Hier

Petit test du Tamron SP 35mm f/1,8 Di VC USD

Petit test du Tamron SP 35mm f/1,8 Di VC USD

La gamme Tamron SP s’est doté d’un 45 et d’un 35 mm il y a un peu moins d’un an. J’ai eu la possibilité de tester pendant quelques jours le Tamron SP 35mm f/1,8 Di VC USD et même si je n’ai pas pu l’utiliser en street photography, j’ai été bluffé par la qualité aussi bien optique que de fabrication de cet objectif. Je vous livre un peu plus en détail mon ressenti, via une utilisation du « caillou » (c’est le petit surnom qu’on donne aux objectifs photo) lors des 24h du Mans et une autre dans mon jardin.

Quelques specs

Le Tamron SP 35mm f/1,8 Di VC USD est disponible en mouture Canon, sony et Nikon. Comme vous pouvez le voir ci-dessus, je l’ai pour ma part utilisé sur la crème de la crème Nikon, le fabuleux D5. Autant vous dire que ce boitier pousse les objectifs dans leurs derniers retranchements.

La longueur focale est donc de 35 mm et le format couvert 24 x 36 mm (du full frame quoi). Si vous utilisez ce SP 35 mm sur un appareil avec capteur APS-C (comme le D500 par exemple) cet objectif se transformera en 55 mm. En terme d’ouverture, vous pourrez aller de f/1,8 à f/16. La distance de mise au point est de 20cm, et l’objectif est stabilisé. La dimension du filtre est de 67mm. Enfin, le SP 35 mm pèse 480g.

Mon utilisation

Comme je vous le disais, je n’ai pas pu utiliser le SP 35 mm autant que je le souhaitais (pas de photos en balade dans les rue de Paris…), et pour cause : j’ai eu cet objectif au moment de ma mission Euro 2016. Pour immortaliser le popotin de Griezmann depuis le bord du terrain (demande faite par beaucoup de mes amies sur FB…) ainsi que les frappes de mule de Payet, j’ai privilégié un 70-200, normal.

J’ai toutefois profité des 24h du Mans pour réaliser quelques prises de vue pour un client avec le SP 35. Ce dernier s’est avéré être un partenaire fiable et discret alors que la tension était à son comble dans les stands de l’écurie RGR Sport by Morand.

Le SP 35mm est vraiment agréable à utiliser. J’ai apprécié sa large bague de mise au point (pour les fois où on utilise l’objectif en mise au point manuel) et sur le Nikon D5, sa taille n’a pas été un soucis en terme de proportion. Certes, 480g ce n’est pas rien, mais je n’étais plus à ça près avec le D5. Et il faut bien loger les 10 lentilles réparties en 9 groupes dans l’objectif !

Moovely_Tamron_SP35-7-1024x683

Le piqué est bon et présent dès f/1,8. Il devient excellent à f/2,8. Il y a très peut-être de distorsion, et le vignettage est quasi inexistant, même à f/1,8. J’ai l’habitude d’utiliser la plupart du temps mes objectifs à pleine ouverture, donc la stabilisation sur un 35 mm me paraissait être un luxe loin d’être indispensable. C’était sans compter sur mes petites mains qui ne sont plus aussi immobiles qu’avant (« c’est l’âge » me dit Hadrien). Shooter à 1/10 de seconde et obtenir un cliché net est tout à fait possible grâce à la stabilisation de l’objectif. Pas si bête, donc, la stab’ sur un 35 mm !

J’ai voulu voir ce que le SP 35 mm donnait avec ses 20 cm minimum de mise au point. Direction le jardin, en quête de petits insectes. J’ai été une nouvelle fois bluffé par le Tamron, notamment par le bokeh, très crémeux.

Moovely_Tamron_SP35-7-1024x683

A 699€ (à la date du 21 juillet 2016), garantie 5 ans, le Tamron SP 35mm f/1,8 Di VC USD offre des prestations de haute volée. Ses qualités optiques, son piqué, sa stabilisation, sa protection contre la pluie et la poussière (la fameuse « tropicalisation« ), en font un 35 mm qui pourra être utilisé au quotidien en street photo, en balade, en photo de tous les jours… Je vous le disais en intro, le Nikon D5 ne pardonne pas vraiment et pousse les objectifs dans leurs retranchements (moins qu’un D810, mais quand même). Et bien aucun soucis avec le combo D5 – SP 35. Et donc si ça passe sur le Nikon D5, ça ira aussi très bien sur les autres appareils de la marque. Le Tamron SP 35 mm est vraiment un objectif fiable et polyvalent.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hier
@todephotographe

Photographe // Gamer // G33k // Addict aux burgers et aux mojitos // Aime les V6 mais aime aussi les électriques // FPV Racing wanabee

Plus de Hier

materiel-unlock-escape-adventures-400x240

Test du jeu de cartes Unlock ! Mystery Adventures

Philippine17 novembre 2017
Capture-d’écran-2017-11-13-à-13.16.50-400x240

Test du jeu de cartes Time Bomb

Philippine15 novembre 2017
Stranger_Things_Moovely_01-400x240

Stranger Things ou le fait d’être un ado dans les années 80

Tode5 novembre 2017
banner_shotten-totten-400x240

Test du jeu de cartes Schotten Totten

Philippine31 août 2017
dodow-400x240

Test : s’endormir avec le Dodow

Hadrien Miche3 août 2017
banner-400x240

Test du jeu de cartes Final Touch

Philippine31 juillet 2017