Moovely http://moovely.fr L'amour de la technologie Fri, 23 Jun 2017 07:00:07 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.8 http://moovely.fr/wp-content/uploads/2016/12/cropped-moovely-1-32x32.jpg Moovely http://moovely.fr 32 32 Notre test du jeu ARMS sur Nintendo Switch http://moovely.fr/notre-test-du-jeu-arms-sur-nintendo-switch/ http://moovely.fr/notre-test-du-jeu-arms-sur-nintendo-switch/#respond Fri, 23 Jun 2017 07:00:07 +0000 http://moovely.fr/?p=6906 Alors que Splatoon arrive bientôt, voici venir le jeu de combat ARMS ! Une nouvelle licence de Nintendo qui profite d’un gameplay intéressant avec les Joy-Cons. Ce jeu n’est pas une simulation de boxe puisqu’on se retrouve avec des combattants qui ont les bras extensibles !   Le jeu ne propose pas réellement d’histoire en […]

Cet article Notre test du jeu ARMS sur Nintendo Switch est apparu en premier sur Moovely.

]]>
Alors que Splatoon arrive bientôt, voici venir le jeu de combat ARMS ! Une nouvelle licence de Nintendo qui profite d’un gameplay intéressant avec les Joy-Cons. Ce jeu n’est pas une simulation de boxe puisqu’on se retrouve avec des combattants qui ont les bras extensibles !

 

Le jeu ne propose pas réellement d’histoire en dehors des backgrounds des personnages, mais pour un jeu de combat, qui en a vraiment besoin ? Ici, on est donc un challenger pour un tournoi et le but est de remporter tous les matchs. Les graphismes sont bons et l’ambiance colorée très sympa. Avec la Switch en déplacement, le jeu peut se jouer à 2 sans problèmes avec l’écran splitté. Passons à la suite du jeu !

arms12-1024x576

 

Jouabilité

ARMS est particulier, il vous demandera d’utiliser les Joy-Cons comme des poings. C’est très accessible, mais comme pour Mario Kart, on abandonne vite cette maniabilité pour devenir efficace avec la manette. Ainsi, selon l’inclinaison de votre manette vous allez pouvoir lancer des crochets ou des directs, vous déplacez et vous protégez. Ca fait du sport à la fin ! Avec la manette, on perd ce côté amusant, mais la maniabilité est moins aléatoire.

Au niveau des personnages, on va retrouver des personnages légers et des lourds. Chacun va avoir une compétence spéciale qu’il faudra deviner car le jeu ne l’indiquera pas. Ainsi Ribbon Girl peut sauter plusieurs fois, Master Mummy se régénère en garde, etc. Le personnage influence donc directement sur la manière de jouer. Enfin, il est possible de choisir entre 3 armes par poings par personnage (au début !), ce qui vous laisse 27 possibilités en tout ! Les armes ont des caractéristiques comme la vitesse, les dégâts, et une capacité spéciale lorsqu’elles sont chargées.

Via le mode « Accéder à l’arsenal », vous devrez toucher des cibles avant la fin du chrono, ce qui permettra de faire apparaitre des caisses pour débloquer des nouvelles armes pour vos personnages.

arms12-1024x576 arms12-1024x576 arms12-1024x576

 

ARMS un jeu technique

Ce n’est pas un jeu de combat classique. Comme je l’expliquais chacun a ses caractéristiques. Mais le plus intéressant, c’est les fameux bras élastiques qui vont permettre de placer des contres ou d’attaquer l’adversaire même de loin. On frappe, on esquive, on chope, on se protège, on frappe pour contrer les esquives. Avec « si peu » de coups, ARMS est quand même technique. A cela, on rajoute l’arme, et voilà le jeu vous demandera de bien faire attention et de ne pas appuyer n’importe comment par rapport à d’autres jeux de versus fighting. L’attaque suprême se lance facilement, mais elle peut être déjoué par de l’esquive ou par un coup bien placé. Le jeu est complet mais, ça manque de combos quand même !

Dernière petite chose : il est possible de revoir ses combats afin d’améliorer sa stratégie et comprendre ce qui ne va pas. Un bon moyen de faire du pied à l’eSport avec ce jeu !

D’ailleurs, le jeu classé n’est pas frustrant. On va gagner beaucoup de points et en perdre peu. Cela permet de monter et d’affronter des joueurs de plus en plus forts et d’éviter les gens qui font exprès de perdre pour descendre au plus bas et frustrer les débutants.

arms12-1024x576 arms12-1024x576 arms12-1024x576

 

Durée de vie

Le jeu peut vous faire tenir très longtemps entre : le mode « Grand Prix » avec 10-11 combats, le Versus avec vos amis, le Versus Classé (qui ne se débloque qu’après avoir gagné le Grand Prix en difficulté 4/7) et enfin la possibilité de débloquer des nouvelles armes pour vos combattants. La difficulté relativement élevée du titre vous tiendra quelques dizaines d’heures à moins que vous abandonniez de rage…

Les différents modes de jeux que sont : le basket, le volley-ball et les cibles sont sympas mais ça manque de vrais challenges comme le combat ! En tout cas, ce n’est pas les modes que je préfère, mais cela apporte un peu de changement. D’ailleurs, il est possible de jouer en 2 contre 2 et ça c’est top ! En très sadique, on peut faire du 1v1v1 et attention aux amitiés brisées !

arms12-1024x576 arms12-1024x576 arms12-1024x576

 

Conclusion

ARMS est un jeu sympathique avec un gameplay intéressant. Cependant, il manque de contenu varié à mon goût. On espère que les mises à jour proposeront plus de contenus. On attends par exemple un nouveau combattant dans les semaines à venir. En tout cas, ARMS conviendra pour les débutants du jeu de combat comme pour les vétérans !

Cet article Notre test du jeu ARMS sur Nintendo Switch est apparu en premier sur Moovely.

]]>
http://moovely.fr/notre-test-du-jeu-arms-sur-nintendo-switch/feed/ 0
Viva Technology 2017 : nos 4 coups de coeur du salon http://moovely.fr/viva-technology-2017-coups-de-coeur-salon/ http://moovely.fr/viva-technology-2017-coups-de-coeur-salon/#respond Thu, 22 Jun 2017 08:22:09 +0000 http://moovely.fr/?p=6915 Viva Technology serait-il le salon High-Tech que Paris attend depuis tant d’années ? En tout cas la réussite de cette édition 2017 semble bien l’indiquer. Même le président Macron a déclaré vouloir en faire un CES à la Française ! En attendant de voir comment Viva Technology s’inscrit dans la durée, les chiffres parlent d’eux […]

Cet article Viva Technology 2017 : nos 4 coups de coeur du salon est apparu en premier sur Moovely.

]]>
Viva Technology serait-il le salon High-Tech que Paris attend depuis tant d’années ? En tout cas la réussite de cette édition 2017 semble bien l’indiquer. Même le président Macron a déclaré vouloir en faire un CES à la Française !

En attendant de voir comment Viva Technology s’inscrit dans la durée, les chiffres parlent d’eux mêmes. Le week-end dernier, ce n’est pas moins de 50 000 visiteurs qui sont partis à la découverte de 5 000 start-up venues du monde entier. Outre ces chiffres, le plus marquant par rapport à l’année dernière, c’était la présence de grands groupes. Airbus, Orange, La Poste, LVMH… tous on investit le salon avec des stands imposants où l’on pouvait découvrir des start-up qu’ils soutiennent d’une manière ou d’une autre (sélection, incubateur, soutien technologique ou financier…). Parmi ces nombreuses innovations, nous avons décidé de faire un coup de projecteur sur 4 projets qui nous ont particulièrement séduit.

Dreem, révolutionne le sommeil

Dreem-1024x683

Commençons cette sélection par le plus impressionnant. Ou du moins, le produit que je veux le plus tester au moment de sa sortie. Dreem est un casque (léger, tout léger) qu’on porte sur sa tête lorsqu’on va au lit. Ce dernier va mesurer et analyser votre activité cérébrale pendant votre sommeil. L’objectif est de récolter un maximum d’informations sur vos nuits, pour éventuellement détecter des anomalies, mais surtout pour optimiser votre sommeil. Au moment adéquat, le casque va émettre des séquences sonores qui vont stimuler votre cerveau. Cela va vous aider à vous endormir plus rapidement, à dormir plus profondément et à vous réveiller en pleine forme. Génial, non ?

Pour ceux qui ont peur des ondes, sachez que Dreem embarque avec un lui un micro ordinateur lui permettant de fonctionner, hors Bluetooth et Wifi, lorsqu’il est vissé sur votre tête. Actuellement en pré-commande à 399€, nous avons hâte de mettre la main sur un exemplaire pour vous livrer nos impressions.

Talk to my car , K2000 n’est plus une fiction

Dreem-1024x683

En gros Geek que je suis, mon attention a été attiré par cette affiche de K2000 disposée sur le stand de Talk to my car. Je me suis donc arrêté et posé des questions pour découvrir l’un des chatbots les plus utiles que j’ai vu à ce jour. En soi, le concept est simple : le ChatBot interprète les données récoltées par un boitier Xee, qui permet de rendre connectée un bon nombre de modèles de voitures, pour interagir avec l’utilisateur.

Dès lors, vous pouvez interroger votre voiture à distance, directement depuis Facebook Messenger. « Où es-tu? » « Est-ce que j’ai assez d’essence pour aller à… » « Est-ce que tes phares sont allumés? » … Je vous invite fortement à consulter leur site pour découvrir toutes les informations que vous pouvez demander à distance. Très pratique !

Si vous pouvez interroger votre voiture, elle peut aussi vous interpeller quand elle détecte une anomalie : phare allumé, manque d’huile, besoin de faire le plein … K2000 n’est plus une fiction, je vous le dis !

Aelectra , un accélérateur de chaleur

Dreem-1024x683

Alors, si j’ai bien compris (je n’ai pas eu la chance de discuter avec le créateur), Aelectra est un film de carbone plastique qui amplifie la chaleur émise par des radiateurs électriques. Pour une même puissance, la chaleur sera amplifiée ce qui vous fera économiser une grande quantité d’énergie (pas de chiffres précis).

Cette innovation, même si son fonctionnement reste flou, risque de révolutionner notre quotidien en abaissant le volume d’énergie consommé pour nous chauffer l’hiver. On va essayer de rencontrer l’allemand derrière le projet afin de mieux comprendre comment cela fonctionne.

Orosound, un casque à réduction de bruits focus sur la voix

Dreem-1024x683

Les prochaines semaines, vous allez comprendre que je fais en ce moment un focus sur les casques audio à réduction de bruits. Indispensable dans mon quotidien, j’ai testé plusieurs appareils avant d’arrêter mon choix sur le Bose QC 25. Si la réduction de bruits fonctionne parfaitement, il faut admettre que dans certains cas de figure on est « trop » isolé.

C’est en faisant ce constat que Orosound a développé Tilde. Un casque intra-auriculaire Bluetooth qui a la particularité d’être composé de 6 micros pour calculer la réduction de bruits active. Ainsi, quand une personne vous parle à proximité, le casque va laisser passer la voix tout en continuant à vous isoler des bruits parasites. Ces 6 micros permettent également d’avoir une réduction de bruits modulables. Sur le côté de l’appareil, vous avez un contrôleur qui permet de faire varier l’intensité de la réduction de bruits active. Une super idée qui rend le Tilde particulièrement intéressant à tester au quotidien, surtout pour son prix de 239€ (en précommande). Nous allons donc attendre avec impatience le mois de septembre pour en savoir plus.

Cette édition de Viva Technology nous a également permis de retrouver des start-up qu’on connait bien. On a ainsi croisé Pic Sport, qui après son capteur pour le ski, présentait un capteur pour la boxe. Puis MyOeno, que nous avions découvert au salon du Made in France. Ces salons sont vraiment l’occasion de découvrir de supers produits en manque de médiatisation, qu’on a un énorme plaisir à vous faire découvrir sur Moovely. On va continuer de se balader dans les salons parisiens pour vous dégoter le meilleur de demain.

 

 

Cet article Viva Technology 2017 : nos 4 coups de coeur du salon est apparu en premier sur Moovely.

]]>
http://moovely.fr/viva-technology-2017-coups-de-coeur-salon/feed/ 0
Motorola : Des smartphones pour toute la famille http://moovely.fr/motorola-des-smartphones-pour-toute-la-famille/ http://moovely.fr/motorola-des-smartphones-pour-toute-la-famille/#respond Tue, 20 Jun 2017 08:00:06 +0000 http://moovely.fr/?p=6880 C’est désormais clair et officiel : Motorola is back ! Racheté par Lenovo début 2014, Motorola est devenu Lenovo Moto, un nom qui regroupait les smartphones des deux constructeurs. Seulement, difficile de s’y retrouver parmi la vingtaine de smartphones qui sont sortis depuis…  D’après une étude de marché commandé par Lenovo, il s’avère que le […]

Cet article Motorola : Des smartphones pour toute la famille est apparu en premier sur Moovely.

]]>
C’est désormais clair et officiel : Motorola is back ! Racheté par Lenovo début 2014, Motorola est devenu Lenovo Moto, un nom qui regroupait les smartphones des deux constructeurs. Seulement, difficile de s’y retrouver parmi la vingtaine de smartphones qui sont sortis depuis…  D’après une étude de marché commandé par Lenovo, il s’avère que le logo de téléphonie le plus connu au monde après la pomme d’Apple n’est autre que le M de Motorola. Il n’en fallait pas plus pour pousser Lenovo à séparer les deux entités et repartir sur une gamme Motorola. Invité par la marque à découvrir leur nouveaux produits, voici un petit tour des nouveautés.

MotorolaMotoC-300x300

Le Moto C, parfait premier smartphone

Motorola le présente ainsi : le téléphone pour enfants. Ce n’est pas une mauvaise idée de cibler les enfants, notamment ceux qui rentrent au collège. Tout d’abord car les parents ont envie de pouvoir entrer en contact avec eux mais aussi parce que, à cet âge-là, on commence à avoir envie d’avoir entre les mains un smartphone avec lequel on peut s’amuser. Pour plaire à la fois aux parents et aux enfants, ce Moto C dispose de plusieurs atouts. Le premier, son prix : 129 € pour la version plus, qui sera la seule version vendue en France. Ici, ne vous attendez pas au dernier processeur ni à un appareil photo 4K, mais à un smartphone qui fait le taff. En plus de son prix abordable, son gros atout est sans nul doute sa batterie de 4000 mAh prévue pour tenir deux jours. Dans l’ensemble il a l’air robuste, bien fini et conviendra parfaitement aux enfants et au porte-feuille des parents.

MotorolaMotoC-300x300

Moto E4 et E4 plus, le téléphone pour l’ado ?

La gamme E de chez Motorola est loin d’être nouvelle. En effet, avant l’annonce du Moto C, c’était bien le Moto E qui faisait office d’entrée de gamme, aujourd’hui ce n’est plus le cas. Ici on vise les adolescents avec des smartphones à 169,99 € pour la version E4 et  199,99 € pour la version E4plus. La différence entre les deux modèles se joue essentiellement sur la taille de l’écran, la qualité de l’appareil photo et sur la batterie. Tous ces éléments sont meilleurs sur la version plus. Pour le reste, ce téléphone ne fait pas du tout cheap, en tout cas c’est l’impression que j’ai eu en le tenant en main. De plus, il dispose d’un lecteur d’empreintes digital inhabituel dans cette gamme de prix. Ces deux téléphones seront disponibles entre la fin du mois de juin et le début du mois de juillet.

MotorolaMotoC-300x300

Le Moto G5 plus, du premium à petit prix

La Moto G est sans nul doute la gamme phare de la marque. Pour l’occasion, Motorola nous présentait son Moto G5 plus. Un smartphone qui possède de bonnes caractéristiques ainsi que tout d’un téléphone premium pour seulement 299 €. D’abord, la coque extérieure est en aluminium taillée au diamant, de plus l’appareil photo arrière 12 MP dispose d’un autofocus exceptionnellement rapide. Pour les autres specs, on notera la présence d’un lecteur d’empreintes digitales, un processeur octa-core Qualcomm Snapdragon de 2,0 GHz ou encore une batterie de 3000 mAh. Parfait si l’on souhaite un bon téléphone sans pour autant se ruiner.

MotorolaMotoC-300x300

Le Moto Z, enfin de la nouveauté !

C’est sans nul doute le téléphone qui m’a le plus intrigué ces dernières années. J’ai aperçu énormément de publicités pour ce Moto Z et j’ai enfin pu l’avoir entre les mains. Tout d’abord, il est très fin, surement le plus fin que je n’ai jamais tenu et ce n’est pas un hasard. Si Motorola a choisi cette finesse, c’est pour les fameux mods. Aujourd’hui, il en existe quatre. Le mods enceinte avec JBL, batterie, caméra compact et enfin un mods picoprojecteur. Le côté pratique c’est que ces ajouts sont plug and play, vous n’avez besoin d’installer aucune application. Vous le placez à l’arrière du téléphone et le tour est joué. S’il en existe que quatre aujourd’hui, Motorola reste assez discret mais nous informe tout de même que de nouveaux mods vont très prochainement voir le jour.

Ce qui est pratique, c’est que Motorola promet des mods compatibles non seulement sur les Moto Z, Moto Z Play ou encore Moto Z2 (que Motorola devrait annoncer prochainement), mais aussi sur tous les futurs Moto Z et ce sur 3 générations. Actuellement, le Moto Z est disponible pour 459 €.

MotorolaMotoC-300x300 MotorolaMotoC-300x300

 

On le constate clairement que le but de Lenovo est de rendre à Motorola son identité visuelle. En effet, le fameux logo M a fait son retour sur tous les téléphones et quel que soit la gamme on sait que l’on a un Motorola entre les mains. Prochain rendez-vous fixé par la marque : le 4 juillet, jour de fête nationale aux États-Unis pour, peut-être, la présentation de nouveaux mods ou d’un nouveau téléphone !

Cet article Motorola : Des smartphones pour toute la famille est apparu en premier sur Moovely.

]]>
http://moovely.fr/motorola-des-smartphones-pour-toute-la-famille/feed/ 0
Havana transforme le Café A en place cubaine durant tout l’été http://moovely.fr/havana-transforme-le-cafe-a-en-place-cubaine-durant-tout-ete/ http://moovely.fr/havana-transforme-le-cafe-a-en-place-cubaine-durant-tout-ete/#respond Mon, 19 Jun 2017 07:00:48 +0000 http://moovely.fr/?p=6865 La marque de rhum cubain Havana Club a reconstitué cette véritable place traditionnelle cubaine autour de deux bars mythiques de la Havane : La Bodeguita del Medio où boire son mojito et El Floridita où boire son Frozen Daiquiri. Le lieu sera ouvert jusqu’au 21 Septembre et se situe au Café A (148 Rue du […]

Cet article Havana transforme le Café A en place cubaine durant tout l’été est apparu en premier sur Moovely.

]]>
La marque de rhum cubain Havana Club a reconstitué cette véritable place traditionnelle cubaine autour de deux bars mythiques de la Havane : La Bodeguita del Medio où boire son mojito et El Floridita où boire son Frozen Daiquiri.

Le lieu sera ouvert jusqu’au 21 Septembre et se situe au Café A (148 Rue du Faubourg Saint-Martin, 75010 Paris). D’ailleurs, de nombreux artistes cubains des deux fameux bars emblématiques ont fait le déplacement pour proposer le véritable mojito de Cuba à Paris ! C’est ainsi que tous les jeudis, vendredis et samedis, ces cantineros, animeront des workshop afin de réaliser des mojitos et des frozen daïquiri purement cubains.

 

Des événements tout l’été

Cette année encore, de nombreux événements sont prévus avec :

  • des ateliers DIY organisés par Paulette le 24 Juin et le 9 Juillet afin de donner une seconde vie à ses bouteilles de Havana Club et de personnaliser tous les éléments de service liés aux mojitos
  • une YARD party le 20 Juillet autour d’un plateau soul / r&b / afro avec des rythmes chauds et latins
  • des brunchs servis tous les dimanches et composés de produits frais, avec une formule à 27€ comprenant :

– 1 bowl (poulet, saumon mariné, tofu fumé)
– un fromage blanc agrémenté d’un granola maison et de fruits frais
– une large tranche de cake
– des pancakes
– une boisson fraîche, une boisson chaude et pour 2€ de plus, un mojito

havana2017-5-1024x672

 

Informations

  • Lieu : Café A (148 Rue du Faubourg Saint-Martin, 75010 Paris)
  • Horaires : ouvert du lundi au samedi de 10h à 2h et le dimanche de 11h à 1h (jusqu’au 21 septembre)
  • Prix : entre 8 et 12€ par cocktail

 

Photos

havana2017-5-1024x672 havana2017-5-1024x672 havana2017-5-1024x672 havana2017-5-1024x672 havana2017-5-1024x672 havana2017-5-1024x672 havana2017-5-1024x672 havana2017-5-1024x672 havana2017-5-1024x672

Cet article Havana transforme le Café A en place cubaine durant tout l’été est apparu en premier sur Moovely.

]]>
http://moovely.fr/havana-transforme-le-cafe-a-en-place-cubaine-durant-tout-ete/feed/ 0
VIDEO – Futur en Seine 2017 : On y était ! http://moovely.fr/video-futur-en-seine-2017-on-y-etait/ http://moovely.fr/video-futur-en-seine-2017-on-y-etait/#respond Fri, 16 Jun 2017 09:23:20 +0000 http://moovely.fr/?p=6852 Plus les années passent plus les nouvelles technologies attisent la curiosité des gens. Aujourd’hui, que vous ayez 7 ou 77 ans il vous est forcément déjà arrivé d’être en contact avec un smartphone ou une tablette. C’est sans nul doute sur ce constat que Futur en Seine, un salon qui réuni des innovations géniales dans […]

Cet article VIDEO – Futur en Seine 2017 : On y était ! est apparu en premier sur Moovely.

]]>
Plus les années passent plus les nouvelles technologies attisent la curiosité des gens. Aujourd’hui, que vous ayez 7 ou 77 ans il vous est forcément déjà arrivé d’être en contact avec un smartphone ou une tablette. C’est sans nul doute sur ce constat que Futur en Seine, un salon qui réuni des innovations géniales dans toute sortes de domaines, a été lancé. De la roue électrique pour vélo, au jeu vidéo sur papier en passant par l’exosquelette, petit tour de l’édition 2017 de Futur en Seine en vidéo !

Le salon est à présent terminé à l’heure où j’écris cet article mais il se prolonge un peu partout en île-de-france jusqu’au 18 juin. Pour en savoir plus il suffit d’aller sur le site de Futur en Seine.

Cet article VIDEO – Futur en Seine 2017 : On y était ! est apparu en premier sur Moovely.

]]>
http://moovely.fr/video-futur-en-seine-2017-on-y-etait/feed/ 0
Test de l’ultraportable HP Envy 13 http://moovely.fr/test-de-lultraportable-hp-envy-13/ http://moovely.fr/test-de-lultraportable-hp-envy-13/#respond Thu, 15 Jun 2017 09:58:36 +0000 http://moovely.fr/?p=6847 De nos jours, il est important de pouvoir compter sur son ordinateur portable aussi bien au bureau, à la maison, qu’en déplacement. Pour se faire, plusieurs caractéristiques sont essentielles : un système d’exploitation robuste, un poids contenu, une batterie endurante et pourquoi pas, des enceintes procurant un son sympa. Sans oublier bien entendu un écran […]

Cet article Test de l’ultraportable HP Envy 13 est apparu en premier sur Moovely.

]]>
De nos jours, il est important de pouvoir compter sur son ordinateur portable aussi bien au bureau, à la maison, qu’en déplacement. Pour se faire, plusieurs caractéristiques sont essentielles : un système d’exploitation robuste, un poids contenu, une batterie endurante et pourquoi pas, des enceintes procurant un son sympa. Sans oublier bien entendu un écran de bonne facture. Et un clavier confortable.
Et bien il semblerait que l’on retrouve tout cela avec le petit HP Envy 13.

HP Envy 13

Vous le savez, je n’aime pas trop m’étendre sur les caractéristiques purement techniques des produits. Toutefois on peut retenir quelques points intéressants avec le HP Envy que nous avons eu pour test : 1,36kg, un écran de 13,3 pouces, un disque dur SSD de 128Go, un processeur Intel Core i5, et 4Go de RAM. Sur le papier, c’est pas mal du tout ! Peut-être un peu léger au niveau de la RAM, mais pour faire de la bureautique, surfer sur le web et regarder quelques vidéos, cela suffit amplement, Windows 10 sachant gérer au mieux la mémoire disponible.

HP_Envy_Moovely-7-1024x752 HP_Envy_Moovely-7-1024x752

Mon ordinateur personnel, un ultraportable lui aussi, a pour tout et pour tout deux ports USB-C disponibles. Et un port jack. Rien d’autres. J’avoue qu’il est agréable de pouvoir retrouver avec le HP Envy 13 un ordinateur pourvu d’un lecteur de carte SD, un port HDMI, deux ports USB « classiques », un port USB-C, et le port jack. C’est quand même bien pratique tout ça, on n’est pas obligé de jongler avec les multiples adaptateurs…

La finition du HP Envy 13 est flatteuse, avec l’utilisation d’aluminium brossé. Une fois ouvert on se retrouve devant une machine très bien équilibrée, avec un clavier dont la disposition des touches est parfaite, un touchpad bien large cerclé d’un liseré du plus bel effet, des enceintes Bang & Olufsen (excusez du peu) de part et d’autres du clavier, et un écran mat très agréable visuellement. Tout cela est très joli, respire la qualité, et donne envie d’utiliser immédiatement la machine.

HP_Envy_Moovely-7-1024x752

HP_Envy_Moovely-7-1024x752 HP_Envy_Moovely-7-1024x752 HP_Envy_Moovely-7-1024x752 HP_Envy_Moovely-7-1024x752

A l’usage

Alors tout ça, c’est bien joli, mais est-ce qu’elle tourne bien cette machine ? Et bien ça tourne plutôt très bien. Déjà, il est possible de travailler avec le HP Envy 13 sur les genoux. Ça parait tout bête mais la chaleur est plutôt bien répartie et surtout elle ne vient pas nous faire fondre nos fémurs. Ensuite, l’utilisation du clavier est agréable et permet de pouvoir travailler de longues heures sans pester pour des fautes de frappes intempestives et régulières. Cet ultraportable se comporte très bien, nous n’avons pas eu à déplorer de soucis particuliers lors de son utilisation.

Que ce soit en bureautique pure (ah, Excel… je fais partie de ces gens qui aiment Excel, pour de vrai), en navigation internet intensive (avec l’E3 j’avais des fenêtres ouvertes de partout), en visionnage de vidéos Youtube ou Netflix, le HP Envy 13 ne bronche pas, et s’exécute comme il se doit. Cerise sur le gâteau, l’écran est parfaitement lisible, même lors de sessions de travail dans le jardin (la photo ci-dessous ne rend pas honneur au 13,3 pouces du petit HP, en réalité c’est super lisible). La batterie tient quasiment une journée de travail, donc les fameuses sessions dans le jardin se sont faites sans craintes.

HP_Envy_Moovely-7-1024x752

J’ai pu profiter du son offert par les enceintes Bang & Olufsen lors de mes passages en revue des trailers de l’E3, et le son est plus que correct. Ce n’est pas du home cinema évidemment, mais il suffira amplement dans la plupart des cas.

Conclusion

Le petit HP Envy 13 offre un rapport qualité / prix très intéressant.

A 599€ (prix au 15 juin 2017) il nous offre une prestation au top, dès lors qu’on l’utilise comme un ultraportable (et non par exemple, comme une machine de gamer). Les performances sont au rendez-vous donc, et avec son 1,3cm d’épaisseur et ses 1,3kg, on sait qu’on pourra l’emporter partout avec nous et ce, sans rechigner.

Testé… et approuvé !

HP_Envy_Moovely-7-1024x752

 

Cet article Test de l’ultraportable HP Envy 13 est apparu en premier sur Moovely.

]]>
http://moovely.fr/test-de-lultraportable-hp-envy-13/feed/ 0
E3 – Ce qu’il fallait retenir http://moovely.fr/e3-ce-quil-fallait-retenir-2017/ http://moovely.fr/e3-ce-quil-fallait-retenir-2017/#comments Wed, 14 Jun 2017 13:10:43 +0000 http://moovely.fr/?p=6783 Chaque année l’E3, le plus grand salon mondial du jeu vidéo, est le vivier des nouveaux jeux à venir. C’est l’occasion pour les grands éditeurs de dévoiler au grand public ce qu’ils ont prévu pour l’année à venir. Cette année il y a eu pas mal de nouveautés, on revient ensemble sur toutes les conférences de cet […]

Cet article E3 – Ce qu’il fallait retenir est apparu en premier sur Moovely.

]]>
Chaque année l’E3, le plus grand salon mondial du jeu vidéo, est le vivier des nouveaux jeux à venir. C’est l’occasion pour les grands éditeurs de dévoiler au grand public ce qu’ils ont prévu pour l’année à venir. Cette année il y a eu pas mal de nouveautés, on revient ensemble sur toutes les conférences de cet E3 2017.

EA Play

Comme à son habitude, EA a été le premier à entrer en piste. Lors de la conférence EA Play, plusieurs jeux on été annoncés, des classiques comme FIFA, NBA Live ou Madden, des jeux auquels on s’attendait comme Star Wars BattleFront II ou Need For Speed, mais aussi quelques surprises comme A Way Out.

ea sports tseuneugame

C’est presque une tradition, depuis 1994, EA annonce chaque année le nouvel opus de FIFA. Cette année on reprend la route avec Alex Hunter qu’on avait laissé sur son canapé devant la liste des 24 joueurs appelés en sélection dont il faisait partie. Pour ce nouvel épisode de FIFA 18, Alex Hunter ne se contentera plus de l’Angleterre, il doit maintenant conquérir  l’Europe où il aura l’occasion de rencontrer Cristiano Ronaldo, nouvelle effigie de FIFA. Pour le reste, EA semble vouloir se rapprocher davantage de la réalité, en proposant un gameplay plus lent. Grosse nouveauté qui plaira aux adeptes de FIFA Ultimate Team, les joueurs légendes seront désormais disponibles sur PS4 et sur PC.

Tout comme pour FIFA, NFL Madden 2018 et NBA Live 2018 proposeront un mode histoire. Dans le premier, vous incarnez un quaterback tout juste drafté en NFL qui doit faire ses preuves pour réussir. Un mode histoire nommé Long Shot qui vous plongera dans l’univers du football américain. Pour le second, c’est un peu différent. Dans la rue, en Drew League ou en NBA c’est à vous de choisir où vous voulez évoluer, dans un mode de jeu nommé The One.

Les valeurs sûres

Depuis la création du moteur graphique Frostbite 3, EA a un potentiel de création énorme et ne s’en prive pas. Star Wars Battle Front II, la suite du premier opus très réussi a été annoncé. Prévu pour novembre, il apporte un lot de nouveautés qui manquait au premier jeu. Tout d’abord, un mode campagne fait son apparition, avec une histoire se situant entre Star Wars VI Le Retour du Jedi et Star Wars VII Le réveil de la Force. Le manque de diversité dans le gameplay et dans les modes de jeu a souvent été pointé du doigt pour la version de 2015. Désormais les joueurs pourront tester de nouvelles classes et des nouveaux véhicules aériens et terrestres. De plus, dans le nouveau mode coop il sera possible d’incarner des personnages de toutes les époques. Un DLC gratuit paraîtra en fin d’année et introduira les personnages de Finn et du Captain Phasma, un DLC qui coïncidera avec la sortie de Star Wars VIII The Last Jedi.

Il avait été annoncé quelques jours avant la conférence et va très probablement faire plaisir aux amateurs de la saga. Un nouveau trailer de Need For Speed Payback a été dévoilé et nous montre un gameplay pour le moins explosif. NFSP signe ici retour des courses poursuites et introduit des courses libres dans le paysage des canyons. Il sera disponible sur PS4, Xbox One et PC dès le 10 novembre 2017.

Deux nouveautés qui ont tout pour plaire

Fan de la mythique série Prison Break ? On a trouvé le jeu pour vous. A Way Out est un jeu insolent qui compte balayer d’un revers de la main tous les codes du jeu-vidéo. Premièrement, ce jeu se joue obligatoirement à deux, que ce soit avec un ami IRl ou en ligne. Vous évoluerez donc dans un mode coop avec un split-screen assez particulier. Oubliez la séparation d’écran classique ou chaque joueur possède exactement le même espace de jeu. Ici, l’écran évoluera de manière différente en fonction de l’action. Pendant qu’un joueur sera en pleine cinématique, l’autre sera en train de l’observer et pourra utiliser son personnage. Josef Fares, le réalisateur et scénariste du jeu l’affirme, tout ce que vous ferrez dans le jeu, sera unique et jamais vu auparavant. On a hâte de pouvoir tester ça, le jeu sortira début 2018 en téléchargement sur PC (Origin), Xbox one et PS4.

Autre nouveauté très intéressante, le nouveau jeu de Bioware : Anthem. Bien plus sombre que Mass Effect que l’on connait bien, ce nouvel FPS/TPS/RPG reste encore assez mystérieux. Lors de la conférence de Microsoft, on a pu en découvrir davantage. Anthem est un openworld sauvage et hostile, où nous devrons évoluer. La différence avec tous les autres jeux de la sorte ce sont les des exoarmures nommées Javelin qui nous permettront d’explorer ce monde en volant. Il faut l’avouer, les premières images du jeu sont splendides et donnent envie. Il faut maintenant attendre quelques temps avant de pouvoir se prononce car on est encore bien loin d’une sortie.

Conférence Microsoft

Chaque année, l’E3 est sans nul doute le ring préféré de Microsoft et de Sony. Pour marquer le coup, nous avons eu le droit à une heure et demie de conférence où ont été présentés 32 nouveaux jeux. Mais que retient-on de tout ça ?

XBOX ONE X

Une chose est sûre, c’était LA vedette de la soirée : la Xbox One X,  c’est le nom de la nouvelle console de Microsoft (ex Scorpio). Phil Spencer l’annonce, ce sera la plus petite Xbox jamais conçue, mais aussi la plus puissante. On entre enfin dans l’ère de la 4K chez les consoles de salon. Il faut savoir que la Xbox One X s’inscrit dans continuité de ses deux petites soeurs, ainsi, tous les accessoires Xbox One seront compatibles sur cette nouvelle console. L’objectif ici est de concurrencer les PC actuels, mais… peut-on un jour y arriver ? Cette console sera disponible à partir du 7 novembre 2017 pour un prix 499 € soit le même prix que la Xbox One à son lancement.

Des jeux en MASSE !

L’autre star de cette soirée c’est bel et bien Assassin’s Creed Origins. Bien que ce ne soit pas une nouvelle licence c’est tout de même ce jeu qui a fait le plus de bruit. L’épisode est une sorte de préquel à toute la saga. Il se déroule durant l’époque de l’Egypte antique, sous l’ère des pharaons. On connaissait déjà le contexte historique ainsi que le nom du héros, mais la vidéo présentée a donné quelques détails supplémentaires. On sait désormais le joueur disposera de nouvelles armes, telles qu’un arc multi-flèches, ou qu’il aura la possibilité d’apprivoiser un aigle et d’utiliser sa vision perçante pour mieux repérer ses cibles un peu comme dans Farcry Primal. Le jeu est prévu pour le 27 octobre 2017.

Pour les autres titres, on retiendra le nouveau Forza 7, optimisé pour la Xbox One X en 4k en 60 images seconde, le gameplay est magnifique, ça promet. On notera aussi la surprise Metro Exodus, un FPS openworld se déroulant dans un monde post-apocalyptique peuplé de créatures étranges. La liste est encore longue, mais on retiendra : State of Decay 2Crackdown 3, Ori and the Will of the WispsSea of Thieves ou encore Dragon Ball Fighter Z.

Conférence Bethesda

Lors de la conférence Bethesda, la VR a été mise à l’honneur. En effet, DOOM VFR, un reboot de 2016, débarquera en réalité virtuelle. On ainsi l’occasion de redécouvrir ce titre et de s’immerger dans cet univers explosif dans lequel vous ferez face aux créatures les plus monstrueuses. Aucune date de sortie annoncée. Il y a eu aussi l’annonce de Fallout 4 VR, une adaptation en réalité virtuelle du jeu original prévu pour octobre 2017, en exclusivité sur HTC VIVE.

On nous apprend aussi que Skyrim devrait débarquer sur Nintendo Switch cet automne et qu’il sera possible de le déguiser en Link, sympa. On ne l’attendait plus, mais il est enfin là, The Evil Within 2 a été présenté et sortira le 13 octobre 2017. Pour finir on peut aussi parler de Wolfenstein II The New Colossus officialisé pour le 27 octobre 2017.

DEVOLVER DIGITAL

La conférence fut courte pour Devolver Digital, ils n’ont présenté que deux titres. Le premier, Ruiner qui était annoncé depuis plus d’un an,  est un jeu d’action en vue du dessus qui se déroule dans un univers cyberpunk. Au vu des premières images du jeu, la narration ne devrait pas mettre au second plan une action apparemment mouvementée. Ruiner est développé par Reikon Games et devrait sortir en 2017.

Le second c’est Serious Sam’s Bogus Detour, titre développé par Crackshell, les responsables de Hammerwatch. Le jeu est un twin-stick shooter, qui proposera un action-aventure sans répit, avec campagne solo, ou co-op jusqu’à 4 joueurs, des modes multi jusqu’à 12 joueurs et un éditeur de niveau intégré au jeu. Le jeu est attendu cet été sur PC.

PC GAMING SHOW

Pour cette conférence PC Gaming Show, les annonces ont été nombreuses. Ooblets présente son trailer complètement dingue le tout dans un univers bien à lui. Le jeu sortira sur PC et Xbox One pour 2018. Deux nouvelles vidéo pour Battletech avec de la customisation et du gameplay. Le jeu sortira sur PC en fin d’année. Mount & Blade 2 : Bannerlord prévu sur PC, PS4 et Xbox One à une date inconnue. Nouveau trailer pour Total War: Warhammer II et surtout, une date de sortie fixée au 28 septembre 2017 sur PC. Tunic une sorte de Zelda-like en vue isométrique avec pour héros : un petit renard. Killing Floor Incursion se présente en vidéo pour montrer son gameplay VR.

On nous l’annonce Sea of Thieves tournera bien en 4K et il est développé pour Xbox One et PC pour 2018. Ylands est un jeu original avec une grosse dose d’humour avec une direction artistique particulière. Sortie prévue cet été sur PC. Klei Entertainment présente Griftlands, un RPG magnifique et unique en son genre qui sortira fin 2017. Les créateurs de Stardew Valley et Starbound présentent du gameplay pour leur Advance Wars/Fire Emblem Like appelé : Wargroove qui est prévu sur PC, Xbox One et Switch plus tard cette année. Dernier jeu annoncé en avant-première pour l’anniversaire des 20 ans d’Age of Empires, c’est Age of empires Definitive Edition. Pour cette édition on aura le droit à de la 4K, un zoom ajustable, des améliorations de gameplay, le Xbox Live multijoueur, un OST remastérisée et une bêta de prévue.

Conférence Sony

Comme je vous le disait plus haut, les conférences les plus attendus sont, sans nul doute, celles de Microsoft et de Sony. La firme japonaise nous avait annoncé de grosses nouveautés en fin d’année dernière, on était donc impatients de voir à quoi ce qui nous attendait cette année.

Les classiques qui fonctionnent

Comme pour tout constructeur, certaines licences ne font toujours forte impression au près du public. C’est notamment le cas d’Uncharted The Lost Legacy. Si un jeu sortira le 23 août prochain sur PS4. L’autre grande licence attendue chaque année par les joueurs, c’est Call of Duty: WWII. Contrairement aux autres années, Activision nous a offert pour cette édition un aperçu du multijoueur. Les joueurs pourront s’affronter  en Normandie, en Crimée et même en Allemagne, avec toute une série d’armes allant du simple M1 Garand au lance-flamme. Sortie prévu pour  le 3 novembre 2017.

Du nouveau, certes, mais surtout SpiderMan !

Durant cette conférence, Capcom a dévoilé le nouvel opus de la saga Monster Hunter. Dans première bande-annonce de Monster Hunter : World on peut y voir une jungle peuplée de créatures impressionnantes qui peupleront ce RPG en monde ouvert, prévu pour le début de l’année 2018. Dans la foulée on peut aussi citer l’annonce du nouveau God of War qui arrivera début 2018 ou encore la démo de Marvel vs Capcom Infinite disponible dès aujourd’hui sur PlayStation Store. The Frozen Wilds le nouveau DLC de Horizon Zero Dawn a été annoncé mais nous en savons très peu à son sujet. On pense évidement a une nouvelle zone à explorer, plus d’infos à venir, il est annoncé la fin d’année. On notera aussi l’insistance de Sony sur VR, qui devrait débarquer sur la console en masse dans les années à venir.

Pour clouer le spectacle, Sony a choisi de dévoiler le nouveau Marvel’s Spider-Man d’Insomniac Games. Neuf minutes de gameplay, voici le temps qu’a mis ce jeu à nous convaincre. Rappelant fortement les jeux Batman de Rocksteady, ce nouvel opus risque de plaire aux fans de Peter Parker. On sait que le jeu se déroule dans un open-world urbain qui n’est pas sans rappeler les premiers jeux SpiderMan. La sortie officielle n’est pas prévue avant 2018.

Conférence Ubisoft

A l’occasion de cette conférence,  annonce Mario + Lapins Crétins Kingdom Battle qui sortira sur la Switch le 29 août. Shigeru Miyamoto, le légendaire de Super Mario (pour ne citer que lui) a même fait une apparition durant la conférence d’Ubisoft. Une preview du jeu sera proposée sur Gamekult plus tard cette semaine. The Crew 2 dont une version bêta devrait sortir prochainement a été annoncé, ainsi que Skull & Bones annoncé un jeu sur le thème des batailles dans l’univers des pirates. South Park Phone Destroyer débarque sur mobile. Beyond Good & Evil 2 est annoncé et sera un prequel. Aucune autre info n’a été donnée. La conférence a aussi été l’occasion d’évoquer Far Cry 5. Un extrait de gameplay en dévoilent un peu plus sur le titre, mais ce sera tout pour l’instant.

Nintendo : 26 minutes chrono

La conférence de Nintendo a été courte, mais elle apporte son lot de nouveautés. Kirby, a été annoncé et sortira en 2018 sur Switch. Pas plus d’infos pour le moment on a juste eu le droit à une vidéo. C’est aussi le cas de Rocket League qui sera désormais disponible sur la Switch. Metroid Prime 4 est annoncé pour… on ne sait pas, mais 2018. Le second contenu additionnel de Zelda BotW s’appellera The Champion’s Ballad et s’intéressera aux quatre Prodiges du jeu. On encore citer Fire Emblem Warriors disponible exclusivement sur Switch qui sortira courant automne 2017  ou encore Xenoblade Chronicles 2, uniquement en anglais lors de sa sortie prévue fin 2017. Un Pokémon traditionnel semblait tout indiqué pour la Nintendo Switch et c’est désormais officiel : Pokémon Company nous a annoncé qu’un RPG est en développement sur la console hybride. Un projet qui ressemblera a Pokemon Stadium mais en mieux! Enfin, Super Mario Odyssey a conclu en beauté la conférence avec une vidéo plutôt mouvementée. Le jeu est prévu pour le 27 octobre.

 

 Square Enix 

Cette année, Square Enix nous propose pas mal de jeux. Les titres jouables et à découvrir en avant-première incluent FINAL FANTASY XIV: Stormblood, la seconde extension de jeu premium du MMO, le tout nouveau jeu de combat DISSIDIA FINAL FANTASY NT annoncé récemment, FINAL FANTASY XII THE ZODIAC AGE, la remastérisation en HD d’un des classiques de la saga et LIFE IS STRANGE: BEFORE THE STORM, le prochain titre de la franchise épisodique récompensée. Les fans pourront également se rendre au stand 4322 de Sony (West Hall) pour essayer l’aventure PlayStation VR inédite FINAL FANTASY XV, MONSTER OF THE DEEP: FINAL FANTASY XV.

 

C’est ainsi que s’achève ce lot de nouveautés pour les années à venir. On a eu un E3 énorme cette année avec pas mal d’annonces ! Et vous ? Quel est le jeu que vous attendez le plus en 2017 ?

Cet article E3 – Ce qu’il fallait retenir est apparu en premier sur Moovely.

]]>
http://moovely.fr/e3-ce-quil-fallait-retenir-2017/feed/ 1
HYDRAO First, le pommeau de douche intelligent http://moovely.fr/hydrao-first-pommeau-de-douche-intelligent/ http://moovely.fr/hydrao-first-pommeau-de-douche-intelligent/#respond Wed, 14 Jun 2017 08:00:30 +0000 http://moovely.fr/?p=6803 Je suis un grand consommateur d’eau… Autant la douche après le sport est expédiée relativement rapidement, autant celle du matin peut durer un long moment. Je ne suis pas bien réveillé, je n’ai pas encore trop la notion du temps, et c’est un peu mon moment « méditation », avant la course du matin (réveiller le petit, […]

Cet article HYDRAO First, le pommeau de douche intelligent est apparu en premier sur Moovely.

]]>
Je suis un grand consommateur d’eau… Autant la douche après le sport est expédiée relativement rapidement, autant celle du matin peut durer un long moment. Je ne suis pas bien réveillé, je n’ai pas encore trop la notion du temps, et c’est un peu mon moment « méditation », avant la course du matin (réveiller le petit, lui préparer son petit-déjeuner, le préparer pour aller à l’école, l’emmener à l’école, cavaler prendre le train pour aller travailler…). Donc la douche du matin, et bien, je prends mon temps. Mais ce n’est pas hyper éco-responsable, je le sais bien. Et c’est la que HYDRAO First entre en jeu.

HYDRAO_First_Moovely-8

HYDRAO First

HYDRAO First est un pommeau de douche connecté qui nous permet de faire des économies d’eau. En limitant le débit ? Avec une alarme un fois cinq minutes passées ? Non, ce pommeau se veut ludique et pédagogique.

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, je ne suis pas le seul grand consommateur d’eau à la maison. Les petits adorent prendre des bains, c’est l’occasion pour eux de pouvoir jouer, faire des batailles d’eau, des potions en utilisant la moitié du gel douche… Pour eux aussi HYDRAO First va s’avérer intéressant.

HYDRAO_First_Moovely-8

HYDRAO First remplace notre pommeau de douche standard et s’installe très facilement. En parallèle on installe une application sur son smartphone, que ce dernier soit sous iOS ou Android. Lors de la première douche prise avec HYDRAO First, ce dernier se connecte à notre smartphone en Bluetooth (4.0 donc basse consommation) et calcule la quantité d’eau qui est utilisée lors d’une douche « normale ». Autant vous dire qu’en ce qui me concerne, ce n’était absolument pas éco-responsable : 67 litres… Par la suite, l’application va nous permettre de suivre notre consommation d’eau quotidienne et nous allons pouvoir voir petit à petit les économies réalisées.

HYDRAO_First_Moovely-8 HYDRAO_First_Moovely-8 HYDRAO_First_Moovely-8 HYDRAO_First_Moovely-8

D’un point de vue esthétique le pommeau est très standard, bien fini, léger avec une prise en main normale. A noter qu’il n’est pas possible de modifier le jet, HYDRAO First propose uniquement un jet d’eau classique. Last but not least, le pommeau fonctionne sans pile car il est doté d’une sorte de micro centrale hydroélectrique ce qui lui permet d’être alimenté en énergie grâce à la pression de l’eau. Pratique !

HYDRAO_First_Moovely-8

Des Leds sont installées dans le pommeau de douche connecté et éclairent le jet d’eau. Quatre couleurs existent et nous indiquent différents paliers : le jet d’eau est vert jusqu’à 10l, bleu jusqu’à 20l, rose jusqu’à 30l puis rouge jusqu’à 40l. Après ce dernier palier, nous avons droit à du rouge clignotant. A noter qu’il est possible de modifier les paliers depuis l’application sur smartphone comme vous pouvez le voir sur une des images ci-dessus.

HYDRAO_First_Moovely-8

Pourquoi utiliser HYDRAO First

Nous consommons beaucoup d’eau potable dans notre vie de tous les jours. Beaucoup trop, même. Le Centre d’Information sur l’Eau (CIEAU) nous indique que généralement, les utilisations moyennes (en litres) des différents points d’eau d’un foyer correspondent aux chiffres suivants :

HYDRAO_First_Moovely-893% de l’eau que nous utilisons à la maison sont dédiés à l’hygiène et au nettoyage, et 7% à l’alimentation. Au niveau des usages, la répartition est la suivante :

HYDRAO_First_Moovely-8

On peut voir que l’un des postes à viser en priorité en terme d’économie concerne la douche et le bain. Et c’est là que HYDRAO First peut nous aider. Inutile d’avoir l’oeil rivé sur son smartphone pendant qu’on prend sa douche, le jeu de lumière nous permet de savoir où nous en sommes dans notre consommation d’eau. Non seulement nous allons pouvoir économiser cette précieuse ressource, mais nous allons donc aussi alléger notre facture et économiser quelques deniers.

Mon avis

J’ai pu réellement prendre conscience de la quantité d’eau que j’utilise quotidiennement et HYDRAO First m’a permis de revoir (grandement) à la baisse ma consommation. Dépassant habituellement et allègrement les 70l par douche, j’ai réduit ma consommation de moitié (à peu près, ça dépend des matins. Mais quand même). Et je n’ai pas été le seul : les petits se sont pris au jeu et nous privilégions dorénavant les douches au bain, le jeu de lumières étant quelque chose de très ludique pour eux (et pour les grands aussi) avec donc une portée pédagogique intéressante. Je pense que je pourrais réduire encore un peu ma consommation d’eau mais il y a un gâchis que je ne peux pas supprimer : le temps d’attente pour que l’eau chaude arrive (j’habite en maison, le temps que ça arrive là-haut dans la salle de bain, je fais couler de l’eau pour rien…).

HYDRAO_First_Moovely-8 HYDRAO_First_Moovely-8

Le seul « point faible » de HYDRAO First pour moi pourrait être le jet fixe, non modulable. Et encore. J’étais habitué à changer à la volée la forme du jet d’eau avec mon ancien pommeau de douche, mais avec le recul je me dis que cela était plus distrayant qu’autre chose. Le jet classique suffit amplement pour se laver, et je l’ai trouvé assez puissant à l’usage.

L’eau est une ressource de grande valeur, abondante chez nous mais ultra rare chez d’autres. Nous devons l’économiser autant que nous le pouvons. Pour ce qui est de l’économie réalisée lors des douches, HYDRAO First nous est d’une aide plus que précieuse. A 89,90€ (prix au 14 juin 2017), ce pommeau de douche connecté est un investissement utile.

 

Cet article HYDRAO First, le pommeau de douche intelligent est apparu en premier sur Moovely.

]]>
http://moovely.fr/hydrao-first-pommeau-de-douche-intelligent/feed/ 0
Test de la caméra de surveillance, mais pas que, Canary http://moovely.fr/test-de-camera-de-surveillance-canary/ http://moovely.fr/test-de-camera-de-surveillance-canary/#respond Wed, 14 Jun 2017 07:00:29 +0000 http://moovely.fr/?p=3927 Canary, tout droit venu de New York, nous propose une caméra de surveillance pour la maison. L’entreprise a commencé via Indiegogo (une plateforme de crowdfunding) et maintenant elle est disponible à l’achat. On l’a testé pour vous.   Photos et caractéristiques La caméra Canary intègre une sirène et des capteurs afin de nous donner la […]

Cet article Test de la caméra de surveillance, mais pas que, Canary est apparu en premier sur Moovely.

]]>
Canary, tout droit venu de New York, nous propose une caméra de surveillance pour la maison. L’entreprise a commencé via Indiegogo (une plateforme de crowdfunding) et maintenant elle est disponible à l’achat. On l’a testé pour vous.

 

Photos et caractéristiques

La caméra Canary intègre une sirène et des capteurs afin de nous donner la qualité de l’air. On connait ainsi la température de la pièce, le taux d’humidité et la qualité de l’air que vous respirez.

canary-cam-1024x681 canary-cam-1024x681

La caméra Canary est proposée avec un câble USB, son chargeur, ainsi qu’un câble jack afin de la brancher à une enceinte. Elle peut se connecter en Wi-Fi ou en Ethernet.

Son design en forme de cylindre ne permet pas de l’intégrer partout, mais elle saura se faire discrète dans un meuble ou sur une étagère. Attention tout de même, le patin en caoutchouc en dessous ne retient pas beaucoup la caméra. Mon chat a pu la renverser par exemple…

La caméra est donc capable de filmer en 1080p avec un angle de vue de 147° et avec la possibilité de faire un zoom x3 dans l’image. Canary possède 12 LEDs pour la vision nocturne qui peut atteindre 7 mètres de distance. Elle enregistre aussi le son, mais elle n’a pas d’haut-parleur, juste une sirène à 90 dB (le bruit d’une tondeuse à gazon, mais en plus aigüe).

On retrouve un indicateur lumineux au niveau de la base qui change de couleur selon l’usage de la caméra et de la qualité de l’air ambiant. La caméra possède un bouton sur le dessus pour l’appairer.

 

Application

Canary possède une application sur iOS et Android. L’interface est très simple et on va pouvoir passer d’une caméra à une autre via un glissement de doigt. Un bouton permet de se connecter à la caméra tandis qu’on retrouvera les infos sur la qualité de l’air juste en dessous. On pourra aussi démarrer la sirène et appeler le numéro d’urgence qu’on aura prédéfini. Vous pouvez partager l’accès aussi à votre caméra.

A chaque détection de mouvement, la caméra va enregistrer la vidéo sur le Cloud. Vous recevrez une notification et vous pourrez la télécharger ou la mettre en favori pour la retrouver plus tard.

Il existe 3 modes : armé, désarmé, privé. Canary filmera et vous avertira en mode armé, tandis qu’en désarmé vous n’aurez pas de notifications. Enfin, le mode privé désactivera la caméra et le micro. Les modes peuvent se déclencher automatiquement quand vous arrivez ou que vous quittez votre domicile.

canary-cam-1024x681 canary-cam-1024x681 canary-cam-1024x681 canary-cam-1024x681

 

Qualité de l’air

Mis à part la fonctionnalité « caméra de surveillance », la Canary peut presque remplacer une station météo. Vous aurez la température intérieure, le taux d’humidité et la qualité de l’air. Cependant, la caméra ne remplace pas un détecteur de fumée. Elle vous dira simplement que l’air n’est pas très « bon » et qu’il faut aérer. C’est toujours ça de pris.

 

Utilisation

De mon usage, la caméra rempli bien son rôle. Cependant, il est dommage lors d’une intrusion de ne pas pouvoir déclencher automatiquement la sirène. La qualité vidéo (de jour comme de nuit) est bonne et le son aussi. J’entendais même le bruit de pas de mes voisins du dessus ! L’interface étant très simplifiée, on retrouve vite ce qu’on a besoin.

canary-cam-1024x681 canary-cam-1024x681

 

Abonnement

Récemment Canary a changé ses offres. Désormais en gratuit, on a accès aux dernières 24h et la possibilité d’enregistrer et de partager autant de vidéos qu’on veut. Ensuite, on passe à 9,99 euros/mois pour accéder aux 30 derniers jours. La version gratuite suffit en usage classique, mais vous pourrez être tenté par l’abonnement lors d’un départ en vacances prolongées.

 

Conclusion

La Canary est proposée à 219 euros, c’est dans les prix des caméras connectées. Ici, elle fait plus (avec la qualité de l’air et la sirène), mais elle est moins polyvalente dans son placement. Heureusement pour elle, son design la rend discrète. C’est donc de ce côté-là qu’il faudra réfléchir son achat. Du coup, je préfère quand même investir dans une Nest Cam ou une Arlo Q qui seront capables d’être positionnées n’importe où…

Cet article Test de la caméra de surveillance, mais pas que, Canary est apparu en premier sur Moovely.

]]>
http://moovely.fr/test-de-camera-de-surveillance-canary/feed/ 0
Test du jeu Injustice 2 http://moovely.fr/test-injustice-2/ http://moovely.fr/test-injustice-2/#respond Mon, 12 Jun 2017 07:00:40 +0000 http://moovely.fr/?p=6529 Après le très réussi Injustice les Dieux sont parmi nous, NetherRealm revient avec le second opus de leur jeu de combat. Basé sur l’univers de DC Comics, vous pourrez incarner les mythiques héros comme Superman, Batman ou encore The Flash. Je l’ai testé pendant quelques jours, je vous raconte tout.   Un mode Histoire court mais […]

Cet article Test du jeu Injustice 2 est apparu en premier sur Moovely.

]]>
Après le très réussi Injustice les Dieux sont parmi nous, NetherRealm revient avec le second opus de leur jeu de combat. Basé sur l’univers de DC Comics, vous pourrez incarner les mythiques héros comme Superman, Batman ou encore The Flash. Je l’ai testé pendant quelques jours, je vous raconte tout.

 

Un mode Histoire court mais intense

Injustice2_2-1024x576

N’ayant pas testé le premier opus, ce fut la première fois que je m’aventurais dans une campagne de jeu de combat. J’appréhendais un peu une narration longue et répétitive au fil des affrontements, mais j’ai été agréablement surpris. On évolue dans un monde apocalyptique qui fait suite au premier jeu. Ayant été poussé par le Joker à tuer Lois et son bébé, Superman, noyé dans sa colère, s’octroie le droit de faire ce que bon lui semble de la justice. Un positionnement qui va à l’encontre des valeurs de la Justice League, menée par Batman, qui crée un affrontement entre les deux héros. Seulement, une nouvelle menace pointe le bout de son nez obligeant les deux camps à s’allier de nouveau.

Le mode histoire n’est pas très long, à peine 5 ou 6 heures, mais peut-on vraiment blâmer le jeu pour cela ? C’est avant tout un jeu de combat. Malgré la bonne maitrise globale du scénario, une durée de vie plus longue aurait fini par entacher la qualité de l’histoire. Alors oui, certains dialogues restent assez basiques, rien de bien transcendant, mais on se plonge facilement dans le scénario.

Un scénario qui donne du contexte aux combats. Ici, on ne se bat plus simplement parce qu’on nous l’impose pour continuer l’histoire, mais on se bat pour botter les fesses du héros/vilain qui nous empêche d’avancer. Au fil des combats, on a la possibilité de choisir quel personnage on veut incarner pour le fight. Un choix qui aurait pu être intéressant s’il avait un impact direct sur la suite de l’histoire.

 

Earth 2, 3, 4, 5…

Injustice2_2-1024x576

Le mode histoire n’est pas le seul mode solo de cet opus. D’ailleurs, en termes d’heures de jeu, c’est bien le Multivers qui vous scotchera à votre chaise des heures durant. Lorsque Batman et Superman découvrent l’existence d’une seconde terre, surnommée Earth 2, ils découvrent finalement toute une infinité de mondes, appelée le Multivers. Si Batman et Superman existent sur notre Terre, ils existent aussi sur toutes les autres. Il en va de même pour les autres personnages du jeu. Ainsi, il n’est pas rare de croiser les jumeaux maléfiques de vos héros préférés. Ce qui est intéressant, c’est que les missions sont en perpétuelles changement. Tous les jours, de nouveaux défis apparaissent, ce qui accroît énormément la durée de vie du jeu.

Ici, il s’agira de combattre un groupe d’adversaires, qui sévissent quelque part dans l’univers. Contrairement au mode Histoire, où le personnage vous est imposé, ici, libre à vous de vous battre avec le héros qui vous plait. Tout au long de votre aventure dans le Multivers, votre personnage évolue. L’envie de voir votre perso préféré gagner des niveaux et devenir de plus en plus fort vous pousse à affronter tous ceux qui troublent la sécurité de l’univers. Car oui, à chaque victoire votre personnage gagne, non seulement de l’expérience, mais aussi de nouveaux atouts.

Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576

 

Pimper son héros

À l’image d’un RPG, Injustice 2 vous offre la possibilité de personnaliser vos héros. Esthétiquement, d’abord, plusieurs skins sont à débloquer et tout un tas d’accessoires vont venir compléter le costume de vos héros. Des accessoires qui modifient aussi vos performances ingame (Capacité, Défense, Force, Vie). Pour les débloquer vous avez trois options. La première : faire évoluer vos personnages dans Multivers. À chaque combat gagné vous pouvez repartir avec un nouveau skin ou un nouvel accessoire. L’autre possibilité ce sont les Boîtes Mères. Des packs qui contiennent deux, trois, quatre voir cinq accessoires, selon le niveau de rareté de la boîte (Bronze, Argent, Or, Diamant, Platine). Pour acquérir une Boîte Mère, il suffit de terminer une mission dans le Multivers ou d’en acheter une avec l’argent récupéré à chaque combat. Un système bien rodé qui, malgré l’aspect aléatoire, vous permet d’acquérir assez vite de quoi bien équiper votre héros.

Je reste tout de même un peu déçu de la qualité des skins disponibles. La plupart du temps, il s’agit juste de la même tenue déclinée en plusieurs couleurs. Les rares skins originaux comme ceux de The Flash ou Green Lantern sont, eux, payants via une monnaie virtuelle baptisée Source Crystal, ne pouvant être achetée que via de l’argent réel.

Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576

 

Un Gameplay qui plaira aux débutants comme aux pro-Gamers

Injustice2_2-1024x576

Pour ceux, comme moi, n’ayant jamais joué au premier opus, il faut savoir qu’Injustice propose un gameplay assez différent des autres jeux de combat. Oubliez la notion de coups de pied et de coups de poing, ici on peut frapper avec trois coups différents : un faible, un moyen, un fort.

Je ne vous le cache pas, je ne suis pas un très grand consommateur de jeux de combat. Lorsque l’on me tend une manette pour jouer, j’appuie sur tous les boutons espérant enchainer un combo. C’est ce que j’ai fait, au début, quand j’ai testé le jeu pour la première fois. Mais très vite, on a envie de découvrir les enchaînements, les combos, les coups spéciaux et découvrir tout ce que savent faire les personnages. Chaque héros a son style de jeu, un enchainement fait par The Flash ne fonctionnera pas avec Superman, il faut vraiment apprendre à jouer avec chaque individualité pour exploiter le gameplay à fond.

Les personnages sont plutôt équilibrés, ils frappent fort mais n’ont pas tous le même charisme. Des personnages comme Black Canary, le Joker ou encore Cheeta font piètre figure face à Atrocitus, Swamp Thin ou Superman.

Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576 Injustice2_2-1024x576

 

Vaut-il le détour?

Oui, oui et oui. Si vous êtes fan de l’univers DC, vous allez prendre votre pied c’est certain. Pour moi ce fut le cas ! Si c’est uniquement le côté jeu de combat qui vous attire, mon manque d’expérience dans le domaine ne me permet pas de dire où le jeu fait défaut. Mon ressenti est très positif vis-à-vis de cet opus, mon côté fanboy de The Flash y est peut-être pour quelque chose. Je ne vous donnerai pas de note sur 20 ou sur 10. J’estime ne pas avoir une culture jeu-vidéo assez vaste pour pouvoir prendre assez de recul et comparer ce jeu à d’autres franchises du même style. Donner une note ne serait pas pertinent, mais il fait, sans nul doute, parti des jeux que j’aurai pu acheter cette année.

Cet article Test du jeu Injustice 2 est apparu en premier sur Moovely.

]]>
http://moovely.fr/test-injustice-2/feed/ 0