Avengers: Infinity War , LE MEILLEUR film Marvel ?

C’est officiel, Avengers: Infinity War sort aujourd’hui et putain, on a bien fait d’attendre. Dernier film en date du Marvel Cinematic Universe après Black Panther sorti en février, Infinity War arrive pour redéfinir encore l’échelle d’epicness à laquelle nous a habitué les productions Marvel. Qu’est-ce qui fait que Infinity War était tellement attendu ? Tout simple, c’est la culmination de 10 années de films Marvel en un seul long-métrage. Qui aurait cru, en 2008, que le premier film Marvel, Iron Man, aurait donné naissance à une telle lignée de films ? (bon OK certains sont clairement nazes, mais globalement ça va). C’est un gros oui pour nous, le film est superbement exécuté et va probablement (je l’espère) éclater tous les records. On commence où ? Synopsis:

Alors que les Avengers et leurs alliés ont continué de protéger le monde face à des menaces bien trop grandes pour être combattues par un héros seul, un nouveau danger est venu de l’espace : Thanos. Despote craint dans tout l’univers, Thanos a pour objectif de recueillir les six Pierres d’Infinité, des artefacts parmi les plus puissants de l’univers, et de les utiliser afin d’imposer sa volonté sur toute la réalité. Tous les combats que les Avengers ont menés culminent dans cette bataille, qui décidera du destin de la Terre et du reste de l’univers, et qui impliquera tous les héros déjà connus, dont les Gardiens de la Galaxie.

L’alignement de tous les univers Marvel

Marvel a progressivement offert à ses fans des personnages aux origines variées: l’humain surdoué qui doit ses capacités à son armure, Tony Star, le Dr Jekyll/Mr Hyde que joue Bruce Banner, le super soldat Steve Rogers, le magicien Steven Strange, le pirate de l’espace Peter Quill, ou le dieu du Tonnerre Thor. Beaucoup d’univers que théoriquement rien ne lie… si ce n’est leurs héros qui finissent par se rencontrer, et s’apprécier (de temps en temps).

Infinity War arrive à fusionner tous ces univers, en un film qui s’avère très cohérent malgré le nombre de héros au casting. Pour se faire, on suivra majoritairement trois groupes de héros, dans des endroits très différents, et surtout avec des objectifs propres.

Trois “arcs” majeurs s’annoncent progressivement au long des 2/3 du film. Ce qui pallie sans problème aux soucis récurrents de rythme, et offre un spectacle haletant, avec de l’action en continu ! C’est une des choses les plus marquantes de ce film, car on a tendance à avoir un gros burst d’action suivi d’une accalmie bienvenue. Dans Infinity War, l’accalmie signifie bien souvent un personnage qui s’éteint…

Un méchant sublime pour occuper les héros d’Infinity War

Thanos, le Titan Fou, l’Amant de la Mort, l’antagoniste principal de ce film n’est au final pas si inconnu au bataillon. Si on regarde bien, sa première apparition au cinéma date du premier Avengers, où ses troupes, les Chitauri, envahissent New York au grand dam des Avengers. Si l’invasion est bien repoussée, les créatures de Thanos sont bien ancrées dans les mémoires, et marquent durablement la planète Terre.

Ne manquait plus que leur maître, dont on découvre pas mal pendant Infinity War. Playboy philantrop ? Pas tellement, plutôt meurtrier qui se cache derrière de bonnes intentions. Problème, Thanos est persuadé qu’il a raison. Et ne reculera devant rien pour que son projet de longue haleine, récupérer les 6 pierres d’Infinité pour élaguer un peu la Galaxie.

Le traitement du grand méchant est superbement orchestré, et on se retrouve face à une crevure, certes, mais qui a de la profondeur, des sentiments, des souvenirs. Je ne pensais pas pouvoir ressentir quelque chose pour un méchant de cette ampleur, et au final, j’ai compris ce qui le faisait avancer. Le gros plus, c’est surtout que Thanos crystallise tous les super méchants du MCU en un seul personnage, encore pire que ce à quoi on pouvait s’attendre. Et pourtant, sa noblesse crève l’écran.

Un traitement plus mature

Si la plupart des films Marvel sont très kid-friendly, Infinity War change un peu la donne et offre un traitement plus mature de l’action. On sent vraiment toute l’expérience des frères Russo derrière, avec une approche très adulte du conflit à venir. Délivrant une violence mesurée, le film m’a surpris plusieurs fois en bien. Marvel grandit avec son public, et touche à des choses plus poussées.

Infinity War se révèle le moins accessible des films Marvel pour les non-initiés (il faut avoir vu la majorité des films pour comprendre tout ce qui se passe), et au final, ce n’est pas grave. Je vais parler du point de vue du fanatique de Marvel qui a absolument tout vu, mais c’est appréciable parfois d’avoir des films plus complexes qui ne s’ouvrent que lorsqu’on a les bonnes clés. C’est un peu la récompense ultime pour les fans, qui après avoir suivi pendant 10 ans les aventures de leurs héros/héroïnes favorites, peuvent enfin voir une “conclusion” à ces trois phases du MCU.

Une vraie réussite

Je peux clairement dire que j’attendais énormément d’Avengers: Infinity War. Est-ce que ce film est réussi, malgré la myriade de super héros présents, l’action qui ne s’arrête jamais ?  Oui. Est-ce qu’il faut aller le voir ? Oui. Pourquoi ? Oui. Je me perds, mais ce dernier Marvel movie est une bombe, tant pour les fans de comics, que pour les fans du MCU uniquement. Caméos, clins d’oeil, Stan Lee, tout est fait pour les personnes réceptives rentrent dans le film, et partagent au côté de leurs héros préférés 2h35 à survivre à l’improbable… Je ne peux que vous conseiller de rester après les crédits pour assister à la scène cachée, qui annonce de belles choses.

Avengers: Infinity War sort le mercredi 25 avril, dans toutes les salles obscures dignes de ce nom !

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
1
Share