Mobilité

Le problème des montres connectées ? 30% de ses utilisateurs les abandonnent !

Le problème des montres connectées ? 30% de ses utilisateurs les abandonnent !

Début décembre, Fitbit, le spécialiste des trackeurs d’activité, annonçait le rachat de Pebble. Constructeur de montres connectées connu pour ses campagnes Kickstarter , on évalue cette transaction entre 30 et 40 millions de dollars. Un investissement de taille pour un marché dont l’avenir est de plus en plus incertain. Les dernières statistiques d’IDC annoncent une baisse des ventes de 51,6% par rapport à 2015. Déjà la fin ?

Les marques se désengagent des montres connectées

samsung-galaxy-gear

Au départ, les premières montres connectées étaient considérées comme un simple accessoire de Geek. En témoigne la Samsung Galaxy Gear (photo ci-dessus), les produits étaient encombrants, pas vraiment design et avec des fonctionnalités limitées. L’unique intérêt était de se dire qu’on était l’un des premiers à avoir une montre connectée à son poignet.

Puis avec le temps, tous les constructeurs de produits mobiles ont tenté leurs chances. Motorola, LG , Sony, Asus, Huawei … tous ont essayé de sortir LE produit qui allait enfin faire décoller le marché des montres connectées. Alors que certains jouaient la carte de l’objet design, d’autres misaient sur l’accessoire sportif, tout en essayant de rendre la montre connectée de plus en plus autonome du smartphone. On fait référence ici aux modèles avec une carte SIM intégrée.

Tous, j’ai bien dit tous, ont échoué. Bien entendu il y a eu des montres qui ont mieux fonctionné que d’autres. On pense notamment à la Motorola Moto 360 qui a tiré son épingle du jeu avec le premier cadran rond et un tarif accessible. Mais on n’est bien loin des attentes des constructeurs.

samsung-galaxy-gear

En tant qu’observateur, on attendait de voir ce qu’Apple nous préparait de son côté. S’il y avait bien une marque qui avait la puissance de frappe nécessaire pour imposer les montres connectées aux poignets de tous, c’est bien la marque à la Pomme. Mais malheureusement, l’Apple Watch, outre sa navigation, n’a rien apporté de nouveau au marché. Elle a tout de même bien fonctionné commercialement, mais en étant honnête, cela était plus lié à la puissance marketing d’Apple qu’au produit en lui même.

Depuis, les marques se désengagent petit à petit. Cette année, la majorité des constructeurs n’ont pas renouvelé leur montre connectée. Nous n’avons pas vu de Moto 360 3 , de Huawei Watch 2 ou encore de Sony SmartWatch 4. Certains comme LG ou encore Huawei ont même avoué à demi-mots que la production de montres connectées était mise entre parenthèses…

Les seuls à avoir renouvelé leurs modèles, ce sont les deux géants du secteur, Apple et Samsung. Mais on parle ici plus d’un lifting que d’autres choses. La Samsung Gear S3 et l’Apple Watch Série 2 n’apportent ni nouvelles fonctions, ni caractéristiques innovantes par rapport à leurs grands frères. Preuve d’une certaine réticence à investir dans le développement des montres connectées.

30 % des utilisateurs abandonnent leurs montres connectées

samsung-galaxy-gear

Des ventes en retrait, des constructeurs qui se désengagent, cela ne sent pas bon pour les montres connectées. Surtout que l’on comprend mieux le comportement des consommateurs vis à vis des smartwatchs.

Tout d’abord, il faut savoir que la part des consommateurs qui considèrent les montres connectées comme un simple gadget est de plus en plus importante. La perception du grand public ne s’améliore pas et à cela s’ajoute les utilisateurs déçus par les produits. Le cabinet Gartner estime que 30% des utilisateurs de montre connectée abandonnent le produit au bout d’un moment.

Plus qu’une estimation, c’est également mon cas. Pendant un temps je faisais mumuse avec ma Samsung Gear S2. Mais au fur et à mesure j’ai arrêté de l’accrocher à mon poignet car je la trouvais trop encombrante, au regard des fonctionnalités qu’elle m’apportait dans la vie de tous les jours. Vu qu’il n’y a pas plus mauvaise publicité qu’un utilisateur déçu, le marché des montres connectées est en déclin et d’après moi cela ne devrait pas s’arranger.

 

Voir les commentaires (3)

3 Comments

  1. Tode

    23 décembre 2016 dans 8 h 41 min

    Que pensez alors du fait que Google lui-même projette de sortir des montres sous Android Wear 2.0 en 2017…?

    New Google-Powered Smartwatches Set to Launch in 2017
    http://flip.it/z4bpVV

    Comme il est cité dans l’article, le marché des montres connectés est un marathon, pas un sprint.

    Pour ma part je pense que lorsque Android Wear 2.0 va nous donner accès à des montres… Plus autonomes, elles seront de plus en plus utiles. Et non de simples gadgets hors de prix.

    • Kevin Brun

      24 décembre 2016 dans 1 h 59 min

      comme d’habitude, j’attends de voir. Je suis un peu saoulé des promesses des constructeurs qui ne se concrétisent jamais.

  2. Pingback: Test de la Oral-B Genius 9000 : une brosse à dents connectée à quoi çà sert ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mobilité
@kevinlebougnat

Le Jean-Pierre Coffe du High-Tech

Plus de Mobilité

HP_Envy_Her_01-400x240

Test de l’ultraportable HP Envy 13

Tode15 juin 2017
Federation_industries_nautiques_Moovely_04-400x240

On a testé la location de bateau… sans permis

Lea8 juin 2017
meizum5-1-400x240

Test Meizu M5, un véritable dépucelage

Kevin Brun30 mai 2017
IMG_8653-400x240

Une nouvelle façon de se déplacer écolo avec Archos

M!KE26 mai 2017
macron-iphone-7-400x240

Si les candidats à la présidentielle étaient des smartphones

Kevin Brun15 mai 2017
huawei-p9-dos-400x240

Test long du Huawei P9 : est-ce que Huawei est un constructeur fiable ?

Kevin Brun2 mai 2017