Hier

Test du casque Bluetooth Adibla Neckmaster

Test du casque Bluetooth Adibla Neckmaster

Chez Moovely on adore la photo et la musique. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un nouveau casque Bluetooth qui se nomme Neckmaster. Comme son nom l’indique, il se porte autour du cou avec un poids plume de 30 g. Que vaut-il ? C’est à découvrir dans le test.

 

Présentations et photos

Commençons par son design. Le Neckmaster possède un design atypique puisqu’il se porte autour du cou. Adibla n’est pas le premier à le faire, mais c’est ceux qui ont réussi à le rendre agréable à l’oeil. La batterie se trouve dans la branche avec toute l’électronique qui gère l’audio et la batterie. Cela évite d’avoir les ondes Bluetooth au plus près de la tête en les déportant plus bas. Le Neckmaster est APT-X et AAC ce qui est indispensable pour l’écoute en Bluetooth afin d’avoir une bonne restitution de l’audio.

Les écouteurs sont très légers (2 g) et le Neckmaster est livré avec de nombreux embouts pour les différentes tailles d’oreilles et avec des Comply qui sont les meilleurs embouts pour de l’intra.

Sur la branche, on va retrouve un port microUSB, les boutons de volume + et -, et un dernier devant pour allumer/éteindre, arrêter la musique ou pour lancer Siri/Google Now. Le casque est doté d’un moteur pour vibrer lors des notifications. Nous allons voir ça dans la partie d’après.

 

Une application pour gérer le Neckmaster

Le Neckmaster propose des petites fonctionnalités intéressantes dans son application (uniquement sur Android pour le moment). Elle n’a pas pour vocation d’être lancée constamment, à moins de vouloir utiliser le lecteur audio intégré. Pour ma part, j’utilise Spotify donc j’ai fait ma première configuration et mes réglages et fini. Qu’est-ce qu’il est donc possible de faire avec l’application ? Tout d’abord, on peut configurer le TTS (text-to-speech) qui permet au casque de nous lire nos SMS, nos messages WhatsApp, Twitter ou Instagram et aussi qui nous appelle (si on l’a dans nos contacts). Personnellement je n’ai activé que les SMS et au bout d’un moment on souhaite ne plus être dérangé pendant qu’on écoute sa musique.

Depuis l’application, on va pouvoir augmenter le volume du micro lorsqu’on prend des appels. Mes interlocuteurs m’entendaient de loin donc le gain a été appréciable dans ce cas là. Autre fonctionnalité, vu que le casque est léger et se porte autour du cou, il peut servir à nous signaler si on oublie notre smartphone.

Enfin dernière fonctionnalité et l’écran principale de l’application, la possibilité de choisir la signature audio. « M-U-S-I-C » sont des modes qui vont imiter (en mieux !) la signature des grands écouteurs intra de chez Westone, AKG, Sennheiser, Sony, et Shure. Pour les avoir essayé (les intra puis le mode correspondant), c’est bluffant, et si on aime la teinte des Seinnheiser on va la retrouver avec aussi des petites améliorations. Cela évite de payer des milliers d’euros dans un casque. Enfin, les modes sont complétés avec « Xbass » et « Cinéma » qui vont appuyer sur d’autres composantes de la musique.

 

Un son agréable

De base, je me contente de mon casque (qu’importe d’où il vient), je mise en effet plus sur la qualité de la source que sur celle du medium. Une erreur certes, mais comme tout le monde je n’ai pas 1000 euros à mettre dedans (surtout vu mon usage). Du coup, Adibla m’avait prévenu, l’oreille s’adapte très vite et pour ma génération biberonné aux MP3, tu sens la différence quand tu passes à l’étape d’après. C’est d’ailleurs en essayant chaque casque (Westone, AKG, etc) que je me suis rendu compte de la signature de ces casques et surtout que le Neckmaster arrive à faire aussi bien mais de manière logicielle.

J’ai posé la question du pourquoi ne pas avoir intégré du Hi-Fi ? La réponse d’Adibla c’est que notre oreille n’entend pas la différence (pour le commun des mortels hein) et qu’il faut l’entraîner pour qu’elle en devienne capable. Ainsi, on se contente de ce qu’on a. Avec le Neckmaster, le son est agréable et on le change pour coller à un rendu qu’on apprécie. On n’a pas la main sur les réglages, mais avec leurs 12 ans d’expérience, je leur fais confiance. D’ailleurs, leur blog permet de se renseigner sur tout ça et c’est bien documenté. Ainsi, je n’ai rien à leur reprocher de ce côté-là.

 

Un casque discret

Autour du cou, le casque se fait discret et peut se porter avec tout. La préférence revient quand même avec la chemise où il se fait encore plus invisible. J’ai encore du mal avec les petits guides pour le fil des écouteurs, je ne sais jamais comment bien les positionner. Mis à part ce détail, il reste plus agréable qu’une oreillette Bluetooth de businessman et plus passe-partout que d’autres casques.

 

Conclusion

Que dire du Neckmaster ? Tout d’abord, on a une autonomie plus que correcte avec 7 heures. Il m’accompagne presque toute la semaine dans les transports. Il est léger, on ne le sent pas sur les épaules et ni sur les oreilles. La réduction de bruits avec les embouts Comply se suffit à elle-même. Bref le casque est top et je pense que d’autres constructeurs vont proposer des appareils sur le même form-factor. Le Neckmaster d’Adibla est disponible pour 194 euros, c’est le prix d’un bon casque et c’est moins cher que des intra Bose à réduction de bruit actif. A vous de choisir 🙂

 

Un casque à gagner

On te fait gagner un casque sur notre Twitter 🙂

https://twitter.com/Moovely/status/722331249000521728

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hier
@Hadr1en

Rédacteur en chef de Moovely.fr

Plus de Hier

dodow-400x240

Test : s’endormir avec le Dodow

Hadrien Miche3 août 2017
banner-400x240

Test du jeu de cartes Final Touch

Philippine31 juillet 2017
divacore-addict-1-400x240

Test du casque Divacore Addict

Hadrien Miche28 juillet 2017
Capture-d’écran-2017-07-18-à-21.48.58-400x240

Test du jeu de plateau Longhorn

Philippine19 juillet 2017
share-400x240

VIDEO – Futur en Seine 2017 : On y était !

M!KE16 juin 2017
canary-main-image-400x240

Test de la caméra de surveillance, mais pas que, Canary

Hadrien Miche14 juin 2017