Découverte de l’eSport Lab by Predator : première salle d’entraînement pour l’e-sport

Predator eSport Lab

Désireuse de poursuivre son engagement dans l’e-sport, la marque gaming d’Acer, Predator, se lance dans un partenariat pour ouvrir la première salle d’entrainement eSport en France : l’eSport Lab. Moovely avait RDV à l’inauguration ce mardi 3 juillet 2018. Réactions.

EsportLab by Predator, kézako ?

L’eSport Lab, c’est un complexe d’eSport, à Bobigny avec DEUX superbes salles de gaming.

La promesse? Des salles climatisées, équipées dernier cri, connectées en fibre optique et assurant une disponibilité matériel impeccable. Mais pas que!

Mais tout ce matériel… pour faire quoi?

La Génèse du projet

Karim Ouahioune, directeur Marketing & Communication d’Acer France, nous explique que la question qui s’était posée était la suivante: comment Predator pouvait continuer à contribuer à l’eSport? Cette question, c’est en partenariat avec la société Tides, d’Hadrien Noci, qu’ils ont essayé d’y répondre.

Mieux connu dans le monde de l’e-sport sous le pseudo de Thud, Hadrien Noci est un commentateur reconnu de Stracraft 2 et un organisateur d’événements sur le même jeu.

L’Esport Lab c’est donc quelque part LA réponse de ces deux sociétés professionnelles du gaming à la question : “Que manque-t-il au gaming professionnel en France?”. Et cette réponse, c’est la possibilité pour les équipes de proGaming de pouvoir établir un bootcamp à quelques jours / semaines d’une compétition.

Le Bootcamp est un élément clé de la compétition et c’est bien cette structure que vient apporter Predator à L’eSport, le légitimant encore plus en tant que sport à part entière.

Concrètement qu’apporte l’Esport Lab?

Un centre dédié et autosuffisant

Au même titre que les sportifs, qu’on appellera ici “traditionnels”, se réunissent en camps d’entraînement avant une compétition de haut niveau (nos footballeurs à Clairefontaine, nos rugbymen à Marcoussi, etc.), les équipes d’eSport vont être appelées à faire de même.

Pour toute équipe compétitive, la cohésion est un élément clé à la réussite. Et ces moments d’immersion sont indispensables. D’une part pour continuer d’apprendre à mieux se connaître mais également pour faire éclater toutes les tensions avant compétition. Objectif : se vider la tête, ne manquer de rien, se concentrer sur ses coéquipier, sur la compétition. Nos équipes françaises vivent alors en autonomie, ensemble, pendant plusieurs jours, voire semaines, avant et pendant une grande compétition.

Et bien c’est exactement ce qu’il manquait dans l’eSport français, et ce que souhaite apporter ce Predator eSport Lab, un vrai Bootcamp.

Aujourd’hui, beaucoup d’équipes gaming se doivent de louer un espace non dédié pour se retrouver, un appartement Airbnb par exemple, d’apporter l’intégralité de leur matériel (tours, écrans, périphériques, multiprises et rallonges), de préparer leur repas, etc. C’est une situation qui nous semblerait tous aberrante si on regardait s’entraîner nos footballeurs professionnels. J’imagine déjà les rires du grand public si nos footeux devaient louer eux-même un terrain stabilisé, penser à aller faire les courses, faire à dîner après l’entrainement… pas crédible.

Ce sérieux, le centre d’Acer vient l’apporter en permettant aux équipes gaming de venir se concentrer sur leur objectifs sportifs. Et de ne penser à rien d’autre.

Il propose une situation géographique très proche de Paris (Bobigny), accessible en transport. Juste à côté du centre, des logements de type appart-hôtel, permettant d’accueillir les joueurs, les coachs, les managers. Dans le centre lui-même, toutes les commodités : c’est un immense espace qui s’étend sur 2 étages, 170m², avec une terrasse, un baby-foot, une salle de sport, une salle de repos, une cafétéria et un chef étoilé aux cuisines. Tout a été pensé pour la performance des joueurs, pour les libérer de toute contraintes, pour qu’ils puissent se concentrer sur leur métier : la compétition.

Du matériel haut de gamme adapté à la compétition de haut niveau

Nous avons parlé du “autour”, de l’encadrement, de l’accompagnement, parlons maintenant du coeur : l’entrainement et la compétition à proprement parler.

Positionné en tant que partenaire et équipementier, Predator a choisi d’équiper cette salle avec du très bon matériel.

Dans ses deux salles climatisées, séparables ou joignables via une cloison modulaire, on retrouve, par salle : six postes “joueurs”, un pc portable pour le coach, un tableau blanc et un espace canapé équipé d’un vidéo-projecteur, sans compter, obviously, une connexion internet par fibre optique.

Pour ce qui est des postes joueurs, on trouve comme matériel :

  • PCs G3
  • Ecrans 24″ Full HD à 144 Hz et 265 Hz, 1ms de réponse
  • Souris CESTUS
  • Claviers AETHON
  • Casques GALEA
Un poste joueur de l’eSport Lab

Bien évidemment, chaque joueur étant souvent habitué à sa propre souris, sa sensibilité etc, Predator précise que les périphériques personnels (souris, clavier, casque, voire disques durs) peuvent être amenés par les joueurs.

Pour le coach, le modèle mis à disposition est un Helios 300. Ce PC portable est équipé d’un logiciel de capture, streaming et montage multivue en 4K: vMix HD.

Poste Coach Helios 300

Un poste coach Helios 300 avec son multiview et son écran de projection

Pourquoi mettre l’accent sur l’équipement du coach me demanderez vous? Et bien repensez à nos sportifs “traditionnel”. Toutes les équipes utilisent “l’entrainement vidéo” afin de revoir leurs précédents matchs, leurs entraînements, analyser leurs stratégies, mettre le doigt sur les défauts, les points forts.

Et bien c’est exactement pareil ici : le logiciel permet de streamer en direct et d’afficher sur le vidéo projecteur Z650 l’écran de n’importe quel joueur, d’afficher en simultané les flux vidéo de plusieurs joueurs ou de regarder différents endroit de la carte. Par l’exemple dans les photos prises lors de l’inauguration, où les plus avertis d’entre vous auront reconnu League Of Legends, les coachs affichaient en direct une vue par lane et une vue sur le Jungle.

Espace Coach
L’espace coach : projection / suivi / debriefing / montage etc.

Evidemment, la production de vidéo est également au programme des possibilités.

Petit “plus” matériel mis en avant par Predator : ils promettent une maintenance réactive de leur part via leur SAV français d’Agen, leur permettant de mobiliser rapidement des techniciens, afin de garantir une disponibilité optimale des machines.

Le Predator eSport Lab est-il uniquement dédié aux professionnels?

Vous l’aurez compris, la première cible de ce lieu est clairement un public professionnel. Joueurs sous contrat, coachs, managers, équipes sponsorisées, il est clair que la professionnalisation du gaming est en pleine montée et que c’est ce public qui est visé.

Une question qui se pose alors immédiatement est celle du tarif.

Cette information n’a pas filtré lors de cette soirée d’inauguration, mais pourtant, en abordant le sujet, Karim Ouahioune se veut rassurant. Pour lui, ce lieu dédié au gaming est appelé autant à recevoir les équipes proGaming que des équipes semi pro, voire amateurs. Sous le ton de la confidence, il nous annonce que l’une des vocations de l’eSport Lab pourrait également être de repérer les futurs talents de l’eSport de demain.

On pourrait alors se dire que le centre se doit de rester accessible et donc peut être songer à des tarifs axés sur des prestations de différents niveaux, des forfaits.

Officiellement, ouverture du Predator eSport Lab le 9 juillet. Les reponses seront alors peut être là à cette date. Nous éditerons probablement cet article lorsque les tarifs seront publiquement connus.

Conclusion

De la crédibilité, de la légitimité, du sérieux, de la reconnaissance. Au delà du matériel pur et dur mis à disposition, voilà surtout ce qu’apporte ce Predator eSport Lab à l’eSport français d’aujourd’hui. Et rien que pour cela, on ne peut que lui souhaiter de la réussite.

A une époque où une partie du grand public s’interroge d’un côté sur “comment l’eSport peut-il bien être considéré comme un sport à part entière?“, alors qu’en parallèle des réflexions menant à integrer l’eSport aux Jeux Olympiques de 2020 ont lieu, Predator choisi de donner des arguments de qualité aux professionnels du Gaming.

Petit à petit, le proGaming gagne ses galons sur la scène internationale, il est temps que la France se dôte également d’équipements dédiés. Et alors que le CIO (Comité International Olympique) organise dans deux semaines un forum sur l’eSport lors de leur sommet afin d’y rencontrer les différents acteurs de la discipline, peut être que nos équipes Françaises seront fin prêtes pour se positionner sur un prochain rendez-vous olympique…

Avant de vous quitter, je vous laisse une petite galerie de photos de l’inauguration, ne serait-ce que pour voir ces magnifiques laptops aux couleurs des avengers (pas encore disponibles en France.. mais qui sait…) #TeamIronMan

[rl_gallery id=”9962″]
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
1
Share