Test de OOCAR : la voiture de demain, aujourd’hui

Aujourd’hui il est possible de rendre un pot de fleur connecté, de faire en sorte de fermer automatiquement les stores de sa maison s’il pleut trop fort, ou encore d’allumer les lumières de l’appart’ dès qu’on arrive chez soi. Toutefois les avancées technologiques dans nos véhicules dépendent du millésime et du niveau de gamme de la voiture. L’ordinateur de bord nous fournit des infos, mais souvent ça se cantonne à la consommation en temps réelle, à la température extérieure et au nombre de kilomètres effectués depuis le dernier plein.

De nos jours il existe des solutions nous permettant d’en savoir plus, bien plus. C’est la promesse que nous fait notamment OOCAR.

C’est quoi, OOCAR ?

OOCAR, c’est un dongle et une application pour smartphone (à l’heure où j’écris ces lignes, seule la version iOS est disponible). Pour 39,90€ on reçoit le dongle dont vous pouvez voir des visuels ci-dessus. Bizarre la prise à l’arrière, hein ? En fait le dongle se branche sur la prise diagnostic de sa voiture, il est compatible avec les voitures essence depuis 2001 et diesel depuis 2004. Où se trouve cette prise diag’ ? Et bien l’application OOCAR téléchargeable gratuitement depuis l’Appstore nous renseigne sur la position de cette fameuse prise. J’avoue avoir pas mal tâtonner pour trouver celle de ma voiture mais l’application m’avait bien renseigné sur son emplacement (soit, sous le tableau de bord, sous le volant).

OOCAR Moovely

Une fois que le dongle est en place, on l’oublie. Tout ce fait via l’application que j’ai pour ma part installée sur mon iPhone 5. Le bluetooth sur l’iPhone doit être activé, c’est par ce biais que le dongle communique avec l’application. J’ai parcouru quelques centaines de kilomètres avec OOCAR et je dois avouer que les informations fournies par l’app sont intéressantes. On peut voir tous les trajets que l’on a effectué (OOCAR n’a pas accès à ces informations), l’application nous informe de problèmes éventuels liés au véhicule, on sait où on s’est garé (en fait il s’agit du dernier lieu où le dongle et le smartphone ont communiqué ensemble), et surtout, nous sommes sensibilisés sur notre éco-conduite. En effet, l’application nous renseigne sur la manière dont nous conduisons et nous aide à faire des économies en conduisant plus “cool”.

OOCAR Moovely

Quand on lance l’application, on a un aperçu de son dernier trajet. Un score global nous est fourni, avec aussi une note concernant les phases d’accélération, de décélération, les passages de rapports et enfin la douceur de conduite.

De manière plus approfondie, il sera possible de savoir combien nous a coûté un trajet, combien de litres nous avons consommé pour le faire, la vitesse moyenne, le pourcentage du temps passé à l’arrêt (hilarant à Paris – proche banlieue…) j’en passe et des meilleurs. L’application sera aussi à même de nous fournir, lorsque nous ne conduisons pas, des conseils afin d’améliorer notre éco-conduite.

Bien ou bien ?

Après plusieurs semaines d’utilisation, j’ai trouvé la solution OOCAR intéressante, bien qu’encore un peu jeune. L’application n’a parfois pas reçu via le dongle les informations de certains trajets effectués, ou il est arrivé que j’ai toutes les informations sauf celles liées à la consommation. Notons que cela n’est arrivé que rarement.
L’application évolue constamment via ses mises à jour gratuites et il est fort pratique de connaître par exemple le prix du diesel des stations services environnantes, ou de savoir où se situent les parkings aux alentours. Avec OOCAR, la voiture connectée de demain est déjà disponible aujourd’hui !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts
Total
0
Share