Mobilité

Test du Sony Xperia XZ1 , une nouvelle réalité ?

Test du Sony Xperia XZ1 , une nouvelle réalité ?

Tous les 6 mois c’est la même chanson : Sony présente un nouveau smartphone haut de gamme avec une fiche technique alléchante. Le dernier et le plus puissant processeur du marché, un « gros » capteur photo, une belle dalle tactile… Et à chaque fois, la belle promesse sur le papier ne se réalise malheureusement pas en utilisation.

Malgré cela, je m’entête à tester les dernières sorties de Sony Mobile. Pourquoi ? Parce qu’au fond de moi, j’espère un retour des Sony Xperia sur le devant de la scène. Il ne faut pas oublier qu’il y a quelques années maintenant, Sony proposait des smartphones plébiscités par toute la critique. Élégants, puissants, avec un super appareil photo, je me souviens d’un temps où je recommandais (par exemple), le Sony Xperia Z3 à tout va. Depuis ? Sony a clairement loupé le bon wagon. Les couacs s’accumulent, l’innovation est absente et les promesses des anciens modèles ne sont pas vraiment concluantes.

Alors pourquoi tester le Sony Xperia XZ1 ? Parce qu’une nouvelle fois la fiche technique est alléchante. Premier smartphone Android (hors appareils Google) sous Android O, il embarque avec lui le tout dernier Snapdragon 835 de Qualcomm et propose tout une expérience autour de la réalité augmentée. Suffisant pour revenir dans le « Game » ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Sony Xperia XZ1, un style bien à lui

Sony-Xperia-XZ1-Moovely-12-1024x512

Il existe deux manières d’appréhender le design du Sony Xperia XZ1. D’un côté, il y a ceux qui trouvent le design du Sony Xperia XZ1 vieillissant. Alors que la tendance est aux écrans borderless et aux lignes arrondies, Sony propose une nouvelle fois un design très industriel où la seule évolution réside dans un peu plus de douceurs sur les tranches.

De l’autre côté, il y a ceux qui boivent toujours le verre à moitié plein. Ces derniers apprécient que Sony cultive sa propre identité alors que les smartphones se ressemblent de plus en plus. J’ai récemment comparé le LG V30 avec le Samsung Galaxy S8 et je peux vous assurer que de face, ce sont des vrais jumeaux.

Peu importe les histoires de goûts, ce qu’on peut affirmer c’est que le Sony Xperia XZ1 respire la solidité. Avec son Gorilla Glass 5 sur la face avant et le cadran en aluminium, il semble être vraiment robuste. Là où j’éprouve le plus d’hésitations est dans la forme des coins de l’appareil. Habituellement arrondis, ils sont ici très tranchés, ce qui peut vous gêner dans la poche de votre jean et rendre certaines prises en main douloureuses à la longue.

Sony-Xperia-XZ1-Moovely-12-1024x512

Un autre point où j’exprime quelques doutes se trouve au niveau de la robustesse des boutons de volume, situés sur la tranche du téléphone. En seulement quelques semaines d’utilisation, j’ai commencé à ressentir du jeu lors de leurs utilisations. Dans le temps, ils pourraient rester bloqués les rendant ainsi, hors d’usage. Problématique, surtout que le Sony Xperia XZ1 ne propose pas une batterie amovible. Pour les réparer, si besoin, il faudra ainsi faire appel à un spécialiste.

Sony-Xperia-XZ1-Moovely-12-1024x512

Autre élément où j’exprime quelques doutes est le cache qui protège le slot SIM et carte SD. Mobile certifié IP68, Sony utilise ce cache pour éviter que l’eau s’infiltre dans l’appareil par ces ports. Or, il suffit que le cache ne soit pas tout à fait hermétique pour rendre votre smartphone vulnérable à l’eau. Je vous conseille donc de ne pas trop le solliciter, car dans le temps, il pourrait perdre son étanchéité. Cela a déjà été relevé sur des précédents modèles de Sony…

Sony-Xperia-XZ1-Moovely-12-1024x512

Pour être totalement complet sur le design du Sony Xperia XZ1, il faut noter que le capteur photo, sur le dos de l’appareil, ressort de quelques millimètres. Malheureusement, c’est devenu une caractéristique commune sur les smartphones récents. Sur le Sony Xperia XZ1, cela ne dérange pas l’équilibre du téléphone lorsqu’il est sur son dos. Cependant, le capteur a tendance à attirer la poussière tout autour du capteur. Il faut le nettoyer régulièrement pour éviter que cela impacte la qualité de vos clichés.

Sony persévère dans le LCD

Sony-Xperia-XZ1-Moovely-12-1024x512

Alors que même Apple a abandonné le LCD pour une dalle OLED, Sony persévère en équipant son XZ1 d’une dalle LCD de 5,2 pouces. D’une résolution de 424 ppp, le résultat est concluant sans être au niveau des meilleurs. La colorimétrie est bonne, tout comme la luminosité. Là où le Sony Xperia XZ1 perd, face à la concurrence, est au niveau des contrastes. Caractéristique qui a pour intérêt de donner des images vives.

Sony Xperia XZ1, le 1er smartphone sous Android Oreo

Sony-Xperia-XZ1-Moovely-12-1024x512

Comme je le disais en introduction, le Sony Xperia XZ1 est le 1er smartphone, hors Google, à proposer Android Oreo. Si dans l’utilisation vous ne voyez que très peu de différences avec Android Nougat, la dernière version d’Android fait un incroyable travail dans l’arrière-boutique. Tout d’abord, d’un point de vue autonomie, le Sony Xperia XZ1 est le smartphone qui m’a le plus résisté sur ces dernières années. Avec une seule charge, je peux tenir tout le long de mes longues longues journées, sans recharger. Cela se traduit par une autonomie de 1,5 jours à 2 jours pour une utilisation moins intensive. Une incroyable performance, surtout quand on sait que le Sony Xperia XZ1 embarque avec une lui une batterie de « seulement »  2700 mAh !

Android Oreo est forcément un artisan majeur de cette grande réussite, mais il ne faut pas oublier le Snapdragon 835 qui est un processeur véloce et beaucoup moins énergivore que ses prédécesseurs. Couplé à 4 Go de mémoire vive, le Sony Xperia XZ1 propose plus de puissance qu’il n’en faut. Les bugs que j’ai pu rencontrer dans mon test sont plus liés à une instabilité logicielle qu’à une saturation du processeur. Preuve en est, le Sony Xperia XZ1 n’a jamais chauffé entre mes mains. Pourtant Dieu sait que je maltraite mes smartphones. Le Sony Xperia XZ1 vous assure donc une expérience fluide, peu importe votre utilisation. Les bugs que j’ai pu rencontrer sont plus liés à une adoption précipitée d’Android Oreo par Sony qu’autre chose. Sur les dernières semaines de mon test, et suite à une mise à jour, l’appareil tournait comme un coucou suisse.

Sony Xperia XZ1, réalité augmentée et 3D au programme

Sony-Xperia-XZ1-Moovely-12-1024x512

Parlons désormais de la partie multimédia de ce Sony Xperia XZ1 et dieu que nous avons des choses à ce dire. Pour Sony et pour les opérateurs, le plus de ce smartphone est le multimédia. Lorsqu’on regarde la page du Sony Xperia XZ1 sur le nouveau showroom de Orange Business, on relève que les 3 arguments mis en avant sur la page sont le générateur de 3D, le super slow motion et la qualité audio du Sony Xperia XZ1. Décryptons…

Avec le XZ1, il est en effet possible de générer une image en 3D. Vous scannez un objet ou un visage avec votre smartphone, puis le logiciel va traduire ces informations pour reproduire un mapping 3D de votre scan. Une image que vous pouvez exploiter dans le mode réalité augmenté que propose Sony depuis plusieurs années, en impression 3D et via des applications tierces comme Shadow. Cette dernière permet d’utiliser vos scans dans des univers numériques ou sur des GIFS.

Sony-Xperia-XZ1-Moovely-12-1024x512

Le concept est sur le papier sympa, mais je me pose de la question de son utilité. Après avoir fait mumuse, il est compliqué d’imaginer une utilisation récurrente de cette fonctionnalité. Pas assez évoluée pour un usage professionnel, les applications manquent cruellement pour séduire le grand public. De plus, pour faire un beau scan, il faut que l’objet reste fixe, dans un environnement dégagé et avec une bonne lumière. Autant de contraintes qui vont en opposition aux besoins d’instantanéité de l’utilisateur moderne.

En parallèle de la 3D, Sony pousse également sa fonction super slow motion permettant de faire des ralentis à 960 images/seconde. Le résultat des vidéos de présentation est bluffant, mais l’utilisation l’est beaucoup moins. Si l’on n’est pas dans des conditions optimales, la qualité de ces ralentis est tout simplement désastreuse, comme le montre cette vidéo.

Dernier argument poussé par le constructeur, la qualité audio du Sony Xperia XZ1. Le parti pris au niveau design permet au constructeur d’installer deux haut-parleurs en façade. Un son stéréo clair et équilibré qui manque pour moi de puissance et de profondeur. Mais qu’est-ce que c’est agréable d’avoir deux haut-parleurs sur la face avant de son mobile. Le jour où un constructeur arrive à installer un écran borderless et des haut-parleurs stéréo, j’achète l’appareil de suite.

Pour terminer, parlons du capteur photo en lui même : 19 MP à l’arrière et 13 MP en façade. Pour ma part, je trouve que le rendu des couleurs est un peu fade. Mais plus problématique, je trouve qu’il est difficile d’obtenir des clichés homogènes. Que cela soit au niveau de la luminosité ou du détail, il suffit de faire la mise au point sur un endroit spécifique pour créer un déséquilibre sur votre photo. C’est dommage, surtout qu’avec un capteur de 19 MP, on est logiquement tenté de recadrer la photo après la capture. Pour résumer, la capacité du Sony Xperia XZ1 à prendre des belles photos m’a déçu.

 

Renouveau ou pas ?

Sony-Xperia-XZ1-Moovely-12-1024x512

Vous l’aurez compris, ce n’est pas avec ce téléphone que Sony va revenir dans le « Game ». Sans être mauvais, la partie la plus mise en avant d’un point de vue marketing, le multimédia, est certainement la plus décevante. Pour le reste, le Sony Xperia XZ1 propose des bonnes performances, sans pour autant exceller. Un considérable problème, surtout quand on affiche un prix de départ à 700 € et que la concurrence propose bien mieux pour des prix équivalents voir moins chers.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mobilité
@kevinlebougnat

Le Jean-Pierre Coffe du High-Tech

Plus de Mobilité

HTC-U11-life_Moovely04-400x240

Nouveau milieu de gamme de HTC : le HTC U11 life avec Android One

Tode2 novembre 2017
HTC-U11-plus_Moovely06-400x240

HTC annonce son nouveau haut de gamme : le HTC U11+

Tode2 novembre 2017
Moovit_Moovely_04-400x240

Une journée sans voiture ? Moovit est là pour vous !

Tode1 octobre 2017
Klipsch_The_One_Moovely_04-400x240

Test de l’enceinte The One de Klipsch

Tode8 septembre 2017
Kobo_Aura_One_Moovely-6-400x240

Test de la Kobo Aura ONE

Tode11 août 2017
GS160_keyvisual_startseite_1140px-400x240

Gigaset GS160H : L’entrée de gamme le plus fiable

M!KE30 juin 2017