Mobilité

Prise en main du Samsung Galaxy S8 , le best of de Samsung

Prise en main du Samsung Galaxy S8 , le best of de Samsung

Le Samsung Galaxy S8 est clairement le smartphone le plus attendu de 2017, et cela pour plusieurs raisons. Tout d’abord, et c’est peut être la raison principale, l’échec du Galaxy Note 7. Comme on l’expliquait dans un précédent article sur le bad buzz du constructeur, l’image de Samsung a bien été égratignée par cette affaire. Pour réaffirmer son statut de leader et regagner la confiance des consommateurs, Samsung se devait de présenter un smartphone irréprochable. Comme vous le constaterez dans cette prise en main, le constructeur n’a pas vraiment pris de risques, mais il a le mérite d’avoir concentré tous les éléments qui fonctionnaient bien (chez Samsung et ailleurs) dans un seul et même appareil, le Samsung Galaxy S8.

L’autre raison qui explique cet engouement autour du S8 sont les leaks. Notamment les photos qui ont fuité avant sa présentation officielle. Un design futuriste et borderless qui apporte enfin un peu d’innovation dans le monde des mobiles.

Bref, vous l’aurez compris, tout comme vous, nous avions une terrible envie d’avoir la bête entre les mains. C’est désormais chose faite depuis quelques jours, puisque nous étions invités à la première soirée Samsung en France depuis l’annonce du S8.

 

Le design du Galaxy S8 ringardise la concurrence

20170411_200324-1024x425

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, en 7 ans, le design Samsung a bien changé. D’un design plastique et assez commun, on est passé à un design futuriste qui supprime les zones « perdues » de la face avant. Un virage entamé il y a deux ans avec l’apparition des écrans Edge (incurvés) sur le S6. Le S8 va encore plus loin dans l’expérience avec une dalle qui occupe 83% de la face avant!

On est d’accord, ce ne sont que des chiffres, mais je peux vous garantir que l’impression futuriste des clichés volés se confirme quand on a l’appareil en main. Lorsqu’on met côte à côte le Samsung Galaxy S8 avec l’iPhone 7, le dernier smartphone d’Apple prend un sérieux coup de vieux. On a maintenant hâte de voir la réponse de la marque à la pomme jusqu’alors maître dans le design des produits mobiles.

Sur le dos de l’appareil, pas de grands bouleversements. On retrouve une surface en verre, déjà utilisée sur le S7 et le S6. Si le traitement du verre semble être amélioré d’un point de vue adhérence, les traces de doigts sont toujours présentes. Les coloris sombres proposés par Samsung sont très séduisants, mais si vous n’aimez pas avoir des traces de doigts sur votre appareil, je ne serais que de vous conseiller les couleurs plus claires.

20170411_200324-1024x425

D’un point de vue prise en main, le Galaxy S8 est parfaitement équilibré. Pour répondre aux personnes qui se disent déçues de ne pas avoir une version non Edge, il faut préciser que la courbure de l’écran est moins prononcée que sur les précédentes versions Edge. D’ailleurs, le qualificatif disparaît totalement du nom du smartphone, on parle de S8 et de S8 Plus. Car si l’utilisation des précédentes versions Edge pouvait porter aux débats, vous ne risquez plus de faire mauvaises manipulations avec cette version 2017, je vous le garantis !

Un écran Infinity ?

Ecran Infinity : c’est la nouvelle appellation que matraque Samsung dans ses communications. Parce que la grande nouveauté de ce Samsung Galaxy S8 est son écran. Dans un boitier plus petit, ils ont réussi à installer une dalle QHD de 5,8 pouces qui occupe 83% de la face avant. L’effet « wahou » est réussi.

L’autre caractéristique impressionnante de cet écran est son ratio, 18,5:9 . Un ratio d’affichage qui se rapproche du LG G6 , avec un objectif commun, faire disparaître les bandes noires de votre écran de smartphone. L’ambition est louable, mais dans la réalité, cela reste compliqué. Un peu à la même manière que le HDR et la 4K , le problème n’est pas tant l’affichage mais le contenu. Aujourd’hui, le catalogue adapté nativement à cette nouvelle dalle super AMOLED est restreint. Même si vous pouvez forcer l’affichage en plein écran via une fonctionnalité de Samsung, le temps où les bandes noires disparaîtront de nos smartphones n’est pas encore venu d’après moi.

20170411_200324-1024x425

Pour faire de la place à cet écran Infinity, Samsung a été contraint de faire des concessions, notamment au niveau du bouton d’accueil. Historiquement sous la forme d’un bouton physique situé en bas de la face avant, le bouton est désormais intégré à l’écran. Si le retour haptique compense la disparition d’un bouton physique, il faut tout de même un temps d’adaptation. Il faut exercer une pression plus soutenue sur le bouton pour déclencher la commande. Au bout de 5 minutes d’utilisation, le réflexe était déjà pris. Vous ne devriez pas avoir de difficulté à vous y habituer également.

De multiples façons de sécuriser votre smartphone

Et le capteur d’empreinte alors ? Et bien il passe à l’arrière… Si le bouton physique de la face avant pouvait facilement être remplacé par un bouton tactile, comme chez d’autres constructeurs, Samsung l’a toujours conservé jusqu’à son Samsung Galaxy S7 pour y intégrer le capteur d’empreinte digitale. Un temps annoncé dans le verre protégeant la dalle tactile, l’entreprise en charge de cette intégration n’a pas réussi à respecter les délais de Samsung. Le constructeur, et on le comprend, n’a pas voulu prendre le risque d’un nouveau problème de conception et a repoussé cette nouveauté à son prochain smartphone haut de gamme (le Note 8 s’il existe…) .

Ce fameux capteur d’empreinte est donc alors sur la face arrière de l’appareil. Mais contrairement à LG ou encore Huawei qui utilise cette configuration, le capteur a une position… originale, on dira. Aligné à la droite de l’appareil photo, il n’est pas facile de le repérer sans regarder où l’on met ses doigts. En plus de « salir » votre capteur photo, vous perdez en instantanéité, pourtant l’essence même d’un capteur d’empreinte digitale.

20170411_200324-1024x425

Toutefois, ce n’est pas la seule option dont vous disposez pour sécuriser votre appareil. La reconnaissance faciale de Samsung a été mise à jour et semblerait plus fiable que sur les précédents modèles. Désormais, on ne peut plus la tromper avec une simple photo. Une impression à confirmer dans notre test à venir. Autre manière de verrouiller votre smartphone, la reconnaissance d’iris. Fonctionnalité proposée sur le Samsung Galaxy Note 7, on va enfin pouvoir juger si Samsung gère mieux cette fonctionnalité que les autres constructeurs qui ont tenté l’expérience. On pense notamment à Microsoft, qui avait intégré cette fonctionnalité, sans grandes réussites, dans le Lumia 950 XL .

D’ailleurs, j’ai fortement pensé au dernier Windows Phone quand Samsung a présenté le Dex. Un petit module qui permet de transformer n’importe quel écran branché à un Samsung Galaxy S8 en ordinateur de bureau. Accessoire particulièrement intéressant, je lui consacrerais un article dédié où je comparerais mon utilisation du Microsoft Continuum au Dex de Samsung.

Pas de révolution niveau photo

20170411_200324-1024x425

Photo prise avec le Samsung Galaxy S8 à la maison de la radio

Au niveau appareil photo, Samsung prend les mêmes et recommence. Le constructeur aurait tort de s’en priver, le capteur du Samsung Galaxy S7 est unanimement considéré par la critique comme le meilleur appareil photo sur smartphone. Il faut toutefois noter quelques améliorations, d’un point de vue traitement d’image. En comparant les clichés du Galaxy S8 avec ceux pris par un Galaxy S7, on note une amélioration du traitement des différences de luminosité. Rien de révolutionnaire, mais il faut tout de même le souligner. A titre personnel, j’aurais préféré un capteur avec un peu plus de pixels, notamment pour avoir plus de précisions sur le fond des photos.

Par contre, sur la face avant, Samsung a fait des efforts. Avec un capteur photo discret, pour ne pas gâcher l’écran Infinity, le Samsung Galaxy S8 fait des selfies plus lumineux et avec plus de détails que sur le S7. Une amélioration mise en avant par Samsung qui intègre même des filtres type Snapchat dans son application photo …

20170411_200324-1024x425

Finalement pas de révolution

Même si je viens d’écrire la prise en main de smartphone la plus longue de l’histoire, il reste encore de nombreux points à tester et à vérifier lors d’un test produit, comme l’autonomie, la puissance, ou encore la lisibilité de l’écran. En attendant notre test du Samsung Galaxy S8 je peux vous dire que j’ai un sentiment mitigé avec le dernier flagship de Samsung. D’un côté, je m’attendais vraiment à un smartphone révolutionnaire pour compenser l’échec du Note 7 et d’un autre, le S8 s’annonce de loin comme le meilleur smartphone du moment.

Peut-être que j’en attendais trop de Samsung ? A vous de me le dire en commentaire !

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mobilité
@kevinlebougnat

Le Jean-Pierre Coffe du High-Tech

Plus de Mobilité

GS160_keyvisual_startseite_1140px-400x240

Gigaset GS160H : L’entrée de gamme le plus fiable

M!KE30 juin 2017
Motorola-Moto-G5-Plus-400x240

Test du Motorola Moto G5 Plus, comme un air de Nexus

Kevin Brun27 juin 2017
HP_Envy_Her_01-400x240

Test de l’ultraportable HP Envy 13

Tode15 juin 2017
Federation_industries_nautiques_Moovely_04-400x240

On a testé la location de bateau… sans permis

Lea8 juin 2017
meizum5-1-400x240

Test Meizu M5, un véritable dépucelage

Kevin Brun30 mai 2017
IMG_8653-400x240

Une nouvelle façon de se déplacer écolo avec Archos

M!KE26 mai 2017