Hier

Test : Wileyfox Swift 2 Plus

Test : Wileyfox Swift 2 Plus

Wileyfox, marque britannique, propose des smartphones sous Cyanogen OS. On a eu l’occasion de tester leur tout dernier modèle : le Swift 2 Plus. Design avec un capteur d’empreintes digitales, Wileyfox propose ici un appareil accessible à moins de 230 euros. Que vaut-il réellement ?

 

Caractéristiques et photos

 Wileyfox Swift2 Plus
Dimensions et poids143.7 x 71.9 x 8.6 mm, 155 g
SystèmeCyanogenOS (Android 6.0)
Ecran5" LCD IPS HD (720p)
ProcesseurSnapdragon 430 à 1,4 GHz
Mémoire vive3 Go
Mémoire de stockage32 Go (+ port microSD)
Appareil photo16 MP (8 en façade)
Batterie2700 mAh
Prix220 euros
AutresUSB Type-C, capteur d'empreinte digitale, NFC, Dual-SIM

 

Prise en main : un smartphone agréable

Peut-être que cela ne se voit pas sur les photos, mais le Wileyfox Swift 2 Plus est assez massif ! Il est courbé sur les bords au dos et permet donc de bien le prendre en main. Le capteur d’empreintes digitales à l’arrière est classique et fonctionne bien. Sur la face avant, on retrouve le logo, ainsi qu’un haut-parleur rond qui rappelle ceux d’Acer. C’est différent et ça le démarque un peu. Le smartphone propose de l’USB Type-C et heureusement car en 2017 il ne devrait plus y avoir de micro-USB. Cependant, je ne sais pas si c’est parce que c’est un modèle presse, mais nous n’avions que le câble USB et pas de chargeur ni de kit mains libres (pas gênant cela dit).

Du côté de l’écran, on est sur du 720p de bonne qualité. Ce n’est pas choquant et avec une taille de 5 pouces, c’est moins visible. Enfin, on entre dans les entrailles du système avec du Cyanogen OS. C’est aussi « simple » qu’un Android de base, mais avec des possibilités de personnalisation beaucoup plus élevées. Si bien que d’ailleurs, je n’y ai pas touché, mais quelqu’un qui souhaite vraiment le transformer s’y amusera des heures pour tout changer.

Pour le processeur, c’est un Snapdragon 430. Un bon processeur qui fait tourner les petits jeux tranquillement sans trop bouffer la batterie. Ainsi, l’autonomie est excellente pour un modèle de cette gamme. On tient la journée facilement.

 

La photo : le problème du Wileyfox Swift 2 Plus

Sur le Wileyfox, le plus gros point noir, c’est son appareil photo… Autant dire de suite, j’ai très vite abandonner l’idée de prendre des photos. Le capteur de 16 MP fabriqué par Samsung semble bon sur le papier, mais on dirait que le software ne suit pas. Dès que la luminosité est trop élevée ou trop basse, l’appareil a du mal. Pire, les couleurs sont fades dans ces conditions. Je suis peut-être pointilleux, et je ne devrais pas en attendre autant d’un smartphone à ce prix-là, mais cela reste frustrant

 

Conclusion

Le Wileyfox Swift 2 Plus possède un design sympa pour un prix abordable (220 € environ). Cependant, l’appareil photo n’est pas son point fort. Ce qui peut déranger aussi, c’est son écran seulement HD alors qu’on en trouve dans la même gamme de prix avec du Full HD. Cela joue aussi sur l’autonomie qui est vraiment bonne sur cet appareil. Si vous souhaitez ne pas mettre 250€ dans un smartphone, c’est une bonne occasion à prendre.

A l’heure où nous publions ces lignes, Cyanogen n’existe plus et Wileyfox a assuré que ses appareils passeront sous Android Nougat. Il est donc fort probable que la surcouche soit modifiée très prochainement.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hier
@Hadr1en

Rédacteur en chef de Moovely.fr

Plus de Hier

share-400x240

VIDEO – Futur en Seine 2017 : On y était !

M!KE16 juin 2017
canary-main-image-400x240

Test de la caméra de surveillance, mais pas que, Canary

Hadrien Miche14 juin 2017
meizum5-1-400x240

Test Meizu M5, un véritable dépucelage

Kevin Brun30 mai 2017
Razer-Leviathan-Mini7-400x240

Test de l’enceinte portable Razer Leviathan Mini

M!KE29 mai 2017
holi-sleepcompanion-400x240

Test de l’ampoule connectée SleepCompanion d’Holi

Hadrien Miche22 mai 2017
MyPP-WD-400x240

Test du WD My Passport 4 To

Hadrien Miche19 mai 2017