Lifestyle

Mon avis sur Suicide Squad

Mon avis sur Suicide Squad

Hier soir nous sommes allés avec des amis dans un de nos UGC préférés afin de voir un film que nous attendions depuis des lustres : Suicide Squad. Mais hier nous étions jeudi. Et entre mercredi, jour de sa sortie, et hier, la presse et pas mal de monde avaient eu le temps de descendre en flamme le film. J’ai même lu sur Twitter : Ce Suicide Squad est pire que Green Lantern, pire que les 4 Fantastiques. Gloups… Ca fait froid dans le dos !
Alors, est-ce que DC Comics continue de nous servir des films qui divisent, comme par exemple Batman vs. Superman dont je vous parlais ici à l’époque ? Réponse (garantie sans spoiler !), après la bande-annonce.

Le film est visuellement très beau

Ouh purée, ça, on ne peut pas lui enlever. Il y a un travail de dingue sur les costumes, les décors, les lumières, les ambiances… Suicide Squad est très léché comme on dit, toutefois il y a quelque chose qui cloche. En effet on nous a gavé de couleurs psychédéliques dans tous les sens pendant un an avant la sortie du film, avec des visuels ultra colorés du Joker, de Harley Quinn, etc. Et le film est dans l’ensemble très dark visuellement, on se croirait à Gotham City. Cela donne une impression de schizophrénie visuelle entre ce à quoi on pouvait s’attendre, et ce qu’on a à l’écran. Mais en tout cas c’est bien joli tout ça.

Suicide_Squad_Cast_Moovely_02

La bande originale envoie du lourd

On s’en prend plein les oreilles avec du bon son pendant toute la durée de Suicide Squad. De Skrillex (feat. Rick Ross) à Eminem, en passant par twenty one pilots, Kehlani, ou encore Skylar Grey, ça colle plutôt pas mal aux différentes scènes du film et ça rythme bien. Enfin, autant que faire se peut…

Suicide_Squad_Cast_Moovely_02

Un montage horrible

Et c’est là où le bât blesse. Il y a un truc qui ne va pas dans le déroulé du film. Ca part dans tous les sens tout en essayant de suivre une certaine trame. En fouillant un peu sur le net (et en vérifiant les sources…), on apprend alors que Suicide Squad a mangé de plein fouet le syndrome « Avengers 2 » : le réalisateur et sa vision du film, pas tout à fait en phase avec celle du « studio ». Donc en gros l’histoire d’un gars qui a une idée relativement bien établie de ce qu’il veut faire, là où il veut aller avec son film, contre ceux qui ont les pépètes et qui ont souvent une idée bien différente. D’un côté, David Ayer (qui sait aussi bien être scénariste que réalisateur) qui veut faire un film bien dark, avec des personnages sombres, et de l’autre le studio qui voudrait quelque chose de plus gai, avec des blagues et tout. Et là, on comprend mieux ce bordel ambiant entre ce qu’on nous a servi avant le film (depuis 2015 qu’ils nous teasent les gars !), et ce qu’on a pendant le film.

Sachez qu’il y a eu deux montages de Suicide Squad : celui du réalisateur (plutôt dark, donc), et celui du studio (plutôt tout public). Puis ils ont fait un mix de tout ça (avec obligation de carrément reshooter des scènes !) pour arriver à ce que nous avons sur grand écran…

Et oui, il fallait speeder un max pour continuer l’avancé de la machine DC Comics au cinéma et rattraper l’ennemi Marvel. Mais quand on rush trop…

Suicide_Squad_Cast_Moovely_02

Et donc…?

Et bien ce Suicide Squad n’est pas pire que Green Lantern ou Les 4 Fantastiques. Faut pas déconner non plus. Mais il laisse sur sa faim. Il y a des flashbacks qui tentent de donner un peu de consistance à certains personnages, mais ça ne prend pas vraiment, on ne s’attache à aucun d’entre eux. Le Joker s’est vu cutté des scènes (parfois entièrement) et ça se ressent. Il est là, mais pas là. La sublime Margot Robbie en fait des tonnes, on sent que ce perso avait été bien travaillé. Enfin, à la base. Will Smith se retrouve quant à lui là où on ne l’attendait carrément pas vu les différentes bandes annonces et autres teasers.

Est-ce que ça vaut le coup d’aller voir Suicide Squad et son casting de malade au ciné ? Si vous payez votre place 12€, bon, réfléchissez un peu… Mais c’est l’été, on se fait des films, on compte un peu moins ses sous en vacances hein… Tiens, c’est exactement ce qu’attend le studio de votre part, en sortant son film début août !

Suicide Squad se laisse regarder, mais il n’est pas vraiment ce que j’attendais depuis deux ans. Le fait que le réal’ et le studio ne s’entendent pas, ce n’est pas notre problème. Moi je m’attendais à des scènes d’anthologie, des méchants bien méchants mais attachants (on adore bien Dexter alors que c’est un serial killer !). J’attendais un Jared Leto qui fasse oublier tous les autres Joker. Je n’ai malheureusement pour ainsi dire quasiment rien eu de tout ça, c’est dommage.

Suicide Squad
Date de sortie : 3 août 2016
Durée : 2h10
Réalisateur : David Ayer
Acteurs : Will Smith, Jared Leto, Margot Robbie, Joel Kinnaman, Jai Courtney…

Suicide_Squad_Cast_Moovely_02

Voir les commentaires (1)

1 commentaire

  1. Pingback: Mon avis sur "Star Trek : sans limites"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lifestyle
@todephotographe

Photographe // Gamer // G33k // Addict aux burgers et aux mojitos // Aime les V6 mais aime aussi les électriques // FPV Racing wanabee

Plus de Lifestyle

Sennheiser-PXC-550-Moovely-8-400x240

Test du casque PXC 550 Wireless de Sennheiser

Tode8 décembre 2017
23825601_10156821191519992_1015267217_o-400x240

Soirée Dolby/ Thor Ragnarok, une expérience du tonnerre

Alexis Stark Bears22 novembre 2017
Acer_Air_Monitor_Moovely-4-400x240

Acer Air Monitor, pour analyser la qualité de l’air à la maison

Tode16 octobre 2017
Blade_Runner_2049_Moovely_01-400x240

Blade Runner 2049

Tode12 octobre 2017
geekslive10_1200x465-400x240

Geek’s Live 2017 : rendez-vous samedi au Carreau du Temple

Hadrien Miche9 octobre 2017
Sennheiser_Moovely_02-400x240

Bientôt Noël… Petite sélection de casques sans fil chez Sennheiser

Tode4 octobre 2017