Présent

Découverte des bots journalistes qui personnalisent leurs newsletters

Découverte des bots journalistes qui personnalisent leurs newsletters

Je suis abonné à quelques newsletters que je reçois dans ma boîte e-mail régulièrement : cela va de une fois par jour à une fois par semaine. C’est un moyen pour moi de rester au courant sur des sujets divers et variés, allant de l’information classique (les nouvelles neuves du monde, comme dirait Jules Edouard Moustique) à des sujets plus ciblés. Ces newsletters sont confectionnées habituellement par des journalistes ou des passionnés, selon les domaines. Aujourd’hui, il existe des bots qui sont capables de sélectionner le meilleur de l’information, juste pour vous.

C’est quoi un bot ?

Un bot informatique, ou robot informatique, est un agent logiciel qui peut être soit automatique, soit semi-automatique, et qui va interagir avec des serveurs informatiques. L’idée est qu’il interagisse afin de nous rendre service à nous, les humains, en s’appuyant sur une intelligence artificielle. Alors souvent, la fameuse intelligence artificielle n’est autre qu’une suite de scripts permettant de répondre à la plupart des questions que serait sensé poser une personne, dans un cadre donné (répondre sur Facebook Messenger pour du SAV, ou pour dire quel temps il fera demain). Qu’on le veuille ou non, les bots sont partout. Si vous avez un smartphone, iOS ou Android, vous avez un bot puissant dans la poche : Siri ou Google Assistant (oui il arrive en France, pour de vrai). Les bots peuvent donc être basés sur de l’IA (intelligence artificielle) et là, ils peuvent se montrer non seulement très pratique, mais aussi très intelligent.

Flint_bot_Moovely_01

Flint, le bot journaliste

Benoît Raphaël, journaliste et expert (le Post du Huffington Post, le Plus de l’observation, le Lab d’Europe 1, c’est en partie lui), a mis au point une newsletter qui concentre une mine d’information sous forme de liens, ces derniers ayant été choisis par des IA. En effet, les bots de M. Raphaël sont capables d’apprendre et de s’adapter à vos choix lorsque vous allez cliquer et lire un article qu’ils vous auront proposé.

Flint fait un peu office de bot central, dans le pool de robots disponibles et développés par Benoît Raphaël. C’est lui qui nous envoie les articles de qualité qui ont été sélectionnés juste pour nous. Ce qui est intéressant c’est que Flint va aussi essayé de nous faire découvrir des choses, en nous sortant de notre bulle. C’est exactement cela qui me posait problème à la base : si je cliquais trop sur un type d’information, peut-être qu’à terme le bot se concentrerait trop sur un type d’informations et je passerais peut-être à côté d’infos intéressantes. Et bien non ! Flint va certes prendre en compte mes choix, mais aussi de temps à autre me proposer des choses « en dehors » de mes choix habituels, avec tout de même un petit rapport lointain. Selon si je lis ce qu’il me propose ou non, il verra s’il peut continuer de m’envoyer des liens en rapport avec ces nouveaux sujets.

Jeff est le bot passionné par la mutation des médias. Il va nous proposer des liens traitant des nouveaux modèles économiques, des réseaux sociaux… Je teste depuis quelques jours et les sujets sont vraiment intéressants, le bot a très rapidement compris ce que j’aimerais potentiellement lire.

Flint_bot_Moovely_01

Yolo, le bot écolo

Le troisième bot est un « biobot », ultra intéressé par tout ce qui concerne le climat et l’énergie. Son coach humain est Anne-Sophie Novel, blogueuse et journaliste spécialisée sur les alternatives environnementales, économiques et sociales. Je connais Anne-Sophie depuis de nombreuses années. Il y a dix ans elle lançait Ecolo-info (une barre d’outil collaborative nous donnant accès à un vaste ensemble de sites internet sélectionnés par une communauté désireuse de partager saconnaissance de l’écologie et du développement durable). Puis il y a quelques années elle a développé Place to B, qui est à la croisée des chemins entre médias, écologie et économie collaborative. Là, l’idée est de fédérer, étudier et transmettre autour du changement climatique et de la transition. Son dernier bébé est donc Yolo, développé avec Benoît Raphaël, et membre de la bande à Flint.

Que ce soit pour Jeff ou pour Yolo, il est possible de choisir des sources uniquement en français ou bien aussi en anglais. J’ai été très agréablement surpris par la qualité des sujets proposés dès le départ, et l’IA semble très réactive. Je n’utilise ces bots que depuis quelques jours mais je dois dire que je suis conquis. Bien entendu, je ne vais pas pour autant me désabonner de mes newsletters habituelles, les newsletters « bots » viennent compléter mes sources d’information et ce, de fort belle manière.

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Présent
@todephotographe

Photographe // Gamer // G33k // Addict aux burgers et aux mojitos // Aime les V6 mais aime aussi les électriques // FPV Racing wanabee

Plus de Présent

CarsVSStorm-400x240

Cars 3 : Un dernier tour piste pour Flash McQueen

M!KE2 août 2017
switchbot-feat-400x240

Test de Switchbot, un robot qui appuie sur vos interrupteurs

Hadrien Miche1 août 2017
moshi_vacanza1-400x240

Notre sac pour l’été : le Vacanza de Moshi

Hadrien Miche21 juillet 2017
kirbyblowoutblast-400x240

Test du « mini-jeu » Kirby’s Blowout Blast

Hadrien Miche20 juillet 2017
fujitsu-scansnap-ix100-400x240

ScanSnap iX100 : scanner dans le Cloud n’a jamais été aussi simple

Hadrien Miche18 juillet 2017
flipwars-400x240

Test de Flip Wars : un petit jeu addictif en multijoueur

Hadrien Miche17 juillet 2017