la chante merveilleusement bien cette reprise qu’il a faite environ un an avant de nous quitter.

Avant de vous dire pourquoi vous devez impérativement aller voir Logan si vous aimez les X-Men et l’univers Marvel (et DC Comics…!) en général, un rapide rappel du synopsis.

L’histoire de Logan le film

Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

Ok, un scénario somme toute assez classique. Sauf que…

Le meilleur film de l’univers X-Men

Vous l’aurez compris, je n’y vais pas par quatre chemins. Je pense avoir vu TOUS les films de l’univers X-Men. En fait j’ai dû voir TOUS les films MARVEL. D’où me vient cette attirance pour cet univers ? Tout a commencé il y a un peu plus de trente ans, quand mon cousin me fit découvrir Wolverine, Colossus, Iron Man, Spider-Man et consort, au travers notamment des magazines Strange. A l’époque, les couleurs des costumes de super héros étaient bien flashy mais l’esprit était bien là. Celui de héros parfois torturés, mais qui voulaient à tout prix faire régner la justice. Je vous parle de tout cela parce que le film Logan se situe “temporellement” bien après l’avènement puis le déclin des mutants. Bien après que la girl next door puisse être potentiellement un fille invisible, qui vole ou qui traverse les murs. Par rapport entre autres à l’âge du professeur Xavier dans le film (90 ans et quelques), aux voitures, aux villes, on comprend que l’histoire se déroule toutefois dans un avenir proche. Enfin, par rapport à l’univers dans lequel évoluaient Wolverine et Charles Xavier dans les films X-Men originaux. Dans ce monde, dans cet avenir, il n’y a pratiquement plus de mutants.

Nous retrouvons donc un Professeur X vieux, très vieux. Si vieux qu’il est presque sénile par moment, et en proie à des crises très violentes où il ne maîtrise plus son pouvoir télépathique et si on a le malheur de se trouver dans les environs (plusieurs centaines de mètres à la ronde…), il nous arrive quelques bricoles. Il vit reclus (enfermé ?) au milieu de nulle part, avec comme garde-malade Logan et Caliban le mutant pisteur de mutants.

Logan a lui aussi pris un méchant coup de vieux. “Whaaaaaaaaat ? C’est impossible ! Le gars se régénère il ne peut pas vieillir !”. Ben le gars est en piteux état, il boite, il est couvert de cicatrices, une de ses griffes a du mal à sortir complètement, et quand il a fini d’utiliser ses griffes, la peau cicatrise très mal… Et il semble traumatisé par des événements, ces derniers l’ayant entraîné dans le tourbillon de l’alcoolisme… Très honnêtement, si vous aimez les X-Men, vous savez que Wolverine c’est LE mec, un peu (beaucoup) animal, immortel, trop cool qui découpe tout et qui ne faut pas trop chercher. Là, Logan fait vraiment beaucoup de peine à voir, chaque plan où on le voit souffrir (c’est à dire un plan sur deux) est un brise-coeur.

Le film ne va très certainement pas plaire à tout le monde pour une raison très simple : la violence. La violence des scènes mettant en avant tout ce qui porte des griffes est du JAMAIS VU dans l’univers MARVEL au sens large. On a pu voir tout de même sur Netflix des scènes bien tendues dans l’excellente série Daredevil. Mais là, dans Logan, c’est un cran au-dessus. Et quelque part, nous sommes spectateurs de ce qui se passerait vraiment si un mec avec des griffes quasiment indestructibles en métal se mettaient à les planter dans autrui. Et Logan, il est un peu comme John Wick : il vise la tête.

Alors le film est violent dans ses scènes d’action (ou scènes de découpe, c’est selon), mais il l’est aussi dans la vision qui nous est offerte de ses personnages principaux. Voir Logan et Charles Xavier au bout de leur vie, ça fait bizarre quand on a suivi leurs aventures pendant 17 ans (le premier film de la première trilogie dans de l’an 2000 !) et qu’ils étaient au top du top. Les acteurs Hugh Jackman et Patrick Stewart tirent d’ailleurs leur révérence avec ce film, ils ont annoncé qu’on ne les reverrait plus sous les traits de Wolverine et du professeur X. Ces messieurs jouent excellemment bien dans Logan, ils donnent à leurs personnages une profondeur rarement atteinte dans un film MARVEL, et ils arrivent à nous faire ressentir leur peine, leur souffrance, leur agonie, de façon très juste.

Mais il n’y a pas qu’eux qui crèvent l’écran dans ce film ! La jeune actrice qui incarne la petite mutante est incroyable. Une véritable petite bête sauvage avec un visage d’ange (du moins quand elle ne serre pas les dents et qu’elle ne crie pas). Nos deux compères se voient obligés de la recueillir et à partir de ce moment là il va leur arriver toutes sortes de soucis. Par soucis j’entends les Reavers, une milice composée de mercenaires chasseurs de mutants, armés jusqu’aux dents.

Autre chose qui m’a aussi marqué dans le film c’est la façon dont on apprend un peu ce qu’il s’est passé depuis le dernier Wolverine et le dernier X-Men de la première trilogie. Au détour de brèves conversations entre Charles Xavier et Logan, on comprend que quelque chose de grave est arrivé. Et que ça a profondément bouleversé nos deux vieux mutants. Si vous avez lu le comics Old Man Logan vous comprendrez qu’il y a un petit changement sur la cause de la disparition des mutants…

Allez voir Logan

Logan, c’est un mix entre un roadtrip et un western post0-apocalyptique. Dominique Toretto dirait certainement “One last ride”. Body, lui,  dirait “Un dernier trip et on s’arrache”. Et ils auraient raison. Allez voir Logan si vous êtes fans des X-Men. Allez voir Logan si le genre roadtrip (sanglant) vous parle. Allez voir Logan si vous voulez voir à quoi ressemble un vrai film X-Men, voire, un vrai MARVEL.

The amounts may not make your mouth water, but your wallet will thank you. The landmark “Welcome to Fabulous Las Vegas” sign takes 10 minutes to reach by car, while the Neon Museum — which has a collection of old Las Vegas signs — is a 15-minute drive away. Pokerstars Casino $1500 Bonus Package GLI, Pennsylvania Gaming Control Board License, 800gambler 96 see here. Call Gambling Helpline New Zealand: 0800 654 655 All recommended casino sites are real money casinos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
0
Share