Hier

Test du jeu de cartes Final Touch

Test du jeu de cartes Final Touch

Aujourd’hui, on vous présente un jeu chaotique comme on les aime. Pour se détendre vite et bien ! Dans Final Touch, la guerre des faussaires fait rage. On travaille dans le même atelier, on travaille même sur la même toile mais il ne faut pas se leurrer : chacun essaie de tirer la couverture à soi en apportant la touche finale à des œuvres quelque peu douteuses ! Celui qui met la touche finale à une œuvre remporte le pactole car les receleurs sont peu regardants. Peu importe la manière, pourvu que l’on soit le premier à accumuler 25$ ! Dans cette ambiance de franche camaraderie, seul le plus fourbe (et parfois le plus chanceux) saura tirer son épingle du jeu. A vos pinceaux !

 

UN JEU ADDICTIF et CHAOTIQUE

Annoncé pour des parties de 15 minutes environ, pour 2 à 4 joueurs, à partir de 8 ans, Final Touch ne fait, disons-le, peur à personne et surtout pas aux joueurs hardcore qui sont habitués à établir des stratégies sur le long terme. Non, Final Touch s’adresse aux amateurs de chaos qui s’assument, aux joueurs qui apprécient les jeux avec une dose de hasard et à ceux qui aiment jeter les cartes sur la table et voir le désespoir dans les yeux des autres joueurs.

illu2-1024x618

 

PEU DE MATERIEL, PAS DE PRISE DE TETE

Que contient la boîte ? Une règle du jeu et… Deux paquets de cartes. C’est tout ? Oui ! Un paquet contenant 60 cartes Touche de couleur et un paquet contenant 25 cartes Chef-d’œuvre (25 chef-d’œuvre que chercheront à acquérir les joueurs).

illu2-1024x618

Si les illustrations des cartes Touche de couleur sont simples (de petites cartes, d’une couleur chacune, et décorées par un simple pinceau), celles des cartes Chef-d’œuvre sont vraiment cool. Au design modern, coloré et décalé.

illu2-1024x618


DES RÈGLES DU JEU FACILES A COMPRENDRE

Bien écrites (ce n’est pas le cas de celles de beaucoup d’autres jeux…), les règles de Final Touch donnent immédiatement envie de s’y mettre et de rafler les 25 $ le plus vite possible !

Le jeu est rapide. Le fait d’abattre des cartes Touche de couleur les unes à la suite des autres, donne une sensation de vitesse qui rentre bien dans l’ambiance graphique « wtf » du jeu. Il n’y a qu’à voir la couverture.

illu2-1024x618

 

COMMENT CA MARCHE ?

La loi du plus riche, Mesdames, Messieurs… car oui, c’est bien le premier joueur à atteindre 25 $ qui gagnera la partie. Triste monde, n’est-ce pas ? Allons, donc ! Pour l’emporter, vous disposez donc de cartes Touche de couleur (5 distribués à chaque joueur en début de partie).

Ces cartes sont de 5 couleurs différentes (avec 12 exemplaires de chaque couleur). Chaque joueur découvre combien de cartes, de chaque couleur, il possède et c’est parti !

Démarre alors la partie ! La 1ère carte Chef-d’œuvre est révélée à la vue de tous les joueurs. Sur celle-ci apparaissent des pictos. Exemple : 2 tâches rose, 3 tâches bleu et 1 tâche jaune.

Les joueurs vont alors compléter la carte Chef-d’œuvre (ensemble, chacun leur tour), tout en sachant que seul l’un d’eux apportera la/les touche/s finale/s ! Dans l’exemple, la carte doit être complétée à l’aide de 2 tâches rose, 3 tâches bleu et 1 tâche jaune. Celui qui ajoute, en dernier, les couleurs qui manquaient remporte la carte (et les points notés dessus !).

Ci-dessous, 2 exemples de cartes Chef-d’œuvre. A gauche, une carte Chef-d’œuvre valant 6 $ et à droite, une carte Chef-d’œuvre valant 10$.

Remarque : la carte Chef-d’œuvre de gauche (si elle est sabotée) ne rapportera alors plus que 3$ (en haut à droite de la carte).

illu2-1024x618

 

LA MÉCANIQUE DE JEU

A son tour, chaque joueur peut poser autant de cartes qu’il le souhaite, puis c’est au joueur suivant, ainsi de suite.

Sachant qu’une fois qu’un joueur a posé une (il doit poser une carte au minimum) ou plusieurs cartes, les joueurs suivants auront peut-être les couleurs restantes (permettant ainsi à l’un d’eux de compléter la carte Chef-d’œuvre en cours). Attention donc à ne pas aller trop vite. Ajouter trop de cartes Touche de couleur les aideront plus qu’autre chose !

En effet, si vous avez posé quasiment toutes les couleurs demandées par la carte Chef-d’œuvre et que l’un des joueurs suivants pose la dernière touche de couleur, c’est lui – et lui seul – qui remporte les points !

Même si vous aviez déjà mis 5 des 8 cartes Touche de couleur demandées. Celui qui complète est celui qui remporte la carte Chef-d’œuvre en cours. Évidemment, quand un joueur pose 1 carte, il en pioche une nouvelle dans la pioche. S’il en pose 2, il en pioche 2, etc.

Oui, mais serait-ce un jeu donc purement basé sur de la chance ? Heureusement, non ! Le jeu aurait été très mauvais et nous n’aurions même pas pris le temps de le tester.

Imaginons que la carte Chef-d’œuvre en cours ait besoin de 2 tâches rose, 3 tâches bleu et 1 tâche jaune pour être achevée. Mais vous n’avez pas les cartes Touche de couleur qu’il faut pour pouvoir la compléter un peu plus et éventuellement, la rafler ! Et bien, ce n’est pas grave, vous allez ajouter une carte Touche de couleur marron. Ainsi, vous avez bien joué votre carte obligatoire (chaque joueur doit jouer une carte). Cela sabote le chef-d’œuvre mais vous avez joué.

Chaque carte Chef-d’œuvre possède en effet 2 faces (1 face visible montrant de quelles touches de couleur elle a besoin pour être complétée, et 1 face cachée, dissimulant le nombre de points qu’elle remporte si elle est complétée sans être abimée).

Exemple : le chef-d’œuvre « La Joconde », si elle est complétée sans être sabotée, rapporte 12 dollars. Si elle est sabotée par contre, elle n’en rapporte que 6. Mais ça fait toujours 6 $ sur les 25 pour remporter la partie. A vous de voir, si vous voyez qu’un joueur est sur le point de compléter une carte Chef-d’œuvre, si vous ne voulez pas mitiger son bonheur futur en sabotant le chef-d’œuvre avant qu’il s’en empare. Ainsi, il aura moins de $ en remportant la carte.

 

NOTRE AVIS

Final Touch est un très bon jeu ! Pourquoi ? Il peut se jouer rapidement comme plus lentement : certains joueurs aimant anticiper et garder certaines de leurs cartes Touche de couleur pour la prochaine carte Chef-d’œuvre (tous les joueurs voient en effet la prochaine carte Chef-d’œuvre pendant que l’actuelle est jouée. Cela permet de garder des couleurs dont on sait qu’elles seront demandées à la prochaine carte Chef-d’œuvre). A vous de doser, d’anticiper, de bluffer aussi ! Rien n’est interdit dans ce jeu pourvu qu’on ait les 25 $ !

Un jeu rapide, addictif et très malin, qui se joue facilement de 2 à 4 joyeux lurons ! A mettre, nous le pensons, entre toutes les mains ! Bonus : c’est une petite boîte, légère et facile à mettre dans le sac des vacances d’été. Jouez bien !

illu2-1024x618

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de Hier

dodow-400x240

Test : s’endormir avec le Dodow

Hadrien Miche3 août 2017
divacore-addict-1-400x240

Test du casque Divacore Addict

Hadrien Miche28 juillet 2017
Capture-d’écran-2017-07-18-à-21.48.58-400x240

Test du jeu de plateau Longhorn

Philippine19 juillet 2017
share-400x240

VIDEO – Futur en Seine 2017 : On y était !

M!KE16 juin 2017
canary-main-image-400x240

Test de la caméra de surveillance, mais pas que, Canary

Hadrien Miche14 juin 2017
meizum5-1-400x240

Test Meizu M5, un véritable dépucelage

Kevin Brun30 mai 2017