Objets connectés

Purificateurs d’air, gadgets ou indispensables ?

Purificateurs d’air, gadgets ou indispensables ?

C’est un fait, nos maisons deviennent de plus en plus connectées. Nous ne jouons plus avec le chauffage quand on rentre du travail, il s’active automatiquement 20 min avant notre arrivée. Nous n’utilisons plus de sonnettes traditionnelles, désormais les personnes qui se présentent devant votre foyer apparaissent sur votre smartphone. Parmi ces objets qui rendent votre maison plus « smart », il existe désormais des purificateurs d’air. Comme le nom l’indique, ces objets ont pour mission de purifier l’air de vos foyers. Mais pourquoi faire ? Comment ça marche ? Est-ce qu’il faut absolument en acheter un ? Nous faisons le point.

La pollution intérieure est plus nocive que la pollution extérieure

Aujourd’hui, la pollution est traitée dans tous les sens par les médias et nos politiques. On parle de pollution de nos océans, des réserves d’eau potable, de notre air… et bien d’autres éléments de notre environnement. Mais on parle assez peu de pollution d’intérieur pourtant, les scientifiques confirment qu’elle est toute autant, voire même plus nocive que la pollution d’extérieur. Si nos grands mères avaient pour habitude d’ouvrir les fenêtres de chaque pièce au bon matin, ce n’était pas pour faire fuir les odeurs mais bien les polluants.

Vous pourrez faire tout ce que vous voulez, votre simple activité à l’intérieur de votre maison produit des polluants. Des petites particules que notre corps absorbe et qui peuvent avoir de lourdes conséquences sur votre santé. Pour ne citer que quelques exemples, vous vous mettez un peu de verni à ongles, cela crée des particules cancérogènes, vous utilisez des bougies d’intérieurs, cela peut entraîner une irritation des voies respiratoires, votre appartement est humide, cela peut créer des allergies…

Toute activité ou utilisation d’un produit crée des particules qui, si elles ne sont pas traitées, sont absorbées par votre corps et peuvent nuire à votre santé.

Comment fonctionne un purificateur d’air ?

purificateur-d’air-ioniseur-uv-plasma-ca-401-1024x535

Pour lutter, rien de mieux que d’aérer son foyer au moins 30 minutes par jour. Cela fera rentrer un peu de pollution extérieure, mais cela évacuera toutes les particules stagnantes dans l’air de votre maison. Une des solutions est donc de rejeter ces polluants à l’extérieur, mais vous pouvez également décider de les traiter.

Il existe des purificateurs d’air qui capte l’air de votre intérieur et se débarrasse de ces particules fines avant de le rejeter. On retrouve deux fonctionnements majoritaires basés sur un système de filtre électrostatique ou un système d’UV qui détruit ces molécules. L’objectif est de garder les polluants dans votre purificateur d’air lorsque l’air est capté et de rejeter un air pur. En fonction du volume d’air à traiter et de votre activité, les scientifiques estiment que les purificateurs d’air permettent une réduction de 60% de la pollution de l’air intérieur. Attention à ne pas confondre avec les appareils ionisateurs, qui se qualifient comme purificateur d’air mais qui sont nettement moins performants.

La NASA préfère les plantes

A l’origine de cet article, je suis tombé sur une infographie de la NASA qui expliquait comment purifier son intérieur en utilisant des plantes. Normalement féru de technologie, j’ai été surpris que les équipes de la NASA conseillent, sans conseiller, l’utilisation de plantes contre la pollution d’intérieur. Tout comme les purificateurs d’air, ces plantes vont capter l’air environnant et filtrer les particules polluantes. Mais contrairement à ces objets connectés, les plantes vont rejeter du Co2 . Elles sont donc déconseillées dans les chambres à coucher.

Purificateur d’air ou plantes, il faut choisir. Personnellement je vais tenter la solution naturelle, car au pire, cela décorera un peu mon intérieur. Je vous ferais certainement un retour de mon expérience sur Moovely pour savoir si je me sens mieux chez moi.

purificateur-d’air-ioniseur-uv-plasma-ca-401-1024x535

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Objets connectés
@kevinlebougnat

Le Jean-Pierre Coffe du High-Tech

Plus de Objets connectés

HYDRAO_First_Moovely_01-400x240

HYDRAO First, le pommeau de douche intelligent

Tode14 juin 2017
holi-sleepcompanion-400x240

Test de l’ampoule connectée SleepCompanion d’Holi

Hadrien Miche22 mai 2017
zetime-400x240

Le projet Kickstarter de la semaine : ZeTime une montre connectée unique

Hadrien Miche19 avril 2017
Piq-sport-rossignol-400x240

J’ai testé le ski connecté avec Piq Sport et Rossignol

Kevin Brun13 avril 2017
tapdo-400x240

Projet Kickstarter de la semaine : Tapdo le bracelet avec capteur biométrique à tout faire

Hadrien Miche3 avril 2017
test-du-casque-backbeat-pro-2-de-plantronics-10-400x240

Test du casque Backbeat Pro 2 de Plantronics

Alexis Stark Bears2 février 2017